Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Duel épique Sénateurs-Canadiens

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Une confrontation cruciale à l’approche de la fin du calendrier régulier dans la Ligue nationale de hockey.


Les Sénateurs d’Ottawa tenteront de s’emparer du premier rang de la section Nord-Est jeudi soir, alors qu’ils rendent visite aux Canadiens de Montréal, au Centre Bell (19 h 30, RDS, 104,7 FM).

Une victoire des Sénateurs leur permettrait de rejoindre le Tricolore au sommet de la section, avec 87 points chacun, mais Ottawa passerait devant en raison du nombre de victoires. L’équipe qui l’emportera ce soir occupera le deuxième rang du classement de l’Association de l’Est, derrière les Penguins de Pittsburgh ou les Devils du New Jersey, qui affronteront le Wild du Minnesota ce soir.

« Nous sommes nez à nez (avec Montréal) pour le premier rang de la section ainsi que de l’association, sans compter que l’émotion est toujours à son comble lorsque nous affrontons les Canadiens », a déclaré le défenseur des Sénateurs Wade Redden.

« Ce sera un duel intense. Les enjeux sont importants. Les deux équipes se battent pour le premier rang. Ils jouent très bien depuis un bon moment, dont il s’agit d’un gros défi pour nous. Nous avons hâte à ce match. »

Les Sénateurs pourraient recevoir une bonne nouvelle lors de la période de réchauffement ce soir. Le capitaine Daniel Alfredsson a participé à toute la séance d’entraînement et il a déclaré que les chances sont bonnes à l’effet qu’il puisse effectuer un retour au jeu, après avoir raté les cinq derniers matchs en raison de spasmes au dos.

Toutefois, il faudra attendre à la période d’échauffement.

« Je me suis senti assez bien, a déclaré Alfredsson. Je ne prendrai pas de décision avant ce soir, mais je suis très heureux de retrouver les copains sur la patinoire.

« Nous verrons ce soir. Si la situation n’a pas empiré, je vais possiblement jouer. »

S’il décide de se donner le feu vert, Alfredsson aura l’occasion de participer à un match très important, dans son amphithéâtre préféré à l’extérieur.

« À l’exception de notre domicile, c’est l’endroit où il y a le plus d’atmosphère dans la ligue, dit-il. Impossible d’avoir autant d’adrénaline ailleurs. C’est l’endroit idéal pour jouer.

« Je ne sais pas si cela va influencer ma décision, mais c’est très excitant de jouer devant une foule endiablée. »

Le match de ce soir est le premier de trois rencontres entre ces deux équipes avant la fin du calendrier régulier. Les deux formations croiseront le fer à nouveau au Centre Bell le 24 mai avant de se retrouver une dernière fois le 1er avril, à la Place Banque Scotia.

Alors que les Sénateurs présentent une fiche de 4-1-0 contre le Tricolore cette saison, l’entraîneur-chef et directeur général de l’équipe, Bryan Murray, admet que ces trois derniers affrontement auront une incidence directe sur l’identité de la formation qui terminera au premier rang de la section Nord-Est – ainsi que l’une des positions de tête en vue des séries.

« Il y a d’autres formations d’impliquées dans la lutte et lorsque tu les affrontes, ce sont toujours des matchs de quatre points, dit-il. Présentement, ils ont l’avance sur nous. Si nous parvenons à l’emporter, ce sera une victoire très importante. Si nous perdons, nous serons un peu à l’écart.

« Mais, avec ces trois matchs à disputer (contre eux), nous avons une chance de terminer au premier rang de la section. »

Martin Gerber (26-13-3) effectuera un septième départ consécutif devant le filet des Sénateurs.

 
En voir plus