Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Cowen entend faire des pas de géants au tournoi des recrues

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L’espoir défenseur des Sénateurs Jared Cowen estime qu’il a une belle occasion de percer l’alignement de l’équipe cette saison. Sa quête s’amorce ce week-end au tournoi des recrues de la LNH au General Motors Centre d’Oshawa, en Ontario. (Photo par Claus Andersen/Getty Images).
La mission de Jared Cowen recommence ce week-end.


Et cette fois, l’imposant défenseur d'Allan, en Saskatchewan, est déterminé à faire en sorte qu’il deviendra presque impossible pour les Sénateurs d'Ottawa de lui refuser une place au sein de leur alignement pour l’ouverture de la saison.

Pour Cowen, l’aventure commence samedi au General Motors Centre d’Oshawa, en Ontario, où les meilleurs espoirs des Sénateurs affronteront leurs homologues des Penguins de Pittsburgh, des Blackhawks de Chicago et des Maple Leafs de Toronto, dans le cadre du tournoi des recrues de la Ligue nationale de hockey.

« Ce sera plaisant de disputer quelques matchs », a déclaré Cowen, 20 ans, le premier choix des Sénateurs (neuvième au total) au repêchage 2009 de la LNH. « J’ai très hâte de commencer la saison cette année. C'est très excitant, car nous aurons une équipe plus jeune. Je ne dirais pas qu’il s’agit d’un changement de culture, mais il y a une atmosphère différente ici, c'est certain. Tout est nouveau pour tout le monde, donc j’ai hâte de commencer. »

« Je me sens vraiment bien sur la patinoire. Je ne me suis pas senti aussi à l’aise que maintenant. Chaque fois que l’on se sent bien dans notre peau, on joue mieux et avec confiance. Ce sera certainement le cas pour moi lorsque le camp se mettra en branle. »

Cowen a terminé sa carrière junior avec les Chiefs de Spokane, dans la Ligue de hockey de l’Ouest, au printemps dernier, avant de passer directement dans le giron des Senators de Binghamton lors des séries éliminatoires de la Coupe Calder. Il est rapidement devenu un homme de confiance pour l'entraîneur-chef Kurt Kleinendorst alors que les B-Sens se dirigeaient vers le titre de la Ligue américaine de hockey.

« Je veux reprendre là où j'ai laissé à Binghamton et dans les séries (de la Coupe Calder) », a déclaré l’athlète de 6’5’’ et 226 livres. « Lorsque je serai là, je vais juste essayer de revenir au style que je préconisais, soit celui de contrôler le jeu, ma zone sans commettre d'erreurs. Je pense que j’ai été assez efficace à Binghamton en jouant ainsi. Si je peux revenir à cela, je serai très heureux. »

Cette expérience va certainement aider sa cause. Mais Cowen est conscient qu'il devra en faire plus pour convaincre le personnel d'entraîneurs des Sénateurs qu'il y a une place pour lui à la ligne bleue qui est déjà bondée avec déjà six défenseurs sous contrat à sens unique. Il y a aussi le cas de l’espoir suédois David Rundblad, dont on dit beaucoup de bien, qui va lutter avec acharnement pour un poste dans la LNH au camp d'entraînement.

« J’espère faire une belle impression, avoir un impact », a déclaré Cowen à savoir ce qu’il doit faire pour impressionner le nouvel entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, et son personnel. « Je ne pas avoir peur des erreurs. Je veux être capable de jouer dans n'importe quelle situation, là où ils pourraient avoir besoin de moi. Si je peux parvenir à faire cela et leur montrer que j'ai confiance et ils aient confiance en moi, je pense avoir une très bonne chance. »

Depuis son arrivée à Ottawa la semaine dernière, Cowen a participé à des séances informelles de patinage au Bell Sensplex avec plusieurs vétérans des Sénateurs et certains joueurs de la région qui sont membres d'autres équipes de la LNH. Cela lui a donné une petite idée de ce qu’il devra faire pour demeure au sein du grand club.

« Je me sens très bien dans ma peau quand je me frotte aux autres gars de l'équipe et de la ligue, a-t-il dit. Je patine avec eux et je me sens confiant de pouvoir évoluer dans ce calibre. »

Sur la glace, il a côtoyé par moments quelques-uns des vétérans défenseurs des Sénateurs. Bien que Cowen soit très attentif au moindre conseil qu’il peut obtenir, il est également conscient qu'il est un jeune loup qui lutte pour déloger l'un des titulaires d'une place au sein de l'équipe.

« Il s’agit de mon troisième camp (des recrues) et tout le monde suppose que l’on a une idée sur ce qui va se passer, a déclaré Cowen. Lorsqu’on essaie de devenir un professionnel, on a une très bonne idée de ce qu’il reste à travailler. On a une assez bonne image de nous-mêmes et sur ce que nous devons être. On se parle, mais ils sont aussi des concurrents, donc ils ne veulent pas me dire trop de choses.

« Ils ne me confieront pas l’ultime secret qui m'aidera à percer l'équipe. »

Les espoirs des Sénateurs entameront le camp des recrues vendredi matin avec une séance sur la patinoire du Bell Sensplex. Ensuite, c'est le départ pour Oshawa pour le tournoi des recrues, qui débutera avec un affrontement contre les Penguins samedi (14 h, Team 1200, Rogers TV). Ils vont aussi affronter les Blackhawks, dimanche (14 h, Team 1200, Rogers TV) et les Leafs mardi (19 h, Team 1200, Rogers TV).


En voir plus