Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Cowen devient un pilier à la ligne bleue des Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le défenseur Jared Cowen a vu sa charge de travail s’accroître au cours des derniers matchs et il a été le joueur des Sénateurs le plus utilisé lors de l’affrontement de mercredi soir contre les Bruins de Boston. Le jeune athlète est heureux de cette situation (André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Voici un jeune colosse prêt pour le travail ardu.


Les Sénateurs d'Ottawa commencent rapidement à apprécier l'immensité de l'énergie qu’apporte Jared Cowen à leur ligne bleue. Plus précisément sur la fiabilité dont fait preuve la recrue de 20 ans, du haut de ses six pieds cinq pouces et 230 livres.

Lorsqu’on consulte la feuille de statistiques du match de mercredi contre les Bruins de Boston, on peut constater que Cowen a passé 27:06 sur la glace, près de trois minutes de plus que quiconque dans l’alignement des Sénateurs. Son temps d’utilisation a été en croissance au cours des derniers, surtout en raison de l’absence des vétérans Filip Kuba et Sergei Gonchar, tous deux blessés.

Cowen vit bien avec le travail supplémentaire, qui a rapidement gagné le surnom de « mulet » par l'entraîneur-chef des Senators de Binghamton, Kurt Kleinendorst, le printemps dernier, lorsque le natif d'Allan, en Saskatchewan, a systématiquement été utilisé pendant plus de 30 minutes par match lors des séries éliminatoires du printemps dernier dans la Ligue américaine, en route vers la conquête de la Coupe Calder.

« Je me sens bien », a déclaré Cowen au sujet de sa charge de travail supplémentaire. « J’aime mieux cette situation plutôt que de ne jouer que pendant 17 minutes. Je suis habitué à passer autant de temps sur la patinoire, donc ce n'est pas comme si l’on me surchargeait. Quand je suis sur la glace, je m’adapte au rythme et je me sens vraiment dans le match. J'espère de pouvoir continuer ainsi. »

Cela montre également la confiance croissante que les Sénateurs ont en Cowen, leur premier choix (neuvième au total) au repêchage de 2009, qui devrait devenir l'un des piliers à la ligne bleue pour les années à venir.

« Depuis le début de l'année jusqu'à maintenant, je me sens beaucoup plus à l’aise, dit-il. Je crois que je commence à m'intégrer, que j'ai déniché mon rôle et ma place ici. Je me sens plus détendu et je profite de ma chance. Je n’ai plus à me soucier de mon poste, de ma façon de jouer ou de ce que pensent les entraîneurs. Il est important de s'amuser au lieu de se soucier de qui fait partie de l’alignement et qui en est exclu. »

Alors que Cowen s’est présent aux Sénateurs comme un défenseur à caractère défensif, il a démontré des talents offensifs tout en gagnant en confiance. Une preuve : le but gagnant en prolongation qu’il a marqué mardi soir à Buffalo dans un triomphe de 3-2 contre les Sabres.

Il faut mentionner que Cowen a inscrit 48 points en 58 matchs — dont 18 buts — lors de sa dernière saison avec les Chiefs de Spokane dans la Ligue de hockey de l’Ouest, il y a un an.

« Voici le type de joueur qu’il est », a déclaré le centre des Sénateurs Jason Spezza. « Il deviendra un joueur qui pourra bien déplacer la rondelle et qui pourra joindre l’attaque à l'occasion. Si vous observez ses statistiques dans le junior, il a marqué des buts et il peut jouer. Tout est une question de confiance. Il est à l’aise.

« Je ne pense pas qu’il est un type qui joue par excès de confiance. Il est capable de passer beaucoup de temps sur la patinoire, en plus de faire sa part en attaque. Il est un gars imposant qui possède un bon coup de patin. On peut le comparer à Myers (Tyler, des Sabres) Chara (Zdeno, des Bruins). Ces joueurs-là font du travail imposant sur la patinoire et je pense que Jared peut devenir ce genre de joueur. »

Mais Cowen dira d’emblée qu’il faut le voir pour le croire.

« C'est à moi de montrer que je peux produire de cette façon (en attaque), a-t-il dit. Même si je peux possible être plus efficace dans un rôle défensif, il ne peut que je déroge parfois de mon rôle. Mais si je ne le démontre pas, personne ne le saura, n’est-ce pas? »

« Gonchar et Kuba sont absents, donc je tente de faire ce que je peux. Je ne pense pas nécessairement jouer un rôle en attaque. Je veux juste jouer le jeu et analyser les situations. »

Même si Kuba et Gonchar demeurent sur la touche en raison de blessures au haut du corps, les deux ont pris part à la séance d’entraînement de jeudi à la Place Banque Scotia. L'entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, a déclaré que Kuba est en avance sur Gonchar dans le processus de rétablissement, mais il demeure que Kuba est toujours considéré comme un « cas incertain » pour le match de vendredi contre les Penguins de Pittsburgh à la Place Banque Scotia (19 h 30, RDS, Sportsnet East, CKOI 104,7 FM).

En bref

L’état de santé de l’attaquant des Sénateurs Milan Michalek, qui a subi une commotion cérébrale après être entré en collision avec son coéquipier Erik Karlsson lors du match de mardi à Buffalo, continue de progresser. Le meilleur buteur de Ligue nationale de hockey a fait de la bicyclette stationnaire hier et MacLean a indiqué qu’il s’agissait d’un bon signe dans son cas... Les Sénateurs porteront leurs chandails d’époque pour la cinquième fois lors du match contre les Penguins... Il reste moins de 500 billets pour le match de vendredi, dont 150 dans la Zone Coke Zero pour seulement 25 $.


En voir plus