Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Claesson veut faire le saut en Amérique du Nord

par Rob Brodie / Ottawa Senators

C’est au coeur de l'hiver canadien que Fredrik Claesson entend bien entreprendre la prochaine grande étape de son développement au hockey.

Assis dans une chambre d'hôtel à Calgary pendant le Championnat mondial junior de hockey 2012, le défenseur suédois a regardé un dirigeant hockey des Sénateurs droit dans les yeux et il a livré un message clair au sujet de son avenir : amenez-moi dans la Ligue américaine de hockey la saison prochaine.

Et c'est ainsi que Claesson, un choix de cinquième ronde (126e au total) lors du repêchage 2011 de la LNH, laissera derrière Stockholm pour s’aligner avec les Senators de Binghamton, cet automne. Il s’agit d’une décision qui enchante la direction de hockey des Sénateurs.

« Il m'a regardé et m'a dit : ‘’J'ai besoin de jouer dans la Ligue américaine l'an prochain" », a révélé Randy Lee, directeur des opérations hockey et du développement des joueurs des Sénateurs, au sujet de la conversation qu'il a eue avec Claesson, 19 ans. « Il a dit : ‘’J'ai besoin de faire la transition. J'ai besoin d’évoluer sur une patinoire plus petite, dans cet environnement. Donc pour moi, j’ai besoin de passer à la prochaine étape dans mon développement’’. C’est vraiment des propos rafraîchissants à entendre pour quelqu'un comme moi.

« Beaucoup de joueurs se lancent dans les projections et se disent ‘’Je vais venir quand j’aurais une chance de jouer dans la Ligue nationale. Mais vous savez quoi, il faut s’investir. Et cela sera bénéfique si vous suivez les étapes. Il veut jouer dans la LNH et c'est ce qu'il croit être la meilleure façon d’y parvenir. »

Claesson, qui participe à son deuxième camp de perfectionnement des Sénateurs cette semaine, a réitéré ces sentiments samedi à la suite d'une séance sur la glace avec ses collègues espoirs au Bell Sensplex.

« Je veux jouer sur les petites patinoires et je pense que c'est bon pour mon apprentissage », a déclaré Claesson, en ajoutant le fait que Djurgarden, son équipe en Suède, ait été relégué de l’Elitserien à Hockey Allsvenskan pour la saison prochaine a facilité sa prise de décision. « Je vais apprendre l'anglais, ce sera bien amusant. »

Ce dernier mot pourrait décrire au son expérience au Championnat mondial junior, alors que la Suède a défait la Russie 1-0 en prolongation pour remporter la médaille d'or, une première pour le pays scandinave au tournoi en 31 ans. Claesson a pris part à l’événement en tant que défenseur à caractère défensif. Mais lorsqu’est arrivée la période décisive de prolongation, il était l'un des quatre défenseurs du Tre Kronor les plus utilisés.

« Il est compétitif », a déclaré Lee au sujet de l’athlète de six pieds et 198 livres. « Il est compétitif comme Boro (le travaillant Mark Borowiecki, l'un des meilleurs espoirs des Sénateurs en défensive). Il n'est pas aussi grand et aussi agressif que Boro, mais il est fougueux. Il n'a pas peur de jouer. Au mondial junior, ils l'ont utilisé en prolongation et à la dernière minute (du temps réglementaire), il était sur la glace. Et il aimait ça. Il aimait ce défi. »

Claesson a dit : « J'ai beaucoup appris dans ce tournoi. C’était incroyable de pouvoir participer à cela. J’aimerais amener cela de Calgary à Binghamton et voir comment les choses se passeront. »

Le mondial junior lui a également offert une chance de jouer sur une patinoire de la LNH à Calgary. Il a connu du succès et il est impatient d’en obtenir davantage.

« C'est plus amusant ici, et c'est plus intense. Donc, c’est ici qu’il veut jouer », a déclaré Zibanejad, grand ami et cochambreur de route de Claesson au cours des deux dernières saisons avec Djurgarden. « Je pense qu'il souhaite cela depuis un bon moment, soit de jouer ici et peut-être atteindre la LNH. Il excelle sur les premières passes et il est fort. Donnez-lui un peu de temps et je pense qu'il va être vraiment bon. »

Questionnez Claesson au sujet de ses sentiments au sujet de la possibilité d’atteindre la LNH un jour et il répondra sans hésiter qu’il s’agit d’un objectif absolu pour lui.

« C'est mon but, a-t-il dit. Cela prendra un certain temps et quelques années, mais ça vaut le coup. Je sais que je dois être plus rapide sur patins. Les joueurs sont gros et rapides ici en Amérique du Nord, donc je me dois d’améliorer cet aspect. »

La présence de Zibanejad devrait également aider à faciliter la transition pour Claesson.

« Nous allons prendre les choses étape par étape et ne pas essayer de tout faire en même temps », a déclaré Zibanejad, le premier choix des Sénateurs (sixième au total) au repêchage de 2011. « Vous passez par un processus. S'il a des questions à propos de choses ou d’autres, je vais l'aider du mieux que je peux. Plus il en apprend, plus j’en apprends, également. »

Soyez certains que Claesson, un gentleman qui sourit facilement, profitera au maximum de son périple, peu importe le temps que cela durera pour lui.

« Il est vraiment un bon gars et il plaisante beaucoup, a déclaré Zibanejad. Mais il sait quand il faut être sérieux et quand plaisanter. C'est un bon gars et je pense qu'il peut apporter beaucoup à l'équipe. »

En voir plus