Skip to main content
Официальный сайт Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Campoli heureux d'être « de l'autre côté »

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le défenseur des Sénateurs Chris Campoli a grandi en étant un partisan des Maple Leafs de Toronto, mais il est heureux d'être de l'autre côté pour cette rivalité (Photo par Jana Chytilova/NHLI via Getty Images).
Chris Campoli admet sa culpabilité.


Le défenseur des Sénateurs a encouragé l’ennemi juré pendant son enfance passée à Mississauga. Mais, il n’hésitera pas à prendre les armes pour affronter les Maple Leafs de Toronto, dans le prochain épisode de la Bataille de l’Ontario samedi soir, à la Place Banque Scotia (19 h, CBC, 104,7 FM).

Alors qu’il a abordé le sujet aujourd’hui, Campoli a démontré qu’il est bien au fait de l’intensité de la rivalité entre les deux équipes.

« Je suis coupable d’avoir grandi en étant partisan des Leafs », a-t-il dit avec un sourire penaud qui indiquait que Campoli était bien conscient du sentiment reflété au sein de l’Armée Sens. « En tant que jeune enfant ayant grandi à Mississauga, j’ai encouragé assez souvent l’équipe en bleu et blanc. Mais, honnêtement, je suis heureux de me retrouver de l’autre côté aujourd’hui. »

Encore une fois, Campoli était tout sourire vendredi dernier, lorsque les Sénateurs ont fait son acquisition, en compagnie de Mike Comrie, dans une transaction avec les Islanders New York, une équipe qui traîne dans les bas fonds du classement de l’Association de l’Est. Maintenant, il croit que son arrivée à Ottawa aura pour effet de faire changer d’idée à certains de ses amis dans sa ville natale.

« Ils vont peut-être appuyer Toronto, de dire Campoli, âgé de 24 ans. Mes frères (Anthony, 22 ans, et Michael, 19 ans) ont grandi en étant partisans des Leafs. Mon petit frère est un grand fan des Leafs, mais apparemment qu’il a été le premier à se procurer un chandail des Sénateurs d’Ottawa lorsque j’ai été échangé. Donc, ils sont très fiers.

« Maintenant, je suis ici et c’est une bonne opportunité pour moi. Ils ne sont pas nombreux les joueurs dans cette ligue qui ont des membres de la famille si proche. Mes parents n’ont qu’à faire quelques heures de route pour venir me voir jouer. Je ne peux pas demander mieux et je suis reconnaissant. »

Campoli a récolté quatre mentions d’aide en trois matchs depuis qu’il s’est joint aux Sénateurs, apportant le type de production offensive que le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, recherchait lorsqu’il a orchestré l’échange avec les Islanders. L’entraîneur-chef Cory Clouston aime ce que l’athlète de 6 pieds et 190 livres apporte à la ligne bleue jusqu’à présent.

Maintenant, je suis ici et c’est une bonne opportunité pour moi. Ils ne sont pas nombreux les joueurs dans cette ligue qui ont des membres de la famille si proche. Mes parents n’ont qu’à faire quelques heures de route pour venir me voir jouer. Je ne peux pas demander mieux et je suis reconnaissant. - Chris Campoli
« Il est compétitif, a dit Clouston. Il (Campoli) n’est pas très imposant, mais il ne se gêne pas pour s’impliquer et d’utiliser ses forces, soit son coup de patin et ses aptitudes à bouger la rondelle. Il décoche de bons lancers au filet aussi. Il se pointe à la droite et il nous aide beaucoup. J’espère que ce sera le cas dans le futur également. »

Entre-temps, les Sénateurs espèrent continuer sur leur effort déployé jeudi soir, malgré le revers de 2-1 face aux Sharks de San Jose. Ottawa a su tirer son épingle du jeu contre la meilleure formation de la Ligue nationale. Deux buts en avantage numérique a fait la différence en faveur des Sharks.

Ils devront déployer le même genre d’intensité contre les Leafs, qui ont remporté deux victoires consécutives en fusillade contre les Rangers et les Islanders de New York.

« Nous ne pouvons pas céder sous le coup de l’émotion, a indiqué Clouston. Nous devons maintenir le même niveau, car Toronto joue bien. Nous devons continuer dans la bonne direction. Allons-nous gagner tous les soirs? Non, mais nous allons continuer à nous améliorer et aller de l’avant.

« Si nous pouvons jouer de la même façon (samedi soir), nous aurons des chances de l’emporter. Peu importe l’adversaire, nous avons des chances si nous continuons à jouer de la sorte chaque match. »

Bloc-notes

Le gardien Martin Gerber n’a pas été réclamé au ballottage aujourd’hui et il fut rappelé par les Sénateurs, question de se conformer avec le règlement de la LNH. Afin de libérer un poste, Ottawa a cédé le défenseur Brian Lee à sa filiale de la Ligue américaine à Binghamton... L’attaquant Christoph Schubert s’est blessé à l’aine pendant l’entraînement de jeudi et il n’a pas participé à l’exercice d’aujourd’hui. « Nous préférons agir avec précaution, a dit Clouston. Il n’a pas patiné aujourd'hui, mais il devrait être rétabli demain. » ... Il reste moins de 300 billets pour le match de samedi.


En voir plus