Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Butler amène du punch à l'offensive des B-Sens

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Bobby Butler est fier de son travail dans les deux sens de la patinoire.


Mais il y a une chose en particulier à son sujet qui a ouvert les yeux des Sénateurs d'Ottawa au printemps dernier. Et, déjà, le joueur de 23 ans natif de Marlborough, au Massachusetts, en fait amplement la preuve chez les Senators de Binghamton.

Lorsque les Sénateurs ont mis Butler sous contrat en tant que joueur universitaire autonome, il s’est joint à l'organisation avec l’étiquette de meilleur buteur (29) dans la division I de hockey de la NCAA pour les Wildcats de l’université du New Hampshire. Maintenant, il fait valoir ses talents autour du filet dans la Ligue américaine de hockey.

Butler vient de vivre un week-end très productif offensivement alors que les B-Sens se préparent pour le match à domicile de ce soir contre les Americans de Rochester au Broome County Veterans Memorial Arena. L’attaquant de 6 pieds et 180 livres a récolté sept points en trois matchs, dont un tour du chapeau, dimanche, dans un triomphe de 5-0 sur le Crunch de Syracuse. La veille, il a produit trois points (un but, deux passes) dans un gain de 7-3 samedi soir contre les Phantoms d’Adirondack.

Avec neuf buts et 14 points en 12 matchs, Butler se classe au deuxième rang chez les recrues de la LAH dans ces deux catégories de statistiques. De toute évidence, il s'adapte rapidement au calibre professionnel mineur.

« Bobby a été excellent », a déclaré le directeur général adjoint des Sénateurs Tim Murray, qui supervise la principale filiale de l'organisation à Binghamton. « Les entraîneurs sont très contents de son rendement. Il présente d’excellents chiffres pour un joueur de première année. Il est un peu plus âgé que certains de nos joueurs, mais il demeure un joueur de première année et il montre son savoir-faire. Il est un grand espoir et nous nous attendons de lui qu’il joue de cette façon. »

Butler a fait une bonne percée dans l’espoir de faire le grand club au camp d'entraînement, mais sa production n’a pas été immédiate. Mais l'entraîneur-chef de Binghamton, Kurt Kleinendorst, voit en lui un joueur qui est prêt pour la LNH à bien des égards.

 « Bobby était près du but lorsqu’il a quitté (le camp d'entraînement), a déclaré Kleinendorst. En fait, Bobby est probablement le genre de joueur qui, dans de bonnes circonstances, pourrait jouer dans la LNH en ce moment. Mais je peux dire qu'il y a des avantages à la situation qu'il vit à l'heure actuelle dans la Ligue américaine. Il est utilisé dans toutes les situations. Sur le jeu de puissance, en désavantage numérique et à cinq contre cinq.

« Il joue 18, 20, 22 minutes par soir et il s'habitue à toutes sortes de situations. Et il continue à apprendre et être responsable défensivement. Il peut parfaire son art dans la Ligue américaine. Donc, lorsqu’il reviendra ici, il sera mieux préparé pour rester. »

Tout cela est très bien pour Butler, qui se considérait comme adepte dans les deux extrémités de la glace pendant ses années à l’université du New Hampshire, où il a été finaliste pour le trophée Hobey Baker la saison dernière à titre de meilleur joueur de hockey universitaire américain.

Lors de mes quatre années passées là-bas, j'ai toujours pensé que j'étais solide en zone défensive, a-t-il dit. Cela a été l’un des plus grands aspects (du jeu) dont l'entraîneur n'a pas eu à se soucier de ma part. Il pouvait m’utiliser dans toutes les situations. C'est un peu différent et plus rapide (dans la Ligue américaine), mais la zone défensive constitue l’une de mes forces. Et on peut générer de l’attaque avec une bonne défensive. »

Cependant, Butler sait que c'est son talent autour du filet qui sera la clé pour mériter éventuellement un emploi à plein temps avec le grand club.

« Ça s’est très bien passé », a-t-il dit à propos de ses débuts à Binghamton. « Je me sens bien là-bas et j’obtiens des chances de marquer. Plus j’obtiens des occasions, mieux les choses iront (pour moi). À l'heure actuelle, jusqu'à présent, tout va bien. »

Il constate les améliorations sur son rendement en général au fur et à mesure que passent les semaines.

 « Nous apprenons quelque chose de nouveau chaque jour et l'entraîneur essaie d'inculquer quelque chose de nouveau en nous à chaque séance d’entraînement, d’affirmer Butler. Chaque semaine, j'apprends quelque chose de nouveau et j'essaie de l’intégrer dans mon jeu, que ce soit individuellement ou pour l’ensemble de l'équipe. »

Butler et les B-Sens seront à la Place Banque Scotia le 26 novembre, pour affronter les Bulldogs de Hamilton, la principale filiale des Canadiens de Montréal. Les deux équipes ont croisé le fer vendredi dernier au Centre Bell à Montréal, alors que les Bulldogs l’ont emporté 5-2.

Dans le club-école

L’attaquant Mike Hoffman a inscrit son premier but chez les professionnels dans la victoire contre les Phantoms... Robin Lehner a bloqué tous les 33 tirs dirigés contre lui dimanche pour obtenir le jeu blanc... Le meilleur marqueur de Binghamton, Corey Locke (4-14-18), a obtenu une mention d’aide sur les trois buts de Butler contre le Crunch. Locke occupe le quatrième rang des marqueurs de la LAH avant les matchs de ce soir... Les B-Sens (6-4-1-1) disputeront deux matchs à l’étranger ce week-end (à Wilkes-Barre/Scranton vendredi et à Hershey dimanche) mais ils devront revenir à la maison entre les deux matchs pour recevoir les Marlies de Toronto samedi.


En voir plus