Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Bryan Murray parle de la série contre les Canadiens

par Chris Lund / Ottawa Senators



Une série éliminatoire opposant les Sénateurs d’Ottawa et les Canadiens de Montréal, ça ne s’était pas vu depuis 86 ans.

En 1927, ces deux équipes s’étaient affrontées pour un match de demi-finale pour obtenir le droit de participer à la finale de la Coupe Stanley. Le format avec lequel ils évoluaient à l'époque est beaucoup plus semblable à ce que vous voyez dans la Ligue des Champions au soccer. Deux matchs, l'équipe avec le plus de buts dans l’ensemble remporte la série.

Les Sénateurs ont été dominants au premier match à Montréal, l’emportant par la marque de 4-0 le 2 avril avant de revenir à Ottawa. Le deuxième duel s’est terminé par la marque de 1-1 et les Sénateurs l’ont emporté au total par 5-1. Ils ont obtenu leur laissez-passer pour affronter les Bruins de Boston pour la Coupe Stanley.

Ottawa a remporté la Coupe Stanley en quatre matchs.

Évidemment, beaucoup de choses ont changé en 86 ans. D'une part, les Sénateurs ont été inexistants pendant 58 ans. Cependant, il n’y a rien de mieux pour créer une rivalité qu’une série éliminatoire. Il aura peut-être fallu un peu plus de trois quarts de siècle, mais une série Canadiens-Sénateurs va certainement susciter des passions.

Le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, a commenté la série lundi, en mentionnant la dynamique particulière de la rivalité et le potentiel qu’elle représente pour les partisans de la région.

« Ce sera excellent pour notre région, a déclaré Murray. Nous pouvons établir notre fierté et notre niveau d’enthousiasme. »

« Les gens verront en notre formation une jeune équipe de hockey en pleine évolution. »

Le duel promet d’être très intéressant. Non seulement chaque équipe a présenté un dossier de 2-1-1 cette saison, mais les deux formations montrent beaucoup de similitudes au niveau du style et du talent. Les Sénateurs sont peut-être moins flamboyants, mais la vitesse et le travail devraient permettre à l’équipe de livrer une belle bataille contre les champions de la section Nord-Est.

En analysant les deux équipes, il est difficile de trouver des différences. Le DG s’attend à ce que cette série soit longue et intense. Bien des gens ont fait valoir que les Canadiens possèdent une plus grande profondeur que les Sénateurs, ce que réfute Murray. Selon lui, bien des joueurs qui évoluent présentement avec le club-école sont capables d'évoluer dans la LNH. »

« Lorsqu’un joueur se blesse, nous pouvons rappeler nos jeunes espoirs et ils seront prêts à disputer des matchs. »

Malgré une fiche de 6-4-0 en tombée de rideau d’une saison qui a offert son lot de moments de frustration, Murray estime que les Sénateurs sont en « bonne condition ». Ils forment une équipe qui a excellé en possession de la rondelle et accordé peu de chances à ses adversaires la plupart du temps. En d'autres termes, il y a eu du bon travail, même si les résultats n’ont pas toujours été en leur faveur.

Le seul reproche envers cette équipe fut son incapacité à inscrire des buts importants, même si ces lacunes ont nécessité un rythme de travail plus élevé selon Murray. Bien malin celui qui trouvera un entraîneur ou directeur qui serait heureux d’un effort mitigé pour une raison quelconque.

Alors que nous sommes à quelques jours du premier match, la rivalité ne fera que s’amplifier. La rivalité Ottawa-Toronto a donné lieu à de nombreuses batailles intenses en séries éliminatoires et maintenant celle entre Ottawa et Montréal aura sa chance d’éclore au grand jour. Il s’agira d’une première confrontation toute canadienne pour Murray et le DG croit qu’il s’agit d’une opportunité pour l'équipe et la franchise.

« Nous n'avons pas vraiment connu une série à saveur canadienne depuis que je suis ici, a déclaré Murray. Ce sera nouveau et passionnant. Les deux équipes sont travaillantes et rapides. »


Encore plus du Sénat : Dernières nouvelles/Articles :
En voir plus