Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Belle trouvaille pour Binghamton

par Rob Brodie / Ottawa Senators
BINGHAMTON (N.Y.)  — Lors d’une journée qui était consacrée à des tractations, une transaction semblait passer presque inaperçue.


Pourtant, du point de vue des Sénateurs d'Ottawa, elle était digne de mention lors de la dernière journée des transactions dans  la Ligue nationale de hockey, le 28 février dernier.

Mais loin des projecteurs entourant chaque année cette frénésie de mouvement de joueurs, Kurt Kleinendorst ne pouvait contenir sa joie. Et après sept semaines du début des séries éliminatoires de la Ligue américaine de hockey, il est maintenant facile de comprendre pourquoi il s’agissait d’une excellente transaction pour l'entraîneur des Senators de Binghamton.

« Il s’agissait d’un échange à la dernière minute que personne n'a vraiment prêté attention », a déclaré Kleinendorst au sujet de la transaction avec les Blackhawks de Chicago qui a amené Ryan Potulny aux Sénateurs, avec un choix de deuxième ronde, en retour du vétéran défenseur Chris Campoli. « Mais je m’en souviens très bien. »

Bien que Potulny ait disputé sept matchs à Ottawa, les Sénateurs ont insisté pour que l'attaquant de 26 ans soit inclus dans l'échange pour une raison en particulier, celle d’aider Binghamton à obtenir une participation aux séries éliminatoires de la Coupe Calder. La plupart des échanges effectués par les Sénateurs impliquaient surtout des choix au repêchage et le grand nombre de joueurs rappelés du club-école pour compléter l’alignement à Ottawa a affaibli cruellement les B-Sens.

« S’il (Potulny) n'avait pas été de cet échange, j'aurais perdu quelqu'un d'autre dans notre vestiaire, a déclaré Kleinendorst. Mais ils nous ont donné un joueur qui s’est avéré être un atout. »

En effet, l’attaquant de 6 pieds et 190 livres a été un joueur-clé au cours des présentes séries. Potulny a explosé contre les Monarchs de Manchester avec une récolte de 14 points au premier tour – dont huit buts, notamment le but gagnant dans le septième match en prolongation. Il reste le meneur en séries éliminatoires dans la LAH, au chapitre des points (25) et des buts (14).

« J'ai toujours pensé que c'est un hommage au travail acharné », a déclaré Potulny sur sa lancée au cours des séries de la Coupe Calder. « Lorsqu’on travaille fort et que l’on se positionne bien, il y a de bonnes chances de connaître du succès. Habituellement, les choses vont comme on l’entend.

« On obtient quelques rebonds et tout au long des séries éliminatoires, j'ai été assez chanceux d'avoir de bonnes occasions et de bons compagnons de trio (le capitaine des B-Sens Ryan Keller et Zack Smith). Les choses vont bien pour moi. »

Toutefois, ce n’est pas une grande surprise pour Kleinendorst, qui savait exactement ce qu'il obtenait quand le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, a fait l’acquisition de Potulny des Blackhawks.

« Ils viennent du Minnesota », a déclaré Kleiendorst avec un sourire. « Je suis originaire du Minnesota. Je connais les Potulny. Je sais des choses au sujet de son frère (Grant, un ancien attaquant des B-Sens). Ils sont de bons joueurs de hockey. Je ne suis même pas surpris de voir qu’il est le meneur en séries éliminatoires. Je savais qu'il était un très bon joueur. Il a joué pendant un certain temps à Springfield à l’époque où je dirigeais l’équipe de Lowell, j'ai donc eu la chance de le suivre sur le plan professionnel. »

Potulny, quant à lui, a commencé la saison avec une équipe jeune, les Ice Hogs de Rockford, qui n'a pas été un facteur dans la course aux séries. Maintenant, il est à trois victoires de remporter la Coupe Calder, ce qui serait une première pour une équipe de Binghamton en 29 années de participation dans la LAH. Il ne peut s'empêcher de sourire quand il pense à la foule bruyante de 4 710 spectateurs qui accueillera les B-Sens au Broome County Arena ce soir, à guichets fermés. Qui savait que les choses tourneraient de cette façon pour lui?

« J’ai connu une saison assez tumultueuse, a déclaré Potulny. On entame la campagne avec l’objectif d’atteindre la finale de la Coupe Calder. À Rockford, nous avions une jeune équipe. Les choses n’allaient pas bien là-bas dans le temps des Fêtes, mais il fallait quand même se présenter et travailler fort.

« Puis à la date limite, lorsque j’ai été échangé (à Ottawa), on pouvait sentir que l'équipe commençait à se rassasier. On ne regarde pas l’alignement en se disant que nous avons de bonnes chances en séries. En séries éliminatoires, les choses se sont bien déroulées pour nous et nous avons eu de belles occasions. »

Et toute une aventure qui s’en est suivie.

« Nous ne faisons que jouer au hockey à l'heure actuelle », a déclaré Potulny, qui n’a pas obtenu un seul point contre les Aeros jusqu'à présent en finale. « C'est amusant, il suffit de jouer au hockey et de se présenter à la patinoire chaque jour. On fait ce que l’on aime, et nous voici en finale de la Coupe Calder. »

Bloc-notes

Le défenseur Derek Smith, à l’écart du jeu depuis le troisième match contre Manchester en raison d’une blessure au haut du corps, prendra part à l’échauffement ce soir et une décision sera prise avant le match contre les Aeros... Le dernier match de la finale de la Coupe Calder disputé au Broome County Arena? Il faut remonter au 8 mai 1982, alors que les Whalers de Binghamton se sont inclinés par 4-1 face aux Hawks du Nouveau-Brunswick au quatrième match de la série, qui s’est terminée en cinq rencontres... L’attaquant des B-Sens Erik Condra a récolté un point dans quatre de ses six derniers matchs (2-4-6), tandis que Bobby Butler a inscrit un but dans cinq de ses six derniers matchs... Le quatrième match de la finale de la Coupe Calder aura lieu vendredi au Broome County Arena, et le match 5 est prévu pour samedi (les deux matchs à 19 h 05, Sportsnet Sens, Team 1200).

 




En voir plus