Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Alfredsson : une participation au match des étoiles serait « incroyable »

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson fêtera ses 39 ans dimanche, mais cela ne parait pas d'après son comportement dans le vestiaire et son rendement sur la patinoire (Photo par Rich Lam/Getty Images).
Daniel Alfredsson n’a guère besoin qu’on lui rappelle que son anniversaire approche.


« Ça s’en vient très vite, » a déclaré le capitaine des Sénateurs d'Ottawa, avec un sourire en coin, lui qui soufflera 39 bougies dimanche.

Maintenant à sa 16e saison dans l’uniforme des Sénateurs, le capitaine comptant le plus d’ancienneté dans la Ligue nationale de hockey reste le leader incontesté de cette équipe. Même si ses statistiques en attaque ont diminué avec l'âge, il ne faut pas s’y méprendre, il reste encore de l’essence dans le réservoir d’Alfredsson. Il connaît présentement une séquence de quatre matchs consécutifs avec au moins un point, incluant un but spectaculaire marqué par un tir frappé qui a eu pour effet d’amorcer une remontée en troisième période pour mener au triomphe de 4-2, lundi contre le Lightning de Tampa Bay.

« Il joue véritablement comme un jeune joueur », a déclaré le centre des Sénateurs Jason Spezza après la séance d’entraînement d'avant match des Sénateurs, en vue de l’affrontement de ce soir contre les Capitals de Washington à la Place Banque Scotia (19 h, RDS2, TSN, CKOI 104,7 FM). « Il est un excellent patineur, donc je pense que cela le rend plus jeune qu’il en a l’air, je suppose.

« Nous savons son âge. Il est avec nous depuis un bon bout de temps et il a joué beaucoup de matchs. Il est très expérimenté. »

Le défenseur Erik Karlsson, un compatriote Suédois, a ajouté : « Il n'est peut-être pas le joueur qu'il était il y a cinq ou six ans. Cependant, il est toujours l'un de nos meilleurs gars, il sait ce qu'il peut faire et ce qu'il ne peut pas faire. Il n’a rien perdu de ses habiletés, évidemment. Il est toujours un joueur d’élite et ce sera le cas tant et aussi longtemps qu’il jouera. »

Dès le premier du scrutin des partisans en vue du Match des étoiles Tim Hortons 2012 de la LNH, qui aura lieu le 29 janvier à la Place Banque Scotia, il y a eu une vague énorme d’appui pour offrir à Alfredsson l'occasion de jouer devant des partisans qui ne demanderaient pas mieux que de scander « Alfie, Alfie ». Après trois semaines de scrutin, Alfredsson occupe le troisième rang chez les attaquants (320 100), ce qui le met en position d’obtenir une place dans l’alignement partant.

Karlsson, entre autres, ne peut pas imaginer un match des étoiles présenté à Ottawa sans la présence du plus grand joueur de l’histoire de la franchise.

« Ce serait incroyable, a déclaré Karlsson. Il fait partie intégrante de la communauté et il est le visage de cette organisation.  Je pense que ce serait vraiment bizarre s’il ne devait pas y être. »

Alfredsson, dont la saison 2010-2011 a été écourtée après 54 matchs en raison de maux de dos qui ont nécessité une chirurgie au cours de l’été, est heureux de son rendement jusqu'ici cette saison. Après 21 matchs, il a inscrit 14 points, dont six buts. Il est à cinq buts d’atteindre le plateau des 400 en carrière.

« Les choses vont de mieux en mieux pour moi, a-t-il dit. Depuis que nous sommes revenus du voyage dans l'Ouest canadien, nous avons eu une semaine d’entraînement et j’ai senti que j’avais retrouvé mon rythme et ma forme au niveau des jambes. Donc, c’est de bon augure. »

Jeune d’esprit? Absolument, a déclaré Karlsson, qui s'émerveille de voir à quel point une personne qui est à peine sept ans plus jeune que son père, Jonas, peut sembler encore plus jeune.

« Alfie est un type qui a des contacts avec tout le monde », a déclaré Karlsson, qui a séjourné chez Alfredsson pendant la majeure partie de la première saison du défenseur dans la LNH. « Peu importe que l’on soit âgé de 19, 25 ou 30 ans, il démontre une belle personnalité auprès de tout le monde. Il a une facilité à s’adapter aux gens autour de lui. »

En bref


Le défenseur Filip Kuba, qui a raté les trois derniers matchs en raison d’une blessure à l'épaule gauche, a été placé sur la liste des blessés. L'entraîneur-chef Paul MacLean s’attend à ce que le vétéran défenseur sera à l’écart du jeu de « trois ou quatre semaines »... Les Capitals présentent un dossier de seulement 3-7-0 à leurs 10 derniers matchs, ont changé d’entraîneurs et ont glissé à sept points derrière les Panthers de la Floride, les meneurs de la section Sud-Est. Mais il ne faut pas s’attendre à ce que les Sénateurs, qui se sont inclinés par 3-2 à Washington il y a cinq jours, à prendre les Caps à la légère... « Ils nous ont battus deux fois (cette saison), a déclaré MacLean. Même si nous avions disputé deux bons matchs (Ottawa a également perdu 2-1 à Washington le 15 octobre dernier), nous devons trouver un moyen de faire mieux ce soir. Ils représentent un adversaire redoutable à nos yeux. » Les Sénateurs s’envoleront au New Jersey immédiatement après le match de ce soir en vue de l’affrontement de jeudi contre les Devils au Prudential Center (19 h, TVA Sports, Sportsnet Sens, CKOI 104,7 FM)... Il reste moins de 2 000 billets pour le match de ce soir contre les Capitals.


En voir plus