Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Acculés au pied du mur, les Sénateurs demeurent optimistes

par Staff Writer / Ottawa Senators

Par Emna Achour - Journaliste LNH.com

OTTAWA – Et maintenant quoi?

Acculés au pied du mur, les Sénateurs d’Ottawa commencent à être à court de solutions.

Après avoir disputé leur meilleur match de la série de première ronde dans l’Est contre les Canadiens de Montréal dimanche, changé de gardien pour provoquer une étincelle, amorcé la rencontre en lion et distribué coup d’épaule après coup d’épaule afin de jouer la carte de la robustesse (avec assez de succès), les Sénateurs ont malgré tout été incapables de soutirer une victoire au Tricolore, qui mène maintenant la série 3-0.

Mais les Sénateurs n’auront pas à chercher trop loin pour puiser leur inspiration en vue de la tâche colossale qui les attend mercredi (19 h HE; TVA Sports, CBC, USA), alors qu’ils tenteront d’éviter l’élimination.

Après tout, Ottawa se trouvait à 14 points d’une participation en séries éliminatoires de la Coupe Stanley quand l’équipe a amorcé sa folle séquence de 23-4-4 à ses 31 derniers matchs pour finalement accéder au grand bal du printemps lors de la toute dernière journée du calendrier régulier.

« Ça nous a assurément endurcis, a déclaré le défenseur Mark Borowiecki. Ça n’a vraiment pas été facile. Notre place en séries n’est pas tombée du ciel. On a dû travailler extrêmement fort pour y parvenir, alors c’est une situation qui nous est évidemment familière. Tu ne veux pas t’y retrouver, je ne vais pas dire qu’on est où on voulait être parce que ça serait stupide, mais pour nous ce n’est qu’une question de jouer du hockey désespéré. »

Craig Anderson, qui a brillé en remplacement du gardien Andrew Hammond dimanche avec 47 arrêts, croit que l’occasion est parfaite pour son équipe de prouver qu’elle n’est pas un feu de paille.

« On doit gagner un match, peu importe comment. On doit trouver le moyen de remporter un match, il faut commencer par ça, a-t-il dit. On s’est mis dans cette position. Je pense qu’on a démontré notre caractère vers la fin de l’année lors de notre longue séquence, montrant qu’on pouvait faire face à de l’adversité. Alors en voici de l’adversité. On doit prendre ça un match à la fois et être prêts à remettre la machine en marche dès mercredi. »

L’entraîneur Dave Cameron a livré un message assez simple à ses joueurs pour la suite des choses.

« Jour de congé [lundi], et ensuite vous devez aller gagner un match », a-t-il mentionné.

Le capitaine Erik Karlsson ne pouvait pas être plus d’accord avec son gardien et son entraîneur.

« Même si on a joué de mieux en mieux au fur et à mesure de cette série, on n’a toujours pas trouvé la manière de remporter un match et c’est maintenant ce qu’on doit absolument faire, a-t-il évoqué. Ça passe ou ça casse maintenant, alors on se concentre sur mercredi et on verra comment ça ira. »

Après avoir connu l’une des plus impressionnantes séquences de l’histoire pour s’assurer d’une place en séries, ne reste maintenant plus aux Sénateurs qu’à répéter l’exploit, mais à beaucoup plus grande échelle, pour s’assurer d’y rester.

Author: Emna Achour | Journaliste LNH.com

En voir plus