Skip to main content

Zednik raconte qu'il a eu l'impression d'avoir été poignardé à la gorge

LNH.com @NHL

SUNRISE, Floride - L'attaquant des Panthers de la Floride Richard Zednik a eu l'impression d'être poignardé quand le patin de son coéquipier Olli Jokinen l'a accidentellement coupé à la gorge.

A sa première rencontre avec les médias depuis le terrible accident qui est survenu le 10 février dans un match contre les Sabres de Buffalo, Zednik a déclaré qu'il savait qu'il devait se rendre rapidement au banc dès le moment où c'est arrivé.

Une fois rendu, il a pensé à sa fille de quatre ans, Ella.

"Je me souviens avoir pensé, 'Vais-je la voir grandir?"', a déclaré Zednik.

"Je me souviens exactement de ce qui est arrivé et je savais exactement ce que je devais faire, a-t-il ajouté. J'étais sur la patinoire et je savais que c'était pas mal sérieux. J'ai attendu de voir ce qui allait arriver, puis j'ai vu le sang et j'ai réalisé qu'il fallait que je me lève, tenir mon cou et me rendre au banc le plus rapidement possible. Une fois rendu, je me suis dit que c'était à leur tour de s'en occuper."

Une fois au banc, Zednik a failli tomber dans les bras du soigneur adjoint Dave Zenobi, qui a vite appliqué une serviette sur la coupure. C'est à ce moment-là que l'ancien du Canadien a commencé à craindre pour sa vie.

"Un petit peu, a-t-il reconnu. Rendu au banc, je savais que c'était une artère et la façon dont le sang giclait, je ne voulais pas y penser. Je savais que j'étais mal en point, et rendu là je me suis dit que c'était à eux d'agir."

Zednik a quitté la patinoire avec l'aide de Zenobi et de son coéquipier Jassen Cullimore, puis il a été escorté dans le vestiaire. La pression appliquée sur son cou, dans l'espoir de ralentir le saignement, était si douloureux qu'il s'est plaint de ne pas pouvoir respirer.

"J'ai déjà été coupé au visage et je n'avais rien ressenti, mais cette fois, j'ai eu l'impression que quelqu'un venait de me poignarder, a-t-il dit. Après ça, ce n'était pas tant une question de douleur que de savoir ce qui allait arriver.

"J'étais un peu plus faible au moment d'arriver au banc et je ne me souviens pas de grand-chose, mais je me souviens d'avoir parlé à notre soigneur Zenobi et un médecin appliquait tellement de pression que je ne pouvais pas respirer...

"J'espérais juste aller sur la table d'opération, qu'on me donne des injections pour me faire dormir et que je puisse me réveiller une fois que c'était fini."

Sa carotide du côté droit de la gorge a presque été coupée au complet. Il a fallu une heure pour la réparer. A son éveil après la chirurgie, le hockeyeur de 32 ans a eu l'impression que tout cela n'avait été qu'un rêve.

Zednik a raconté qu'il a magasiné pour des voitures sur Internet pendant sa convalescence, et passé du temps avec Ella. Le site web des Panthers a reçu plus de 20 000 messages de prompt rétablissement. Zednik a aussi reçu l'appel du président de son pays natal, la Slovaquie, Ivan Gasparovic.

"C'a été court, a dit Zednik. Il est gentil."

L'ancien du Canadien a dit espérer pouvoir poursuivre sa carrière à l'aide d'un protecteur spécial pour le cou.

"Je vais porter quelque chose, c'est sûr", a-t-il affirmé, ajoutant toutefois qu'une telle forme de protection ne devrait pas être obligatoire pour tous les joueurs. "J'ai hâte de retrouver les gars."

Zednik a indiqué avoir regardé une bande vidéo de la séquence de jeu une fois, par curiosité, pour voir de quelle façon le patin de Jokinen l'avait atteint à la gorge, mais il ne prévoyait pas la revoir de nouveau.

L'entraîneur des Panthers Jacques Martin a déclaré que Zednik se reposera au cours des quatre prochaines semaines avant de passer un examen à ultrasons, le 18 mars. Suivra ensuite un autre repos de quatre semaines avant qu'il puisse recommencer à s'entraîner.

"Nous sommes très reconnaissants que Richard sera en mesure de s'en remettre complètement, a dit Martin. Il sera en mesure de profiter de la vie avec son épouse, sa belle petit fille, et il poursuivra avec notre organisation. C'est ce qui est le plus important."

La blessure de Zednik est survenue près de deux décennies après un incident semblable impliquant le gardien Clint Malarchuk. Ce dernier s'en est remis physiquement, mais a ensuite dû composer avec des cauchemars et des flash-backs. Il a tenté de communiquer avec Zednik via le bureau des Panthers, mais l'attaquant a dit préférer ne pas discuter de sa blessure.

"Je ne pense pas que ce soit quelque chose dont je veux parler, a dit Zednik. Je veux me concentrer sur ma carrière. Je pense que je serai correct."

En voir plus