Skip to main content

Vainqueurs 3-2, les Sabres seront à surveiller d'ici la fin de la saison

LNH.com @NHL

BUFFALO - Il faudra surveiller les Sabres de Buffalo d'ici la fin de la saison. Les Sabres ont remporté une victoire de 3-2 face au Canadien, vendredi soir, au HSBC Arena, pour s'approcher à seulement trois points du Tricolore et du quatrième rang dans l'Est.

Les hommes de Lindy Ruff jouent du bon hockey depuis le 1er janvier alors qu'ils ont maintenu un rendement de 11-5-0 en 2009.

Jaroslav Spacek, Nathan Paetsch et Tim Connolly ont réussi les buts des Sabres. Saku Koivu (9e) et Roman Hamrlik (4e) ont eu raison de Ryan Miller, encore une fois excellent.

Une bonne période

Le Canadien a disputé une solide première période, dominant les Sabres 15-5 dans les tirs. Le Tricolore n'a pu déjouer Miller pour autant. Le gardien des Sabres, qui avait réussi des jeux blancs à ses deux derniers départs, s'est montré très alerte. Surtout devant Sergei Kostitsyn et Max Pacioretty qui l'ont mis à l'épreuve à l'aide de bons lancers.

Georges Laraque revenait au jeu après une absence de 18 matchs. Employé dans un trio complété par Steve Bégin et Tom Kostopoulos, Laraque s'est fait remarquer en appliquant une bonne mise en échec au vétéran Teppo Numminen. Le Finlandais, âgé de 40 ans, n'a jamais eu l'intention de répliquer.

Une trajectoire tombante

Peu occupé au premier vingt, Carey Price a concédé un but tôt en deuxième. Spacek l'a déjoué à 0:27 d'un tir à la trajectoire tombante.

Koivu a créé l'égalité à 10:21 lors d'une supériorité numérique. Le capitaine est revenu devant le filet pour glisser la rondelle sous Miller, qui concédait ainsi un premier but en 157 minutes et 13 secondes de jeu. Alex Kovalev a été à l'origine du but en obligeant Adam Mair à l'accrocher après un deuxième effort.

Paetsch a répliqué à 12:16 d'un tir vif, Mair l'ayant bien repéré dans l'enclave.

Vive la visière

Les joueurs du Canadien ont vécu un moment de frayeur au deuxième tiers. Durant la pénalité à Mair, Matt D'Agostini a été atteint à la hauteur des yeux par un tir frappé de Josh Gorges. Heureusement, D'Agostini portait la visière. Sans cette pièce d'équipement jugée superflue par certains, le jeune joueur du Tricolore aurait été sérieusement blessé. Grâce à la visière, il n'a pas eu à sauter une seule présence.

Connolly a fait 3-1 à 4:55 de la troisième. Il a récupéré une rondelle libre devant le filet de Price après un dégagement raté par la rampe de Mike Komisarek. Hamrlik a réduit l'écart à 16:34 d'un tir frappé. Sergei Kostitsyn lui avait refilé le disque dans l'enclave.

Une pénalité à Kovalev en fin de période, sa deuxième du match, a mis fin aux espoirs du Canadien.

En voir plus