Skip to main content

Une victoire rassurante pour les Sénateurs avant le match extérieur

La victoire contre les Rangers rassure Ottawa à l'approche de la Classique 100 de la LNH Banque Scotia 2017 contre les Canadiens samedi

par Chris Stevenson / Correspondant NHL.com

OTTAWA - En plus de porter de l'équipement chaud lors de la Classique 100 Banque Scotia de la LNH 2017 samedi, les Sénateurs d'Ottawa vont également porter une autre chose très importante, le sourire.

L'ambiance chez les Sénateurs s'est beaucoup améliorée à l'approche du match extérieur disputé au parc Lansdowne contre les Canadiens de Montréal (19 h HE; NBCSN, CBC, SN, TVA Sports, NHL.TV). L'équipe a effectivement mis fin à une série de cinq défaites consécutives avec un gain de 3-2 contre les Rangers de New York, mercredi, au Centre Canadian Tire.

Le dossier de 2-10-2 des Sénateurs à leurs 14 derniers matchs pesait lourd et la victoire contre les Rangers les a ragaillardi avant la rencontre de samedi, selon le défenseur Cody Ceci.

« [C'est] très important. On ne jouait pas très bien dernièrement », a admis Ceci, qui a compté un but dans deux matchs consécutifs. « On a bien joué [mercredi] avant une rencontre cruciale, le match extérieur, alors c'est important pour nous. On peut respirer un peu. C'était assez chaotique sur la route, dernièrement. On perdait des matchs, on entendait toutes sortes de choses, alors l'ambiance était plutôt maussade. J'espère que ça va nous relancer. »

L'attaquant des Sénateurs Bobby Ryan, qui a inscrit un but et une aide contre les Rangers, abonde dans le même sens.

« On ressent un peu moins de pression avant cette partie, a-t-il indiqué. On essaie de séparer chaque match, mais quand on est dans une léthargie, ou peu importe comment on appelle ça, comme ce qu'on a vécu, gagner un match avant [la Classique 100 Banque Scotia de la LNH] est très important. Notre état d'esprit n'est plus le même. »

L'attaquant des Sénateurs Zack Smith a compté le but gagnant contre les Rangers huit secondes après le début de la troisième période, mercredi.

« C'est bien de gagner juste avant une partie amusante comme ce match extérieur, a-t-il déclaré. C'est bon d'avoir un regain de confiance avant cette partie, surtout parce que c'est contre des rivaux de section. »

Ceci, qui a grandi sur les patinoires extérieures à Orleans, en banlieue d'Ottawa, affirme que ce match va le faire retomber en enfance.

« J'ai beaucoup joué sur des patinoires extérieures, a-t-il révélé. On en avait une dans la cour et c'est ma mère qui l'entretenait. Il y en avait plusieurs à Orleans où on allait jouer. Ça va être une belle expérience de jouer à l'extérieur à Ottawa dans le cadre d'un match de la LNH. C'est incroyable, alors j'ai très hâte. »

De son côté, Ryan, qui est né à Cherry Hill, au New Jersey, est impatient de vivre sa première véritable expérience à l'extérieur. Il a déménagé en Californie quand il était petit et il ne se souvient pas avoir joué sur une patinoire extérieure. 

« Comme tout le monde, j'ai dû commencer sur [une patinoire extérieure] au New Jersey, mais ce n'est pas comme tous les Canadiens, pas du tout, parce que j'ai passé plusieurs années en Californie, a-t-il raconté. Je jouais au hockey à roulettes dehors, mais là, c'est une première pour moi. »

Le directeur général des Sénateurs Pierre Dorion faisait partie de l'équipe de direction des Canadiens quand ils ont affronté les Oilers d'Edmonton lors du premier match extérieur de la LNH, la Classique Héritage, au Commonwealth Stadium d'Edmonton le 22 novembre 2003.

« Tout ce que je sais, c'est que lors du premier match extérieur, je travaillais pour Montréal et ç'avait relancé notre saison. Alors, j'espère que ça sera la même chose pour nous », a lancé Dorion.

Les Canadiens présentaient une fiche de 8-10-1 avec un verdict nul avant cette rencontre. Ils ont défait les Oilers 4-3 et ils ont poursuivi avec un dossier de 33-20-3 et six matchs nuls pour conclure la saison avec une fiche de 41-30-4 et sept matchs nuls. Ils ont participé aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley et ils ont vaincu les Bruins de Boston en sept parties au premier tour avant d'être balayés par le Lightning de Tampa Bay, les éventuels champions de la Coupe Stanley, en deuxième ronde.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.