Skip to main content

Une lutte à prévoir entre Price et Bobrovsky pour le Vézina

Le panel d'experts de LNH.com accorde une légère avance au gardien des Canadiens

par Jean-François Giguère / Collaborateur LNH.com

Toute bonne construction doit reposer sur des fondations solides. Au hockey, les fondations d'une équipe sont souvent le gardien de but et c'est encore plus vrai chez les Canadiens de Montréal. Ce n'est un secret pour personne, mais les succès de cette équipe passent par son gardien, Carey Price. 

Il s'agit donc d'une bonne nouvelle pour le Tricolore et ses partisans que le panel d'experts de LNH.com considère Price comme le favori pour remporter le trophée Vézina, remis au meilleur gardien de la LNH, au terme de la saison 2017-18.

Les Canadiens, les champions de la section Atlantique, ont conclu la dernière campagne sur une note amère en étant écartés des séries éliminatoires de la Coupe Stanley dès le premier tour par les Rangers de New York. Au fil d'une saison marquée par le congédiement de l'entraîneur Michel Therrien et le retour de Claude Julien, Price est demeuré la pierre angulaire de cette formation et ses performances ont souvent pallié les carences offensives de ses coéquipiers.

Video: OTT@MTL: Price réalise un arrêt spectaculaire

Price aura également un souci de moins cette année après avoir paraphé une entente qui lui permettra de demeurer à Montréal pour les neuf prochaines saisons et qui fait de lui l'un des joueurs les mieux payés du circuit. 

« Au bout du compte, tu as du respect et des attentes. Il ne faut pas essayer d'avoir des attentes trop élevées envers soi-même. Il faut juste essayer de jouer au hockey et de mériter chaque dollar que je fais », a déclaré Price lorsque questionné à ce sujet.

Le gardien des Canadiens n'a pas connu une mauvaise saison l'an dernier, au contraire. Il a conservé une très bonne moyenne de buts alloués de 2,23 avec un pourcentage d'arrêts de ,923. Or, il y a tellement de bons gardiens dans la LNH aujourd'hui que ce ne fut pas suffisant pour remporter ce trophée. En 2016-17, il a pris le troisième rang du scrutin final derrière Sergei Bobrovsky des Blue Jackets de Columbus et Braden Holtby des Capitals de Washington. 

La nouvelle brigade défensive des Canadiens soulève quelques interrogations, mais Julien est reconnu pour son système de jeu étanche. Malgré les départs d'Andrei Markov, d'Alexei Emelin et de Nathan Beaulieu, Price devrait tout de même profiter du jeu plus structuré des siens devant lui pour accumuler des statistiques qui se rapprochent de celles qu'il a présentées en 2014-15. Il avait alors conservé une moyenne de buts accordés de 1,96 et un pourcentage d'arrêts de ,933. En plus du trophée Vézina, il avait également gagné les trophées Hart, Ted-Lindsay et Jennings cette année-là.

Toutefois, la lutte devrait être serrée avec Bobrovsky, qui a lui aussi obtenu deux votes de première place lors du scrutin mené auprès des experts de LNH.com, tout comme Price. Le plus récent lauréat du trophée Vézina, son deuxième en carrière, devrait connaître une autre saison à la hauteur de son talent. L'an dernier, il a conservé une moyenne de buts accordés de 2,06 et un pourcentage d'arrêts de ,931 avec sept jeux blancs. Si les Blue Jackets reprennent là où ils ont laissé l'année dernière et poursuivent sur leur lancée des séries éliminatoires, Bobrovsky en bénéficiera grandement.

Enfin, Devan Dubnyk du Wild du Minnesota prend le troisième rang. Un peu comme Price avec Julien à Montréal, Dubnyk devrait profiter du système de son entraîneur Bruce Boudreau pour connaître une autre bonne campagne. L'an dernier, il a affiché une moyenne de buts alloués de 2,25 et un pourcentage d'arrêts de ,923.

Résultat du scrutin (points accordés sur une base 5-4-3-2-1) : Carey Price, Canadiens de Montréal, 28 points (deux votes de première place); Sergei Bobrovsky, Blue Jackets de Columbus, 21 points (deux votes de première place); Devan Dubnyk, Wild du Minnesota, 14 points (un vote de première place); Braden Holtby, Capitals de Washington, 9 points (un vote de première place); Matt Murray, Penguins de Pittsburgh, 8 points (un vote de première place); Cam Talbot, Oilers d'Edmonton, 8 points; Andrei Vasilevskiy, Lightning de Tampa Bay, 7 points; Martin Jones, Sharks de San Jose, 4 points; Jake Allen, Blues de St. Louis, 2 points; Ben Bishop, Stars de Dallas, 2 points; Frederik Andersen, Maple Leafs de Toronto, 1 point, Scott Darling, Hurricanes de la Caroline, 1 point;

En voir plus