Skip to main content

Une finale de rêve: les jeunes Penguins contre les vieux Red Wings

LNH.com @NHL

PITSBURGH - Sidney Crosby a réalisé tellement d'exploits depuis le début de sa jeune carrière que ce n'est pas le fait d'être le plus jeune capitaine d'une équipe finaliste de la coupe Stanley qui va l'énerver.

Le jeune homme était plutôt calme et confiant lorsque les Penguins de Pittsburgh ont entrepris leur préparation pour la grande finale de la coupe Stanley qui débutera samedi à Detroit.

Et c'est comme ça que l'aime son entraîneur Michel Therrien: un jeune leader à l'écoute et jamais décontenancé. Même pas par sa première présence au plus gros événement du hockey.

"Il a été un grand leader et un grand capitaine à un si jeune âge - d'être capable de se concentrer sur son travail des deux côtés de la patinoire comme il le fait, c'est ainsi qu'une équipe va connaître du succès, a dit Therrien mardi. Quand votre leader est engagé comme lui, les autres font la même chose. Sidney est notre leader et les autres suivent."

A 20 ans, Crosby est presque deux fois plus jeune que le capitaine des Red Wings de Detroit, le défenseur Nicklas Lidstrom, âgé de 38 ans, qui pourrait avoir la tâche de le surveiller.

La finale qui s'annonce est peut-être la meilleure qu'on pouvait espérer: les jeunes et fringants Penguins contre les Red Wings qui représentent la tradition et viseront une quatrième coupe Stanley depuis 1997.

Une puissance montante contre un pouvoir établi, deux équipes avec de remarquables joueurs offensifs mais aussi du jeu défensif solide et de bons gardiens.

Jamais autant de jeunes

Et il y aura toujours Crosby: réussira-t-il l'exploit de mener à la coupe Stanley une équipe qui avait la deuxième pire fiche de la LNH à son arrivée dans la ligue il y a trois ans?

Crosby est bien conscient de l'intérêt qu'il suscite mais il veut approcher la série finale de la même façon que les précédentes, "de la façon la plus normale possible".

Mais jamais une équipe n'a atteint la finale avec autant de joueurs importants si jeunes: Crosby, Jordan Staal (19), Evgeni Malkin (21) et le gardien Marc-André Fleury ont tous 23 ans et moins. Sans compter Christopher Letang, qui vient d'avoir 21 ans.

A l'opposé, les Red Wings ont 14 joueurs de 30 ans et plus, dont Chris Chelios à 46 et Dallas Drake à 39.

Les Red Wings sont de retour en finale pour la première fois depuis leur dernière conquête en 2002.

"Ils sont battables, c'est évident, mais ils sont vraiment bons", constate Georges Laraque, qui faisait partie de l'équipe des Oilers d'Edmonton qui a surpris les Red Wings en première ronde en 2006.

Chose certaine, plusieurs ont hâte de voir les Crosby, Malkin, Marian Hossa, Sergei Gonchar et compagnie affronter les Lidstrom, Brian Rafalski, Henrik Zetterberg, Pavel Datsyuk et peut-être Johan Franzen, qui domine toujours les séries avec 12 buts même s'il n'a pas joué depuis le premier match de la série contre les Stars de Dallas en raison d'une commotion cérébrale.

En voir plus