Skip to main content

Une deuxième participation à la finale moins captivante pour Dupuis et Sykora

LNH.com @NHLdotcom

DETROIT - La deuxième participation d'affilée des Penguins de Pittsburgh à la finale de la Coupe Stanley est moins palpitante pour deux vétérans attaquants qui sont confinés à un rôle de réserviste après s'être retrouvés au coeur de l'action, l'an dernier.

Pascal Dupuis et Petr Sykora rongent leur frein en silence depuis plusieurs matchs déjà, en attendant que l'entraîneur recrue Dan Bylsma leur fasse signe.

Il y a un an, Dupuis et Sykora ne se posaient pas de questions. L'entraîneur Michel Therrien faisait toujours appel à leurs services.

Tous deux avaient pris part aux 20 matchs des Pens, Dupuis obtenant deux buts en plus d'amasser cinq passes et Sykora se forgeant un dossier de six filets et trois aides.

Le Tchèque avait eu son moment de gloire dans le cinquième match de la finale présenté au Joe Louis Arena, en marquant en troisième période de prolongation afin de permettre aux Penguins de rester en vie.

"C'est possiblement mon but le plus important en carrière, admet Sykora, âgé de 32 ans. Je vais m'en rappeler longtemps. Je suis très fier de ça, surtout que c'était en finale de la Coupe stanley, dans un match très important. On ne sait jamais, je pourrais avoir la chance de rejouer et de réussir un autre exploit semblable cette année."

Ce printemps, Dupuis n'a disputé que 10 rencontres, étant blanchi au score, et Sykora n'a pris part qu'à six rencontres, ne récoltant qu'une passe. Dupuis est écarté de la formation depuis que le défenseur Sergei Gonchar a raté deux matchs en raison d'une blessure au genou droit, soit les matchs numéros cinq et six de la série contre les Capitals de Washington.

A compter de ce moment, Bysma a décidé d'utiliser sept défenseurs à la grande satisfaction de Philippe Boucher. Bylsma peut du coup accorder plus de temps de jeu aux deux gros canons à l'attaque, Sidney Crosby et Evgeni Malkin. En panne quasi-sèche depuis le début de mars, Sykora est remplacé par Miroslav Satan depuis la troisième rencontre face aux Capitals.

"Je ne tiens pas réellement à parler de ma situation, mentionne-t-il. Ce n'est pas ce qui arrive à Petr Sykora qui est important. Tout doit être centré sur la performance de l'équipe et la conquête de la coupe Stanley. Je suis confiant que le résultat va être différent cette année, qu'on a l'équipe pour vaincre les Red Wings. Nos jeunes joueurs ont beaucoup grandi depuis l'an dernier. Je crois énormément en cette équipe.

"Sur le plan personnel, continue-t-il, Pascal et moi préférerions évidemment qu'il en soit autrement. Mais on se tient prêt, au cas où, et on encourage nos coéquipiers."

Le Montréalais Dupuis, âgé de 30 ans, se réconforte en se disant qu'il serait de la formation si Bylsma faisait appel à six défenseurs.

"Je comprends l'entraîneur de ne pas vouloir modifier ses plans parce que l'équipe a du succès. Mais je serai prêt si les plans changent en cours de finale. Je le suis depuis un bon bout déjà."

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.