Skip to main content

Une défaite qui a ramené les Penguins sur terre, affirme Pascal Dupuis

LNH.com @NHL

PITTSBURGH - Après avoir remporté 11 de leurs 12 premiers matchs en séries d'après-saison, incluant les trois premiers matchs de la finale de l'Association Est, les Penguins de Pittsburgh ont peut-être péché par excès de confiance en se voyant déjà à la finale de la coupe Stanley.

"On avait le sentiment d'être invincible. La défaite de jeudi nous a ramenés sur terre", a affirmé Pascal Dupuis, samedi, à environ 24 heures de la cinquième rencontre contre les Flyers de Philadelphie au Mellon Arena, dimanche (15h).

L'entraîneur Michel Therrien a corroboré l'analyse du vétéran attaquant québécois.

"Effectivement, je n'ai pas apprécié la façon dont nous avons commencé le match, a-t-il commenté. En fait, je n'ai pas apprécié notre première moitié de match. En deuxième moitié, nous avons joué à la hauteur de notre potentiel."

Dupuis a même avancé que ç'avait été une bonne chose que les Penguins aient eu à jouer du hockey de rattrapage.

"Ça nous a fait du bien de tirer de l'arrière. Sur le coup, nous n'avons pas bien réagi. C'est dur de revenir de l'arrière. On doit jouer différemment. A partir de la deuxième période, on s'est replacé, a-t-il analysé. Les Flyers ont eu le meilleur au cours des 15 premières minutes de jeu. J'estime qu'on a mieux joué qu'eux pendant les trois quarts du match. On sait maintenant qu'on peut combler un retard d'un ou de quelques buts."

Roberts, de retour?

Therrien a rappelé, samedi, que les Penguins devront être meilleurs pendant tout l'affrontement afin d'écarter les Flyers de leur chemin. L'entraîneur a dit qu'il ne chamboulera pas sa philosophie de jeu ou ses trios, en raison d'une seule défaite. Le retour du vétéran Gary Roberts dans la formation est l'unique changement qu'il pourrait apporter. Il va exiger un effort plus soutenu de ses joueurs, particulièrement du trio d'Evgeni Malkin qui est discret depuis trois matchs.

"Les membres du trio (Petr Sykora et Ryan Malone entourent Malkin) savent qu'ils doivent nous en donner davantage, a mentionné Therrien. L'important pour eux est de revenir à la base. Ils s'en sont éloignés dernièrement."

Le joueur de centre Maxime Talbot a assuré que les Penguins ne s'y feront pas reprendre une deuxième fois de suite.

"On s'est fait surprendre. On va devoir élever notre niveau d'intensité d'un cran. On est de retour chez nous, la foule va être enflammée, a noté Talbot. Il n'y a pas de grands ajustements à apporter, aucune panique à avoir. On doit simplement revenir au style de jeu qui nous permet de connaître du succès. On s'est forgé une identité propre, cette saison, d'équipe qui est à son mieux quand elle patine et qu'elle exerce un contrôle de la rondelle. Quand on joue notre jeu, on est dur à battre."

Le défenseur Ryan Whitney a dit que ses coéquipiers et lui sont tombés dans le piège des Flyers, dans le quatrième match.

"Ils ont tout fait pour ralentir le jeu et nous déconcentrer. On a trop jasé avec eux après les arrêts de jeux. On a répliqué aux coups qu'ils nous ont donnés, a avancé Whitney. On va devoir accepter les coups et tourner le dos."

Whitney a rappelé que l'équipe joue avec confiance au Mellon Arena, où elle a gagné ses 15 dernières rencontres.

"C'est un amphithéâtre très intimidant pour nos adversaires. Nos partisans sont merveilleux, mais surtout fort bruyants. On va s'efforcer de les embarquer dans le coup dès le début du match."

En voir plus