Skip to main content

Un rôle encore à définir pour Eric Staal

Les Rangers tentent encore de trouver la bonne combinaison pour le vétéran attaquant

par Robert Laflamme / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Alain Vigneault tente encore d'identifier avec exactitude le rôle dans lequel Eric Staal peut être le plus utile chez les Rangers de New York.

« Nous travaillons encore là-dessus et je n'ai pas trouvé la bonne combinaison », a indiqué l'entraîneur des Rangers, peu de temps avant l'affrontement contre les Canadiens de Montréal au Centre Bell.

Vigneault a avancé que la période d'adaptation de Staal au sein de l'équipe suit son cours normal, évoquant l'arrivée de Martin St.Louis il y a quelques saisons.

Samedi, Staal en était à sa 13e rencontre avec les « Blueshirts » depuis qu'ils ont fait l'acquisition des Hurricanes de la Caroline. Il montre un dossier peu éloquent d'un but et de deux passes, en plus d'un différentiel en défense de plus-2.

« Nous savions qu'il y aurait un temps d'intégration, même s'il retrouvait avec nous un de ses frères (le défenseur Marc Staal), a élaboré Vigneault. C'est un nouvel environnement pour lui qui avait passé 13 saisons en Caroline. L'intérêt pour le hockey est plus grand à New York qu'en Caroline. Nous avions vécu une situation semblable à l'arrivée de Martin St.Louis du Lightning de Tampa Bay (en 2014). Comme pour Martin, nous devons bien établir son rôle. »

Vigneault a expliqué qu'il a utilisé Staal, qui est âgé de 31 ans, aux positions de centre et d'ailier gauche et qu'il doit poursuivre les expérimentations.

Il souhaite avoir identifié la bonne chaise pour lui à temps pour les séries éliminatoires.

« Nous avons fait son acquisition pour sa vaste expérience. Il a été capitaine en Caroline et il a gagné la Coupe Stanley, en plus de prendre part à une autre finale de la Coupe Stanley. Nous jugions que c'était un bon ajout pour nous. Nous devions payer le gros prix et c'est ce que nous avons fait. »

Vigneault a dit qu'on s'attend à ce que Staal apporte une contribution tant à l'attaque qu'en défense.

« Nous n'avons pas de vedette dans notre équipe, à l'exception peut-être de notre gardien (Henrik Lundqvist). Nous misons sur l'effort collectif. Nous estimons qu'un joueur imposant physiquement comme lui qui peut évoluer à plus d'une position à l'attaque peut nous aider. »   

Staal connaît beaucoup de succès en carrière contre les Canadiens, avec une fiche garnie de 38 points, incluant 19 buts, en 41 matchs avant samedi. 

En voir plus