Skip to main content

Un match à l'image de la saison des Sabres

Buffalo a lutté avec acharnement après avoir connu un mauvais début, mais les Rangers ont eu le dernier mot

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

NEW YORK - Le match de la Classique hivernale Bridgestone 2018 a été à l'image de la saison des Sabres de Buffalo. Erratiques au début, les Sabres ont tôt fait d'accuser un retard au score, avant de se ressaisir pour venir de l'arrière. Au final, ils sont tombés à court d'un but, les Rangers de New York ayant le meilleur 3-2 en prolongation devant 41 821 spectateurs au Citi Field de New York, lundi.

J.T. Miller a réussi le but victorieux à 2 :43 de la toute première période de surtemps à trois contre trois en 10 rencontres de la Classique hivernale. Miller a enfoncé du revers le retour du lancer du défenseur Kevin Shattenkirk, au moment où Jacob Josefson était au banc des pénalités.

« Ç'a été un moment surréaliste pour moi, a commenté Miller. Un moment que je peux partager avec ma famille et mes amis. De marquer devant 40 000 personnes, c'est quelque chose dont vous ne pouvez que rêver. »

Les Sabres (10-20-9) avaient créé l'égalité grâce au défenseur Rasmus Ristolainen en ouverture du dernier tiers, à la 27e seconde.

Sam Reinhart avait coupé de moitié l'avance des Rangers (21-13-5) au cours d'une supériorité numérique au début du deuxième vingt, à la 56e seconde.

« Il faut donner beaucoup mérite aux Sabres, a affirmé l'entraîneur des Rangers Alain Vigneault. Ils ont travaillé fort. Ils se sont donné du rythme grâce à leur jeu de puissance et ils ont pu aller chercher le but égalisateur tôt en troisième période. Ç'a été un match âprement disputé. Même si le temps était froid, tout le monde a apprécié le spectacle. »

Paul Carey et Michael Grabner, son 18e de la campagne, avaient envoyé les Rangers en avant 2-0 tôt en première période, à 4 :09 et à 8 :20 respectivement.

Video: Miller et les Rangers gagnent la Classique hivernale

Henrik Lundqvist a remporté le duel de gardiens suédois contre Robin Lehner, avec 31 arrêts. Lehner a toutefois été plus occupé, avec 39 arrêts.

Le grand air sied bien aux Rangers qui ont savouré leur quatrième succès en autant de sorties - un sommet dans la LNH. Le vétéran Lundqvist a signé les quatre victoires.

Les Rangers ont le numéro des Sabres depuis le 10 décembre 2011 en ayant gagné 15 des 20 confrontations.

But du match

Celui de la victoire de Miller en prolongation. Mats Zuccarello et Kevin Shattenkirk ont bien mis la table pour leur coéquipier positionné devant Lehner.

Video: NYR@BUF: Miller marque le but vainqueur en surtemps

Jeu du match

Le but de Grabner, qui a fait 2-0 au premier vingt. Il a profité de la dextérité de Kevin Hayes, qui a ramené la rondelle de son côté fort, tout en pivotant en mouvement, avant de la soulever vers son coéquipier devant, rendu derrière le but.

Video: NYR@BUF: Grabner complète la superbe passe de Hayes

Arrêt du match

Lehner face à David Desharnais au terme d'une descente à deux contre un tout juste avant la pause à mi-chemin du troisième vingt, au moment où le score était 2-2.

Video: NYR@BUF: Lehner s'étire pour un superbe arrêt

Ce qu'ils ont dit

« Quelle atmosphère c'était pour notre équipe et nos partisans. Nous étions comme figés en début de match. Nous avons écopé d'une pénalité, ce qui nous a mis sur la défensive. Les Rangers en ont profité. Mais nous avons pu nous raplomber et exercer un bon échec-avant. Nous avons été solides en deuxième période et ç'aurait pu aller d'un côté ou de l'autre en troisième. Je suis fier de mes gars. C'est malheureux que nous ayons été punis en prolongation. » -- L'entraîneur des Sabres Phil Housley.

« Ç'a été la même rengaine, mais nous jouons du meilleur hockey dernièrement. Le résultat est frustrant, mais si on fait le bilan de notre voyage de trois matchs nous avons perdu en prolongation contre les Islanders de New York avant de vaincre les Devils du New Jersey et de perdre en prolongation de nouveau lundi. Nous jouons mieux, nous sommes plus constants. Les habitudes de travail et l'atmosphère sont meilleures. C'est vraiment encourageant en comparaison avec le début de la saison. » -- L'attaquant Jason Pominville des Sabres.

Ce qu'il faut savoir

Alain Vigneault a signé sa 635e victoire dans la LNH, ce qui lui confère seul le 11e rang de l'histoire de la LNH devant Darryl Sutter. Avec son 423e gain en carrière, le gardien Lundqvist a égalé Tony Esposito en huitième position de l'histoire.

La suite

Sabres : Rendent visite au Wild du Minnesota, jeudi (20h HE, FS-N, MSG-B).

Rangers : Reçoivent les Blackhawks de Chicago, mercredi (20h HE, NBCSN).

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.