Skip to main content

?Tout le monde d?teste les Flyers. C'est facile de les ha?r?, affirme Gill

LNH.com @NHL

BROSSARD, Que. - Philadelphie, ville de l'amour fraternel, est historiquement tout sauf accueillante pour les ?quipes de hockey qui viennent s'y frotter aux Flyers. Le d?fenseur du Canadien Hal Gill le sait mieux que quiconque, en ayant v?cu quelques ?pisodes de la ?bataille de la Pennsylvanie? dans l'uniforme des Penguins de Pittsburgh.

?Tout le monde d?teste les Flyers. C'est facile de les ha?r, a lanc? Gill, samedi, en parlant des adversaires du Canadien en finale de l'Association Est. Ils ont ?t? ? l'?poque les Broad Street Bullies (dans les ann?es 1970), leurs partisans sont bruyants et d?sagr?ables. Si vous ?tes de Philadelphie c'est super. Sinon vous les d?testez. C'est le 'fun' de d?tester les Flyers, et je suis s?r qu'ils prendront aussi un malin plaisir ? ha?r nos partisans et notre ?quipe. Disons que ce devrait ?tre une bonne s?rie au chapitre de l'antipathie.?

Le g?ant d?fenseur ne cherchait surtout pas ? ?partir la chicane? en s'exprimant de la sorte.

?Quand je vous dis que les Flyers sont taches, d?sagr?ables et rebutants, c'est un compliment que je leur fais. Ils jouent dur. Ils sont pr?ts ? tout pour l'emporter. Ils sont ? l'image de leurs partisans, et c'est le 'fun'??, a r??sum?? Gill, qui a ??t?? impliqu?? dans la forte rivalit?? qui existe entre les deux grands rivaux de la Pennsylvanie, ?? titre de porte-couleurs des Penguins, pendant une saison et demie en 2008 et en 2009.

Les Flyers demeurent une ??quipe hargneuse, m??me si le facteur intimidation ne repr??sente plus leur principal atout, comme c'??tait le cas il y a 35 ans. Mais le Tricolore risque quand m??me de se faire secouer le pommier dans un environnement hostile, ?? compter de dimanche au Wachovia Center.

??Une de ces ??quipes qui frappent pour faire mal, n'est-ce pas???, a corrobor?? Gill, en parlant des Mike Richards, Scott Hartnell, Daniel Carcillo, Aaron Asham et quelques autres incluant Ian Laperri??re, bless??.

Le Canadien devra ??tre pr??t plus que jamais depuis le d??but des s??ries ??liminatoires ?? pr??senter l'autre joue, plut??t que de r??pliquer ?? tout coup.

??Nous ne devons pas se laisser frustrer par ??a (l'??l??ment robustesse), et laisser les arbitres faire leur t??che. Nous ne voulons pas jouer de fa??on stupide. Nous voulons que ce soit les Flyers qui le fassent??, a r??sum?? Gill.

??S'ils veulent exag??rer, nous devrons leur faire payer le prix en marquant en avantage num??rique, a soulign?? le d??fenseur Marc-Andr?? Bergeron. C'est ce qu'on fait depuis le d??but des s??ries et c'est une des raisons de nos succ??s.??

Le mot d'ordre de l'entra??neur des Flyers, Peter Laviolette, sera assur??ment de prendre d'assaut le filet du Canadien afin d'emb??ter le plus possible le gardien Jaroslav Halak.

??Nous devrons repousser les attaquants vers l'ext??rieur de l'enclave, ne pas leur permettre un acc??s facile au filet, a opin?? le d??fenseur Josh Gorges. S'ils r??ussissent ?? s'y rendre, nous devrons nous appliquer ?? ma??triser leurs b??tons. Ils bousculent ??galement rondement apr??s les arr??ts de jeu. Ce sera important de conserver notre sang-froid et de ne pas r??pliquer.??

Gorges a soulign?? l'importance de ne rien modifier au style qui a permis ?? l'??quipe d'??liminer les Capitals de Washington et les Penguins, quand on lui a fait remarquer que les Flyers n'ont pas de supervedettes comme Alexander Ovechkin ou Sidney Crosby dans leurs rangs.

??Nous devrons continuer de miser sur un effort collectif et bien jouer en unit?? de cinq. Nous aurons de nouveau besoin de la contribution de tous.??

En voir plus