Skip to main content

Touchette: Galchenyuk ou la fin d'un mirage

L'attaquant des Canadiens est beaucoup plus convaincant depuis quelques matchs

par Serge Touchette / Chroniqueur LNH.com

Si j'ai retardé de quelques semaines mon papier sur Alex Galchenyuk, c'est que je n'étais pas encore certain.

Chat échaudé ...

 

Je l'avoue; j'avais encore des doutes sur sa capacité de prolonger sa meilleure séquence de la présente campagne.

Il faut tout dire; le jeune attaquant des Canadiens de Montréal, à sa quatrième saison dans la LNH, nous a fait le coup dans le passé. Et plus d'une fois.

Dès qu'il collait deux ou trois bons matchs de suite, on se disait qu'il était enfin arrivé à destination. Qu'il était passé à un niveau supérieur.

Et que les Canadiens avaient finalement développé le joueur offensif tant souhaité.

« Celui qu'on attendait est enfin arrivé ... », disaient les plus optimistes tout en sonnant les trompettes.

Pis plus rien. Comme si une étoile filante, le temps d'un tir d'Alexander Ovechkin, nous était passée sous le nez.

Est-ce que cette fois-ci est la bonne?

Voulez-vous répéter la question s'il vous plaît?

Je ne suis pas encore convaincu à 100 pour cent, mais sa séquence actuelle envoie un message plus fort. Plus convaincant.

On a presque envie d'y croire.

Du hockey inspiré

Depuis un certain temps, Galchenyuk joue du hockey spectaculaire, inspiré.

Il provoque les choses plutôt que d'attendre de voir un coéquipier les provoquer à sa place.

Il sonne la charge, il donne le ton.

Il a inscrit 11 buts à ses 17 derniers matchs, lui qui en avait obtenu seulement dix à ses 49 premiers. Pas si mal, en effet.

Et surtout, il en mène de plus en plus large. Non seulement il lance plus souvent, mais il n'hésite plus à foncer vers l'enclave, quitte à payer le prix.

C'est là une recette qui marche à tout coup. Surtout si t'as le talent d'un Galchenyuk.  

Bref, tout n'est pas sombre dans l'univers des Canadiens.

Galchenyuk se veut un point lumineux. Il a encore des croûtes à manger certes, mais, mine de rien, il est peut-être en train de tenir ses promesses.

On ne sait toujours pas s'il est meilleur à l'aile ou au centre, mais est-ce vraiment important?

Il génère de l'attaque, point final.

Et un joueur qui génère de l'attaque à Montréal, peu importe sa position, sera toujours le bienvenu.

Vers une récolte de 60 points

Galchenyuk a atteint un sommet personnel avec son 21e but de la saison et, d'ici peu, il éclipsera, à moins d'une blessure, sa marque personnelle de 46 points établie, l'année dernière. Il en totalise 41 et il ne faudrait pas s'étonner de le voir boucler l'année avec 60 ce qui représenterait une nette progression.

Cela dit, attendons encore un peu avant de tirer des conclusions et de grimper dans les rideaux.

Ses sursauts d'énergie des dernières années suivis d'une longue panne sèche ont souvent faussé la donne.

Mais en attendant, ils sont de plus en plus nombreux à y croire.

Le gros attaquant tant espéré par les partisans des Canadiens, qui sait, est peut-être déjà rendu à Montréal.

Dans le cadre d'une saison combien décevante, frustrante, le déblocage de Galchenyuk pourrait s'avérer la meilleure nouvelle de l'année dans l'entourage des Canadiens.

 

En voir plus