Skip to main content

Tavares songe juste à mener les Islanders en séries, non à son contrat

Le centre ne laisse pas sa potentielle autonomie changer son approche, et il prendra une décision « au bon moment »

par John Kreiser @jkreiser7713 / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

La seule préoccupation de John Tavares est de faire en sorte que les Islanders de New York se qualifient pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, et non l'endroit où il va jouer la saison prochaine.

Tavares, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation au terme de la saison, et son compagnon de trio Josh Bailey vont représenter les Islanders au Match des étoiles Honda 2018 de la LNH à Tampa dimanche (15 h 30 (HE); NBC, CBC, SN, TVA Sports). Avec 57 points (26 buts, 31 passes) en 50 matchs, Tavares produit à un rythme qui lui donnerait 93 points en fin de saison, ce qui serait son total le plus élevé depuis son arrivée dans la ligue en 2009, ce qui le rendra encore plus attirant s'il choisit de ne pas s'entendre avec New York avant le 1er juillet.

« Je joue de la même manière que je l'ai toujours fait », a-t-il affirmé samedi au cours de la journée des médias du Match des étoiles. « Je ne pense pas que ma situation contractuelle devrait changer mon approche ou ma manière de penser ou de jouer. Je saute sur la glace chaque soir avec comme seule préoccupation de connaître du succès et d'apporter la meilleure contribution possible. Tout le reste ne m'effleure pas l'esprit lorsque je joue.

« Je ne tente pas d'adopter une autre approche parce qu'il s'agit de ma dernière année de contrat. Je n'ai pas tenté de parler à d'autres joueurs afin de voir de quelle manière ils avaient composé avec la situation. Je tente de demeurer moi-même et de faire de mon mieux, d'être le meilleur joueur et coéquipier possible pour les Islanders. »

Tavares, âgé de 26 ans, a déclaré le mois dernier après que le projet de construction d'un nouvel aréna des Islanders au Belmont Park eut été accepté par l'État de New York qu'il était ouvert à l'idée de signer un nouveau contrat avant la fin de la saison. Il a ajouté samedi qu'il avait eu de bonnes discussions à propos de son nouveau contrat, mais que rien ne pressait.

« J'ai toujours dit que j'aimais beaucoup jouer ici, a-t-il rappelé Je n'ai pas vraiment songé à tout ça, car je me concentre sur la saison. Je prends mon temps et je suis patient. Lorsque ce sera le bon moment, je prendrai ma décision. Tout ce dont nous avons parlé, je préfère garder cela à l'interne, entre moi et l'organisation. Les pourparlers sont toujours ouverts, et tout se déroule à merveille jusqu'ici. Je ne vais pas entrer dans les détails aujourd'hui.
.
« Ma manière de voir les choses est que tout ce qui va toucher ma vie de tous les jours, que ce soit à l'aréna ou à l'extérieur, va avoir une incidence sur ma décision. Je veux de toute évidence jouer pour une équipe qui va faire tout ce qu'elle peut pour gagner, et c'est assurément ce que font les Islanders. On peut voir qu'il y a beaucoup de potentiel avec les jeunes joueurs qui sont ici, et ceux qui sont là depuis un petit moment comme Josh, Anders [Lee], [les défenseurs] Nick Leddy et Johnny Boychuk, les vétérans de notre formation. Nous avons une fondation solide. »

Ce n'était pas le cas lorsque les Islanders ont sélectionné Tavares au tout premier rang du repêchage 2009 de la LNH. Il a dû attendre à 2013 pour participer aux séries pour la première fois, et les Islanders n'ont pas franchi la deuxième ronde depuis 1993. Ils ont mis fin à une disette de 23 ans sans remporter une ronde en séries éliminatoires en 2016 lorsque Tavares a marqué en deuxième période de prolongation du match no 6 pour permettre à New York d'éliminer les Panthers de la Floride au premier tour de l'Association de l'Est.

Les Islanders ont raté les séries éliminatoires par un point la saison dernière, et ils vont renouer avec l'action mardi contre les Panthers. New York (25-20-5) se trouve à un point des Flyers de Philadelphie et de la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires dans l'Association de l'Est. Tavares affirme toutefois qu'il est très enthousiaste en raison du jeune noyau talentueux des Islanders.

« Au cours des dernières années, surtout après les avoir vus au dernier camp d'entraînement et avoir constaté à quel point ils sont talentueux, les [Mathew] Barzal et [Anthony] Beauvillier, tout comme [Joshua] Ho-Sang et [Ryan] Pulock, ce jeune noyau qui arrive, a-t-il noté. [Le défenseur Sebastian] Aho s'est amené et a joué un rôle important avec les blessures qui nous affligent. Il y a beaucoup de profondeur, de potentiel et de talent dans l'organisation. Nous avons pu le voir avec tous nos choix au repêchage des dernières années, il s'agit d'une priorité de l'organisation. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.