Skip to main content

Le Wild a hâte de participer à son match de la Série des stades en raison de ses succès récents

La série de victoires sur la route du Wild égaye l'ambiance lors de la séance de patinage en famille de l'équipe

par Dan Myers / Correspondant LNH.com

MINNEAPOLIS - Le capitaine du Wild du Minnesota Mikko Koivu marche la tête haute cette semaine.

Après avoir encaissé 13 défaites en 14 matchs et avoir vu l'entraîneur Mike Yeo être congédié samedi dernier, le Wild a aligné trois victoires de suite lors de son périple dans l'Ouest canadien cette semaine. Pour y arriver, Minnesota a égalisé sa plus longue série de victoires cette saison et a inscrit une page dans l'histoire de l'équipe en marquant cinq buts ou plus en trois rencontres de suite en temps réglementaire.

Le Wild tentera de remporter une quatrième victoire de suite en accueillant les Blackhawks de Chicago dans le cadre d'un match de la Série des stades Coors Light 2016 de la LNH au TCF Bank Stadium, dimanche (15h30 HE; NBC, SN, TVA Sports).

Cette série victorieuse permet à Koivu de savourer l'idée de jouer sa première partie sur une patinoire extérieure.

« Nous sommes tous conscients que nous sommes responsables de ce qui est arrivé, mais nous devons regarder vers l'avant, a déclaré Koivu, vendredi. Nos trois victoires sur la route en quatre soirs nous aident en ce sens. C'est un exploit qui nous a redonné un brin de confiance et nous a encouragés à jouer. »

Koivu a participé à la séance de patinage en famille du Wild avec ses deux enfants, sa fille de 2 ans Sofie et son fils de 9 mois Kasper, et son épouse Helena.

« Ce ne fut pas de tout repos, a confié Koivu. Mais on s'est bien amusé. Ce fut agréable de vivre ce moment en famille. »

Sous un ciel sans nuages, des températures avoisinant les 40 degrés Fahrenheit et un coucher de soleil au-dessus du centre-ville de Minneapolis à la fin de, Koivu a déclaré que l'environnement rendait le moment encore plus mémorable.

« C'est magnifique, a commenté Koivu. Du vestiaire jusqu'au stade. La glace était bonne et tout semble parfait. »

Quatre joueurs du Wild ont déjà pris part à des matchs; il s'agit de Jason Pominville avec les Sabres de Buffalo, Thomas Vanek avec les Sabres et les Islanders de New York, Ryan Carter avec les Devils du New Jersey et Jarrett Stoll avec les Kings de Los Angeles.

Depuis que la LNH a dévoilé que le Wild serait l'hôte d'une partie de la Série des stades, des joueurs comme Koivu et Zach Parise, qui en seront à une première rencontre extérieure, ne cessent de poser des questions à ce sujet.

« Notre curiosité nous a permis de nous faire une idée de ce qui nous attend, a dit Koivu. Les partisans ne sont pas encore là et c'est le véritable élément qui rend ce genre d'événement aussi grandiose. Je me dois toutefois de souligner le travail impeccable de la Ligue.

Presque tous les joueurs, les entraîneurs et le personnel du Wild ont pris part à la séance de patinage, la surface de la patinoire étant occupée de patineurs aux habiletés et aux âges fort variés.

Charlie Coyle, qui n'a pas d'enfant, a profité du moment pour passer du temps avec sa sœur Jess et sa copine Erin.

« Plusieurs personnes ici ont une famille, des enfants ou des amis qu'ils peuvent inviter ici pour partager le moment avec eux, a ajouté Coyle. Demain, nous reviendrons aux choses sérieuses, nous nous préparerons et nous entraînerons bien en vue de cette rencontre. »

Cette préparation est facilitée par le fait que le Wild a retrouvé le chemin de la victoire.

« On pratique ce sport parce qu'on aime jouer. Bien entendu, il s'agit d'un boulot qu'il faut prendre au sérieux, mais l'on doit tout de même trouver le moyen de s'amuser, a commenté Coyle. À mon avis, c'est lorsqu'on s'amuse qu'on est à son mieux et qu'on est détendu. Je crois que c'est ce qui nous est arrivé ces trois derniers matchs.

« Lorsqu'on gagne et que l'on se sent bien, on amorce la rencontre suivante avec toujours un peu plus de confiance et d'enthousiasme. Cette nouvelle ambiance a été fort appréciée. »

En voir plus