Skip to main content

Sept choses à retenir des listes finales du Bureau de dépistage

Rasmus Dahlin est indétrônable, Joe Veleno a augmenté sa valeur et les Voltigeurs dominent la LHJMQ

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

Le Bureau central de dépistage de la LNH a publié, lundi, les listes finales des espoirs nord-américains et internationaux en vue du repêchage 2018, qui se tiendra à Dallas les 22 et 23 juin.

Sans grande surprise, le défenseur suédois Rasmus Dahlin demeure au premier rang du classement international tandis que l'attaquant des Colts de Barrie, Andrei Svechnikov, trône au sommet de la liste nord-américaine.

JOUEURS NA | GARDIENS NA | JOUEURS INT | GARDIENS INT

L'ordre de sélection des 15 premières équipes sera déterminé lors de la loterie, le 28 avril.

En vertu de leur dernière position au classement général, les Sabres de Buffalo détiennent les meilleures chances de remporter la loterie avec 18,5 pour cent, devant les Sénateurs d'Ottawa (13,5), les Coyotes de l'Arizona (11,5), les Canadiens de Montréal (9,5) et les Red Wings de Detroit (8,5).

Voici sept choses à retenir des listes finales du Bureau central :

Le roi Dahlin

Considéré comme le premier choix de cet encan depuis quelques années déjà, le défenseur semble désormais faire consensus. Le gaucher de 6 pieds 2 pouces et 182 livres pourrait devenir le premier Suédois à être sélectionné au premier rang depuis Mats Sundin par les Nordiques de Québec en 1989.

Il y a certes de la compétition, notamment chez les attaquants nord-américains, mais il serait très surprenant que l'équipe qui aura le premier choix ignore Dahlin.

« Dahlin est un espoir exceptionnellement talentueux qui sera en mesure de contribuer aux succès, d'influencer et d'avoir un impact sur une équipe de la LNH comme le font les défenseurs Erik Karlsson (Sénateurs) et Victor Hedman (Lightning de Tampa Bay) », a déclaré le directeur du Bureau de la LNH, Dan Marr.

« Si vous aviez à sélectionner un joueur du repêchage 2018 qui pourrait être considéré comme un talent générationnel, Rasmus serait le seul candidat. Notre respect pour lui et ses habiletés est à ce point élevé. »

Bousculade derrière Svechnikov

Si l'ailier droit Andrei Svechnikov demeure au premier rang de la liste des patineurs nord-américains, il y a eu un peu de mouvement derrière par rapport à la liste publiée à la mi-saison.

L'ailier gauche de Boston University, Brady Tkachuk (6-3, 196), devance maintenant l'ailier droit des Mooseheads d'Halifax, Filip Zadina (6-0, 195), au deuxième rang. À moins qu'une équipe décide d'opter pour un défenseur, les trois attaquants devraient en principe compléter le top-4 dans l'ordre ou dans le désordre.

« Tkachuk a beaucoup d'habiletés et de finesse, mais il joue comme un attaquant de puissance, a déclaré Marr. Il peut dicter et contrôler le jeu avec sa vitesse et son physique tout en créant et en finissant les jeux. Lui et Zadina ont les habiletés et les qualités pour faire la différence. »

La guerre à la ligne bleue

La cuvée 2018 est extrêmement riche en défenseurs fiables et mobiles capables de relancer efficacement l'attaque et de s'impliquer offensivement.

Dans ce moule, on retrouve le Suédois Adam Boqvist (5-11, 168) - classé deuxième sur la liste des espoirs internationaux - Evan Bouchard (London - 6-2, 193), qui a avancé du cinquième au quatrième rang en Amérique du Nord, Noah Dobson (Acadie-Bathurst - 6-3, 180), maintenant classé cinquième, et Quinn Hughes (Michigan - 5-9, 170), qui a reculé du quatrième au sixième échelon.

Du lot, seul Hughes est un défenseur gaucher.

« Bouchard, Dobson et Hughes ont eu d'excellentes saisons et la décision sera prise selon ce que les équipes recherchent, a dit Marr. Les trois ont augmenté leur valeur au fil de la saison. Avec notre groupe de recruteurs, c'est revenu au style de jeu, à leurs habiletés et aux projections. Les différences sont minimes et vous pourriez facilement expliquer pourquoi vous en avez choisi un plutôt qu'un autre. »

Veleno, meilleur centre disponible

On savait que la transaction qui a fait passer le Québécois Joe Veleno des Sea Dogs de Saint-Jean aux Voltigeurs de Drummondville en décembre allait l'aider à maintenir ou à augmenter sa valeur, et c'est exactement ce qui s'est produit.

Classé 13e meilleur espoir nord-américain à la mi-saison, Veleno (6-1, 193) termine la campagne au huitième échelon et est désormais considéré comme le meilleur joueur de centre disponible. Il est aussi le représentant de la province le mieux classé.

Après avoir été limité à six buts et 25 mentions d'aide en 31 matchs à Saint-Jean, une équipe en reconstruction, Veleno a récolté 16 buts et 32 aides en 33 rencontres à Drummondville, où il est utilisé à toutes les sauces.

Juste derrière lui au neuvième rang, on retrouve Barrett Hayton (6-1, 190), le joueur de centre très complet des Greyhounds de Sault Ste. Marie (OHL)

Haute voltige

Avec six joueurs répertoriés parmi les 217 meilleurs patineurs et deux gardiens parmi les 31 meilleurs en Amérique du Nord, les Voltigeurs de Drummondville dominent les équipes de la LHJMQ au chapitre de la représentativité. Avec trois joueurs et un gardien, les Mooseheads d'Halifax viennent au deuxième rang.

Au total, 30 joueurs - 14 Québécois - et sept gardiens - six Québécois - apparaissent sur les listes du Bureau, ce qui laisse entrevoir une belle cuvée pour le circuit Courteau, qui a fourni seulement 14 espoirs à chacune des deux dernières années.

Du lot, le défenseur des Voltigeurs Nicolas Beaudin a connu la progression la plus spectaculaire. Considéré comme un potentiel choix de quatrième à sixième ronde en début de saison, il a conclu la campagne au 31e échelon grâce à une récolte de 69 points, dont 12 buts, en 68 matchs et à un différentiel de plus-27.

Le fleurdelisé à l'honneur devant le filet

Les amateurs pourraient vivre un véritable retour vers le futur alors que plusieurs gardiens de but québécois risquent d'être sélectionnés au cours des premières rondes de cet encan.

Olivier Rodrigue (6-1,159), des Voltigeurs, Kevin Mandolese (6-4, 180), des Screaming Eagles du Cap-Breton, et Alexis Gravel (6-3, 219), des Mooseheads d'Halifax, sont respectivement les trois meilleurs espoirs nord-américains devant le filet.

Rodrigue, qui était au deuxième rang sur la liste de mi-saison, a conclu la campagne avec une moyenne de buts alloués de 2,54, un taux d'efficacité de ,903 et trois blanchissages en 53 matchs joués. Il a aussi maintenu une fiche de 31-16-1.

Non loin derrière le trio de tête, on retrouve également le gardien des Saguenéens de Chicoutimi, Zachary Bouthillier (6-2, 186), au sixième échelon. Ce dernier a conclu la saison en force, s'illustrant notamment en séries en maintenant une moyenne de buts alloués de 2,76 et un pourcentage d'arrêts de ,931 en six départs.

De l'autre côté de l'Atlantique...

Outre Dahlin et Boqvist, qui devraient être sélectionnés dans le top-10 en juin, les équipes de la LNH trouveront assurément chaussure à leur pied de l'autre côté de l'Atlantique.

Les ailiers droits Vitali Kravtsov (6-2, 179) et Martin Kaut (6-2, 176) ainsi que le défenseur gaucher Adam Gining (6-3, 196) complètent le top-5 sur la liste des patineurs internationaux. Le joueur de centre finlandais Jesperi Kotkaniemi (6-2, 188), qui a fait écarquiller les yeux en cours de saison, vient au sixième rang.

Kravtsov, un Russe, était classé au dixième rang à la mi-saison tandis que Kaut, un Tchèque, le suivait au 11e échelon.

« Il a gagné du poids et il est devenu un patineur plus puissant avec plus d'équilibre et de vitesse, a déclaré le directeur européen du Bureau, Goran Stubb, en parlant de Kravtsov. Il peut aussi être hargneux et n'abandonne jamais. C'est le prototype classique d'un attaquant de puissance. »

Avec la collaboration de Mike G. Morreale, journaliste NHL.com.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.