Skip to main content

Savard répète qu'il souhaite ravoir sa chance comme dirigeant d'une équipe

LNH.com @NHL

PITTSBURGH - La rumeur selon laquelle André Savard se verrait offrir sous peu le poste d'entraîneur des Panthers de la Floride court toujours. Mais le principal intéressé la prend avec un grain de sel.

"La rumeur a commencé à circuler dernièrement et on la reprend périodiquement, a commenté Savard, mardi. Il n'y a rien de sérieux là-dedans, personne ne m'a contacté chez les Panthers."

La rumeur est d'autant déconcertante que Savard avait indiqué à La Presse Canadienne, il y a une dizaine de jours à peine, avoir fait une croix sur le métier d'entraîneur-chef.

Savard, qui est sous contrat avec les Penguins à titre d'entraîneur-adjoint pour une autre saison, avait affiché son intérêt à revenir comme dirigeant d'une équipe.

"J'aime ça travailler au deuxième étage, avait dit l'ancien directeur général du Canadien. J'aime tout ce qui a trait au recrutement, bâtir des équipes. C'est sûr que si on m'offrait la possibilité de revenir comme directeur général, ça m'intéresserait."

Rencontré au Mellon Arena, mardi, Savard a répété qu'il n'avait pas changé son fusil d'épaule.

...

On évoque souvent l'importance de marquer le premier but d'un match. Dans le cas des Penguins, l'expression prendra tout son sens dans le troisième match, compte tenu qu'il s'agirait d'un premier but pour eux dans la série! On serait surtout très heureux d'empêcher les Red Wings de jouer avec l'avance.

...

Michel Therrien a tempéré, mardi, les propos qu'il avait tenus la veille au sujet de l'arbitrage. L'entraîneur des Penguins avait déploré le laxisme des arbitres face à l'obstruction des Red Wings, dans le deuxième match.

"Les Red Wings causent de l'obstruction, mais ils le font correctement, a-t-il avancé. Ils sont à la limite de la légalité, sans jamais la franchir."

Therrien a maintenu que le gardien Chris Osgood joue bien la comédie devant le filet. Osgood a provoqué quelques pénalités, en feignant que des rivaux le bousculaient, aux dires de Therrien.

"On veut provoquer plus de choses à l'attaque, se salir davantage le nez pour marquer des buts, a-t-il dit. C'est difficile de le faire quand le gardien se dirige vers nos joueurs et qu'il se laisse tomber, comme Osgood le fait. Il est bon en la matière."

...

Les Red Wings doivent s'attendre à ce qu'on tente de les bousculer plus rondement, mercredi.

"On doit s'efforcer de les détester davantage, a fait remarquer le vétéran attaquant Gary Roberts. Les Red Wings préconisent un style tout en finesse, il est difficile de les haïr ou de jouer contre eux avec la rage au coeur."

Roberts a dit que les Penguins devront provoquer plus de contacts physiques afin d'essayer de faire dérailler la "machine rouge".

"Je peux vous dire que ce n'est pas agréable de passer les deux tiers du match à pourchasser la rondelle, a-t-il admis. On dépense tellement d'énergie à courir après que quand on l'a finalement, on est trop à bout de souffle pour faire des jeux avec."

...

Maxime Talbot s'est porté, mardi, à la défense de son co-chambreur à l'étranger, Evgeni Malkin, qui est peu visible depuis le début de la finale.

"On blâme 'Geno' et les joueurs vedettes de l'équipe. Ils ne sont pas les seuls. Nous ne faisons pas le travail également, nous les joueurs de soutien. Et moi le premier. Regardez les Red Wings. Ce ne sont pas Pavel Datsyuk et Henrik Zetterberg qui portent l'équipe sur leurs épaules."

Talbot a laissé filtrer que Malkin ne souffre d'aucune blessure et qu'il tente par tous les moyens de secouer sa torpeur.

Le Russe âgé de 21 ans, qui a les médias en horreur, a laissé entendre dernièrement que la fatigue aurait fait son oeuvre.

...

Les Penguins ont tenu une séance d'entraînement facultative à laquelle une quinzaine de joueurs ont pris part.

Sidney Crosby a patiné en solitaire pendant une quinzaine de minutes, avant ses coéquipiers.

"Je tenais à m'entraîner légèrement. Le rythme des séances facultatives est soutenu parce qu'elles regroupent les joueurs qui sont peu utilisés", a-t-il expliqué.

En voir plus