Skip to main content

Ryan espère revenir avec les Sénateurs cette saison

L'attaquant qui s'était soumis au programme d'aide aux joueurs de la LNH/AJLNH est de retour à l'entraînement

par David Satriano @davidsatriano / Journaliste NHL.com

Bobby Ryan, qui s'était soumis au programme d'aide aux joueurs de la LNH/AJLNH en novembre, espère être en mesure de revenir au jeu cette saison avec les Sénateurs d'Ottawa.

À LIRE AUSSI : Thomas Chabot en met plein la vue à OttawaDate limite : Pageau pourrait rester à Ottawa

« Voilà le plan; je n'ai pas de date précise », a exprimé l'attaquant de 32 ans après l'entraînement vendredi, alors qu'il s'adressait aux médias pour la première fois depuis novembre. 

« Nous avons eu des discussions. Je sais que je m'approche (d'un retour) et je vais jouer, je l'espère, dans les deux prochaines semaines. À ce point-ci, je pourrais m'adapter à n'importe quel système, mais nous allons analyser la situation et partir de là. »

Ryan n'a pas joué depuis le 16 novembre, quatre jours avant de se soumettre au programme. Il a inscrit quatre points (un but, trois passes) en 16 matchs cette saison.

« Je vais bien, a affirmé Ryan. Je suis de retour depuis décembre dans une certaine mesure et mes capacités sont mises à jour progressivement. Je vais très, très bien. Ç'a été difficile parfois, mais tout le monde m'a tellement appuyé. Ma convalescence m'a permis de tirer des leçons. Je reviens de loin et je continue de me sentir un peu mieux chaque jour.

« Ç'a été difficile. Ça devenait un peu plus facile chaque jour lorsque vous êtes plus intégré. Le premier mois a évidemment été très difficile, et après vous revenez et vous êtes plutôt isolé et n'avez pas envie de parler de ce que vous vivez. Vous faites des petits pas pour revenir. Vous passez au travers du processus, mais vous n'êtes pas avec les gars. »

Ryan dit qu'il était aux prises avec des problèmes d'alcool depuis un certain temps et qu'il s'est rendu compte cette saison qu'il avait besoin d'une aide plus formelle après avoir essayé de régler la situation par lui-même. Il pensait attendre à la fin de la saison pour se soumettre au programme, mais il a réalisé que ce ne serait pas faisable.

Video: OTT@TOR: Ryan profite d'un gros retour

« Ce que je faisais n'était pas assez, je faisais les choses de la mauvaise façon. Je pouvais passer 20 jours (sans boire), mais suivi d'une très mauvaise journée, a expliqué Ryan. Je ne voulais pas que ça continue comme cela. Je me suis réveillé trop souvent le matin avec la culpabilité et la honte de ne pas avoir réussi à me contenir. Je pouvais tenir 12 jours, puis tout gâcher à nouveau. Ça n'avait plus de fin. »

Ryan dit avoir reçu de l'aide tout au long des quatre derniers mois, à commencer par sa femme Danielle, une de ses principales supportrices.

« Loin de la patinoire, ma femme a été une véritable vedette pour me permettre de faire cela, a-t-il relaté. Elle en a pris plus que ce qu'elle aurait probablement dû le faire, mais elle a été incroyable. »

Il en a aussi appris beaucoup sur plusieurs joueurs qui sont passés par là avant lui.

« Tout le monde connaît certains des gars qui ont suivi le programme et qui sont prêts à en parler. J'ai jasé avec plusieurs d'entre eux, a dit Ryan. J'ai joué avec certains d'entre eux et je me suis fié à eux. Il y a des gars qui sont passés par là et je n'en avais aucune idée. Ils l'ont fait silencieusement, certains en juin, et ç'a fonctionné pour eux. Ce genre de soutien au sein de la LNH est génial. »

Ryan écoule la cinquième saison d'un contrat de sept ans et 50,75 millions $ avec une moyenne annuelle de 7,25 millions $. Il n'a toutefois pas marqué plus de 20 buts ou inscrit plus de 50 points depuis 2015-16. Il avait connu quatre saisons consécutives d'au moins 31 buts de 2008 à 2012 avec les Ducks d'Anaheim, qui l'ont échangé aux Sénateurs d'Ottawa le 5 juillet 2013. 

« Les gens ont des réserves quant à où j'en suis dans ma carrière et à mon contrat et je comprends cela, a-t-il admis. Je vais revenir et jouer comme le gars de sept millions de dollars que je veux être autant que tout le monde le souhaite, et c'est la chance pour moi de recommencer à zéro et de prouver que j'ai encore des années de hockey à jouer dans cette Ligue. »

Les Sénateurs (21-29-11), 15e dans l'Association de l'Est, reçoivent la visite des Canadiens de Montréal au Centre Canadian Tire, samedi (19 h HE; TVAS, SN1, CITY, SNE, NHL.TV).

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.