Skip to main content

Richter: La fenêtre est encore ouverte pour Lundqvist

L'ancien gardien des Rangers dit que l'actuel gardien peut encore mener New York à un titre de la Coupe Stanley

par Jon Lane @JonLaneNHL / Journaliste NHL.com

NEW YORK -- Henrik Lundqvist est un des gardiens d'élite dans la LNH depuis sa saison recrue en 2005-06. Il a remporté 374 matchs de la saison régulière et 55 matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, menant les Rangers de New York à la Finale de la Coupe Stanley en 2014.

Mais le temps et les circonstances semblent jouer contre les chances de Lundqvist de gagner la Coupe Stanley.

Il aura 35 ans le 2 mars et entamera cette saison à titre de pilier d'une formation reconstruite et axée sur la jeunesse, la vitesse et les unités spéciales.

Lundqvist a remporté 35 matchs la saison dernière, mais sa moyenne de buts alloués de 2,48 était la pire de sa carrière dans la LNH. Il a également affiché une moyenne de 4,39 dans une défaite en cinq matchs contre les Penguins de Pittsburgh en première ronde dans l'Association de l'Est.

Cependant, l'ancien gardien Mike Richter, qui a gagné la Coupe avec les Rangers en 1994, dit que la fenêtre d'opportunité pour Lundqvist de gagner un titre ne s'est pas complètement fermée.

« Ton époque à titre de joueur d'élite s'approche toujours de sa fin dès le moment où tu deviens un joueur d'élite, mais sa fenêtre est encore ouverte », a déclaré Richter à la suite d'une séance questions/réponses avec des amateurs au magasin NHL Powered by Reebok à New York mercredi. « Je crois qu'il est un joueur exceptionnel. Une chose qui se passe, vous l'avez vu avec Martin Brodeur, c'est que tu t'améliores sur le tas en ce qui concerne ton expérience et ta compréhension du jeu. Encore plus important, c'est ce que tu apprends sur toi-même et sur ce qu'il faut pour te préparer. »

Brodeur est le meneur de tous les temps au chapitre des victoires en saison régulière (691), des blanchissages (125) et des matchs joués (1266). Il a également défié le temps. De la saison 2006-07, quand Brodeur avait 34 ans, jusqu'à sa retraite à l'âge de 42 ans en 2014-15, il a signé 245 victoires avec une moyenne de 2,31 et un pourcentage d'arrêts de ,913. Il a également remporté le trophée Vézina dans deux saisons consécutives à 34 et à 35 ans, et il a fini au troisième rang dans le vote pour le Vézina à 37 ans. En 2011-12, Brodeur, 39 ans à cette époque, a aidé les Devils du New Jersey à atteindre la Finale de la Coupe Stanley, compilant une fiche de 14-9 avec une moyenne de 2,12 et un taux d'efficacité de ,917 en 24 matchs des séries.

« Jouer à ce niveau-là, à n'importe quel niveau, c'est une question de réaliser ton potentiel, a expliqué Richter. Tu dois comprendre ce qui te permet d'avoir du succès. Henrik le comprend. Il est un professionnel absolu. Il aborde chaque match avec l'intention de l'emporter et de jouer de son mieux. Il le comprend comme peu d'autres le comprennent, c'est la raison pour laquelle il est si constant, je crois donc qu'il a encore beaucoup à nous offrir. »

Une clé des succès continus de Lundqvist, selon Richter, sera le jeu du réserviste des Rangers Antti Raanta. Lundqvist a entamé 64 matchs la saison dernière et 81 matchs des séries au cours des cinq dernières campagnes. Raanta est un solide gardien no 2 qui a affiché un dossier de 11-6-2 avec une moyenne de 2,24 et un pourcentage d'arrêts de ,919 en 25 parties (18 départs), et il devrait assumer une plus lourde charge de travail cette saison.

« Si tu n'as pas deux bons gardiens, ça pourrait être un problème parce que tu compteras trop sur le premier, a expliqué Richter. Quant à Henrik, le deuxième problème est qu'il est très compétitif et qu'il veut jouer dans tous les matchs. Mais je crois qu'il est également assez mûr pour comprendre qu'il y aura des moments où le repos lui sera bénéfique.

« La belle chose chez les Rangers, c'est qu'ils ont un duo magnifique devant le filet. Ils sont des joueurs de classe mondiale. Je doute qu'ils pensent qu'ils ne se donnent pas une excellente chance de gagner avec n'importe quel gardien. »

Malgré le fait qu'ils n'ont pas une grande marge de manœuvre sous le plafond salarial de la LNH, les Rangers ont su modifier leur alignement à la suite de leur élimination aux mains des Penguins. Ils ont ajouté les attaquants Michael Grabner, Josh Jooris et Nathan Gerbe et le défenseur Nick Holden, tous des joueurs autonomes; l'équipe s'attend à ce qu'ils aident à améliorer une unité en infériorité numérique qui a terminé au 26e rang (78,2 pour cent) dans la ligue la saison dernière. New York a également mis sous contrat l'attaquant Jimmy Vesey, gagnant du trophée Hobey Baker en 2016, et a fait l'acquisition du centre Mika Zibanejad, dont son temps de glace de 1:25 en infériorité numérique par match représentait la troisième meilleure moyenne chez les Sénateurs d'Ottawa la saison dernière.

« Je crois que les Rangers ont fait beaucoup pour améliorer leurs chances pendant l'été, a commenté Richter. C'est la bonne nouvelle. La mauvaise, c'est que c'est une ligue très compétitive. Il y a beaucoup d'équipes qui continuent de s'améliorer. »

Les Rangers ont également retenu leur noyau, incluant quatre attaquants qui ont marqué plus de 20 buts en 2015-16: Mats Zuccarello (26), Derek Stepan (22), J.T. Miller (22) et Chris Kreider (21). Ils espèrent également que les attaquants Rick Nash et Kevin Hayes et le défenseur Dan Girardi pourront rebondir cette saison.

« Est-ce que je pense qu'ils pourront avoir un autre long parcours en séries? Oui, absolument, a dit Richter. Je crois qu'ils ont un bon noyau depuis longtemps et qu'ils ont du bon leadership. Je crois qu'ils peuvent être des aspirants sérieux. Reste à voir s'ils jouent de leur mieux quand ils en ont le plus besoin. »

En voir plus