Skip to main content

Reilly et Andrew Shaw face aux Islanders

Le défenseur acquis du Wild du Minnesota lundi va faire ses débuts chez le CH mercredi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD -- Le défenseur Mike Reilly n'a pas été désarçonné d'être échangé par le Wild du Minnesota lundi et c'est avec beaucoup de joie qu'il a accueilli son transfert chez les Canadiens de Montréal. Moins de 48 heures plus tard, mercredi, il va faire ses débuts avec sa nouvelle équipe contre les Islanders de New York au Centre Bell (19h HE, RDS, SN, MSG+).

L'entraîneur Claude Julien a confirmé que Reilly remplacera David Schlemko dans la formation, quelques heures avant la mise au jeu initiale.

Julien a également annoncé le retour au jeu de l'attaquant Andrew Shaw qui était à l'écart du jeu depuis le 13 janvier en raison d'une blessure au bas du corps. Shaw formera un trio en compagnie de Byron Froese et de Nikita Scherbak, qu'on a rappelé du Rocket de Laval lundi.

Reilly, un Américain âgé de 24 ans, ne s'est pas amené à Montréal en terrain totalement inconnu. Le hockey est un petit monde : il a retrouvé un ami d'enfance en Charlie Lindgren et un ancien coéquipier au sein de l'équipe nationale junior américaine en Alex Galchenyuk.

Un lien historique intéressant l'unit par ailleurs aux Canadiens. Son père Michael J. Reilly a été un choix de repêchage de l'équipe en 1977, mais il n'a jamais joué dans la LNH.

« Nous en discutions ensemble lundi soir. C'est assez étonnant », a mentionné Reilly fils au premier contact avec les journalistes montréalais mardi. « Il a pris part à un camp d'entraînement, peut-être deux. C'est passablement 'cool' comme histoire. Maintenant que je suis un membre des Canadiens, il pourra venir me voir à Montréal. »

Jumelé au vétéran Jordie Benn à l'entraînement mardi, le patineur natif de Chicago, mais qui a grandi au Minnesota, a disputé 38 matchs dans l'uniforme du Wild cette saison amassant 10 points (deux buts).

« J'ai beaucoup entendu parler de ce que c'est que de jouer à Montréal, a-t-il continué. C'est une ville passionnée qui veut encourager une équipe gagnante. Ça vient avec une forte pression. On dit que le Minnesota est le foyer du hockey aux États-Unis, ici c'est à un autre niveau. J'ai très hâte d'amorcer cet autre chapitre de ma carrière. »

Reilly se décrit comme un défenseur mobile possédant un bon tir qui, sans être le plus physique, peut restreindre le temps de réaction et l'espace de ses rivaux à l'aide de son bâton et d'un bon sens de l'anticipation.

Julien a dit qu'il est issu du même moule que le jeune Victor Mete qui fait sa marque cette saison à l'âge de 19 ans seulement. Reilly est plus imposant physiquement que Mete, à 6 pieds 2 pouces et 195 livres.

Les Canadiens se sont en outre départis de Joe Morrow, qu'ils ont cédé aux Jets de Winnipeg pour un choix de quatrième tour, afin de mettre la main sur Reilly pour un choix de cinquième tour.

Tout en soulignant les progrès que Morrow a réalisés cette saison, l'entraîneur a tout de même argué que l'équipe avait amélioré son sort en le remplaçant par Reilly.

Le principal intéressé s'est dit confiant de prouver qu'il peut s'établir sur une base régulière dans la LNH. Il a expliqué que chez le Wild, les ouvertures étaient moins nombreuses avec le vétéran Ryan Suter ainsi que les jeunes Jonas Brodin et Matt Dumba devant lui.

Video: ARI@MIN: Reilly triple l'avance du Wild

« Ce n'est pas que j'estimais mal faire, mais j'obtiendrai sans doute une bonne occasion de faire mes preuves ici », a-t-il avancé.

Reilly a hâte de renouer avec le gardien recrue Lindgren, avec lequel il a joué au hockey d'été au Minnesota dans son enfance.

« Charlie demeurait à une vingtaine de minutes de chez nous. Nous avons beaucoup d'amis en commun et nous nous voyons pendant les étés. C'est le 'fun' que deux gars du Minnesota se retrouvent ensemble. »

Pour ce qui est de Galchenyuk, ils ont remporté la médaille d'or ensemble aux Mondiaux juniors en 2013.

« Ç'avait été une super belle expérience. Nous avions même fait partie du même jeu de puissance, si je me rappelle bien. »

À l'entraînement mardi, Julien a apporté quelques retouches au quatrième trio en y insérant Nikita Scherbak et Byron Froese à la place de Nicolas Deslauriers et de Logan Shaw.

Le vétéran Andrew Shaw, qui doit revenir au jeu sous peu, s'est de nouveau entraîné au sein du trio de réservistes.

Julien a confirmé la présence d'Antti Niemi devant le but, mercredi.

La formation des Canadiens à l'entraînement, mardi

Max Pacioretty - Jonathan Drouin - Artturi Lehkonen
Alex Galchenyuk - Phillip Danault - Charles Hudon
Paul Byron - Jacob De La Rose - Brendan Gallagher
Nikita Scherbak - Byron Froese - Daniel Carr
Nicolas Deslauriers - Logan Shaw - Andrew Shaw

Victor Mete - Jeff Petry
Karl Alzner - Noah Juulsen
Mike Reilly - Jordie Benn
David Schlemko

Antti Niemi
Charlie Lindgren

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.