Skip to main content

Rantanen espère être de retour avec l'Avalanche d'ici à la fin de semaine

L'attaquant a raté 14 matchs en raison d'une blessure au bas du corps et il n'affrontera pas les Oilers; Landeskog s'entraîne

par Rick Sadowski / Correspondant indépendant NHL.com

CENTENNIAL, Colorado - Mikko Rantanen s'est entraîné avec l'Avalanche du Colorado, mardi, et il a dit espérer être de retour samedi face aux Blackhawks de Chicago.

L'Avalanche espérait à l'origine que Rantanen affronte aussi les Blackhawks vendredi à Chicago, les deux équipes croiseront le fer lors de deux journées consécutives, mais il n'accompagnera finalement pas l'équipe sur la route.

« Je pense que ce sera samedi, a mentionné l'entraîneur-chef Jared Bednar. Il ne sera pas du voyage, puisque ce ne serait pas l'idéal de jouer deux matchs de suite. On va lui donner un peu plus de temps pour se remettre et on espère qu'il sera complètement remis samedi et qu'il se sentira bien avec sa jambe. »

L'attaquant, qui a raté 14 matchs depuis qu'il a subi une blessure au bas du corps durant un revers de 3-1 face aux Blues de St. Louis le 21 octobre, a porté un chandail régulier autorisant les contacts pour la première fois.

À LIRE AUSSI : Mantha évite l'opération, ratera quelques semainesArvidsson à l'écart de quatre à six semaines chez les Predators

Rantanen, qui a récolté 12 points (cinq buts, sept aides) en neuf matchs, était à égalité avec le joueur de centre Nathan MacKinnon au sommet des marqueurs de l'Avalanche au moment de se blesser. Le Colorado a conservé un dossier de 6-7-1 sans lui.

Video: COL@TBL: Rantanen marque à l'aide d'un tir du revers

« Je me suis bien senti. Je me sens mieux chaque jour, a-t-il dit. J'ai encore besoin de quelques jours d'entraînement avec l'équipe. C'est un long processus. Il n'est jamais facile de se remettre de blessures au ligament, ça prend beaucoup de travail. L'équipe médicale a fait du bon travail avec moi et je me sens bien sur la glace.

« Nous savions que ça allait prendre du temps. Surtout au début de l'année, tu ne veux pas revenir trop rapidement, aggraver la blessure et rater plus d'action que prévu. Tu ne patines pas pendant trois semaines, donc ça prend du temps avant de retrouver la forme. Je me sens bien en ce moment, donc je serai prêt bientôt. Ça semble interminable quand tu es à l'écart, mais ç'aurait pu être pire. Nous avons eu beaucoup de blessés, donc ça n'a pas été facile. »

L'attaquant Gabriel Landeskog portait un chandail interdisant les contacts, alors qu'il patinait et prenait des tirs avant l'entraînement de mardi, pour la première fois depuis qu'il a subi une blessure au bas du corps le 26 octobre contre les Ducks d'Anaheim.

Landeskog, qui a raté 12 rencontres, a été réévalué par les médecins de l'équipe lundi, mais aucune mise à jour sur son état de santé n'a été donnée. Il a récolté sept points (trois buts, quatre passes) en 11 matchs.

Video: COL@TBL: Landeskog touche le lancer de MacKinnon

L'Avalanche a conservé un dossier de 5-6-1 sans Rantanen et Landeskog, qui évoluent habituellement avec MacKinnon sur le premier trio. MacKinnon est sixième dans la LNH avec 33 points (14 buts, 19 aides) en 23 matchs et il a amassé 18 points (huit buts, 10 mentions d'aide) en 12 parties sans ses compagnons de trio.

L'Avalanche est également privée de l'attaquant Colin Wilson, qui a subi une blessure au bas du corps le 26 octobre contre Anaheim, et de l'attaquant Matt Calvert, qui a subi une blessure à la tête le 16 novembre face aux Canucks de Vancouver.

Le défenseur Erik Johnson, qui a subi une blessure au haut du corps samedi lorsque l'attaquant des Maple Leafs de Toronto Alexander Kerfoot a donné de la bande à son endroit, a patiné mardi en portant un chandail interdisant les contacts. Lundi, Kerfoot a écopé une suspension de deux matchs décernée par le Département de la sécurité des joueurs de la LNH.

Lundi, Bednar a indiqué que Johnson était un cas incertain pour mercredi, et l'Avalanche a rappelé le défenseur Calle Rosen de son club-école du Colorado dans la Ligue américaine de hockey (LAH).

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.