Skip to main content

Price et le Canadien sauvent le voyage en battant les Stars 3-1

LNH.com @NHL

DALLAS - Le Canadien a sauvé son voyage et peut-être même sa saison, dimanche soir, à Dallas. Après des revers encaissés à Buffalo et Atlanta, le Tricolore s'est bien battu pour vaincre les Stars 3-1 au American Airlines Center.

Le Canadien a concédé le premier but de la rencontre. Puis Andrei Kostitsyn (23e), Alex Kovalev (16e) et Christopher Higgins (9e) ont trouvé le fond du filet pour assurer la victoire.

Carey Price a livré une solide performance, sa deuxième de suite après celle offerte à Atlanta. Il semble retrouver ses moyens après un long passage à vide. La victoire était sa première depuis le 3 février contre Pittsburgh et sa 19e de la saison. Loui Eriksson a été le seul à le déjouer.

"Il fait bien depuis deux matchs. Ce soir, il était bien concentré. Je ne vois plus de frustration dans son jeu", a commenté Guy Carbonneau.

Price a fait face à 31 lancers. A ses deux derniers matchs, il a concédé deux buts en 59 tirs.

"J'aime sa façon de se comporter, autant sur la glace qu'à l'extérieur de la patinoire. Il dit maintenant les bonnes choses lorsqu'il s'adresse aux médias", a ajouté Carbo.

Ce gain a permis au Canadien de remonter au cinquième rang de l'Association Est, un point devant la Floride, New York (Rangers) et Pittsburgh.

"On était au huitième rang avant le match. On se retrouve au cinquième après la rencontre", a noté Carbonneau qui n'a pu s'empêcher de rire. C'est une situation à laquelle on va devoir s'habituer."

Les pénalités

Le Canadien a visité le banc des pénalités tôt dans le match et ce manque de discipline aura coûté un but. A cinq contre trois, Eriksson a complété un échange entre Stéphane Robidas et Mike Ribeiro pour inscrire son 32e but de la saison.

En tout, le Tricolore s'est vu imposer neuf pénalités au premier tiers contre seulement deux aux Stars. Le Canadien pouvait s'estimer chanceux de tirer de l'arrière par un seul but après 20 minutes de jeu.

"J'aime voir de l'intensité dans notre jeu. Mais pas à l'extrême. Heureusement, on a mieux géré nos émotions dans les 40 dernières minutes", a dit Carbonneau.

Gregory Stewart a cherché à réveiller ses coéquipiers en jetant les gants devant Steve Ott. Le rugueux joueur des Stars a refusé l'invitation en raison d'une fracture d'un os de la main qu'il a subie le 22 novembre. On a dû lui insérer une tige de métal. Ce fut une chance pour Stewart, qui aurait alors été chassé du match pour avoir été l'initiateur d'un combat.

"C'a été un point tournant, a insisté Carbonneau. Stewart a voulu lancer un message aux Stars. Ott se promenait devant notre banc et c'est une chose qu'on ne peut tolérer."

Le Canadien a dû se défendre à trois contre cinq pendant deux minutes et 24 secondes au début de la deuxième période. Les Stars ont été limités à un seul tir, ce qui a semblé donner un nouveau souffle aux hommes de Carbonneau. Josh Gorges et Andrei Markov ont été particulièrement efficaces en infériorité numérique.

"On n'a pas marqué durant ce double avantage numérique, a déploré Mike Ribeiro. Le Canadien a marqué aussitôt les punitions terminées."

Kostitsyn a créé l'égalité à 5:00 en tirant de l'enclave après avoir récupéré une rondelle libre. Saku Koivu et Alex Tanguay, ses nouveaux compagnons de trio, ont obtenu des aides.

Kovalev a donné les devants au Canadien pour la première fois du voyage. Kovalev a eu raison de Marty Turco qu'il a battu d'un violent tir au moment où Mike Modano quittait le banc des pénalités. Juste avant, Tomas Plekanec et Kostitsyn avaient sollicité le gardien des Stars.

Higgins a concrétisé la victoire à 5:27 de la troisième période. Il a lancé dans son filet abandonné à la suite d'une mauvaise sortie de Turco.

En voir plus