Skip to main content

Poolers : Le top-50 des défenseurs de la LNH

Rielly et Chabot bondissent de plusieurs rangs; Jokiharju, Cholowski et Johnson font leur entrée dans le classement

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com vous propose un classement hebdomadaire des 50 meilleurs défenseurs de la LNH pour les poolers pour la saison 2018-19. Le classement a été dressé en tenant compte de statistiques attendues bien précises : les buts, les mentions d'aide, les points en avantage numérique, les tirs au but, les mises en échec et le différentiel.

À l'image de son équipe, les Maple Leafs de Toronto, Morgan Rielly a explosé offensivement et il complète maintenant le top-10 des 50 meilleurs défenseurs après une semaine d'activités dans la LNH.

Avec les dangereux Maple Leafs, Rielly a fait un bond de cinq places au classement par rapport à la semaine dernière. Les Maple Leafs pratiquent un style de jeu axé sur l'offensive et l'arrière de 24 ans semble s'éclater, lui qui a déjà amassé dix points (deux buts, huit passes) en quatre matchs. Cinq de ses points ont été obtenus avec l'avantage d'un homme, et ses 14 tirs constituent un sommet chez les défenseurs de la LNH, à égalité avec Dougie Hamilton des Hurricanes de la Caroline. S'il continue de mettre autant de points au tableau, attendez-vous à ce qu'il continue de progresser au sein du top-10.

Thomas Chabot est toutefois celui qui fait le plus gros bond cette semaine (+6). Difficile de passer sous silence ses cinq points (deux buts, trois passes) en trois rencontres, son différentiel de plus-2 et ses huit lancers au filet avec les Sénateurs d'Ottawa. Il y a une semaine, on se demandait comment Chabot composerait avec la pression de remplacer Erik Karlsson. À la lumière de ses performances, il semble mûr pour relever le défi. L'échantillon est bien mince, mais jusqu'ici les Sénateurs ne forment pas l'équipe terne en attaque à laquelle tout le monde s'attendait avant le début de la saison, et ça ne peut qu'aider Chabot.

Alors que certains s'attendaient à un lent départ des Capitals de Washington après la conquête de la Coupe Stanley et un été de célébrations, c'est plutôt le contraire qui se produit. En deux matchs, les Capitals ont marqué 13 buts, et John Carlson en a profité pour amasser quatre points (deux buts, deux passes), dont deux sur le jeu de puissance, et progresser au sein du top-10. Washington a marqué quatre fois en huit tentatives en avantage numérique et si la tendance se maintient, Carlson continuera d'engranger les points avec l'avantage d'un homme, au grand plaisir des poolers.

Chez les Bruins de Boston, même si la blessure à Torey Krug (cheville) a ouvert la porte à Matt Grzelcyk sur le jeu de puissance, c'est Charlie McAvoy qui tire son épingle du jeu depuis le début de la saison et c'est ce qui explique sa progression au classement. Ce dernier a amassé quatre passes - toutes à forces égales - en trois rencontres. Grzelcyk est toujours à la recherche d'un premier point cette saison, mais il s'accroche à son poste de quart-arrière sur la première unité d'avantage numérique. McAvoy pourrait bien forcer la main de son entraîneur Bruce Cassidy et supplanter Grzelcyk si la tendance se maintient.

Les choses se passent moins bien pour Rasmus Dahlin, le tout premier choix au repêchage 2018 de la LNH, qui glisse de quatre rangs cette semaine. Le Suédois de 18 ans n'a toujours pas obtenu son premier point dans la LNH après trois matchs. Il faut dire que Dahlin est confiné à la deuxième vague du jeu de puissance et que son coéquipier Rasmus Ristolainen accapare les grosses minutes dans ces circonstances. Depuis le début de la saison, Ristolainen est utilisé en moyenne 3:18 par match sur l'attaque à cinq, contre seulement 0:48 pour Dahlin.

Finalement, Dennis Cholowski, Henri Jokiharju et Erik Johnson font leur entrée au sein du top-50 cette semaine.

Cholowski, âgé de 20 ans, en est à ses premiers pas dans la LNH après avoir été repêché en première ronde (20e au total) par les Red Wings de Detroit au repêchage 2016 et il est déjà celui sur qui on compte pour remplacer Mike Green, qui est ennuyé par un virus. Cholowski a amassé trois points, dont deux mentions d'aide sur le jeu de puissance, en trois matchs avec Detroit. Il est d'ailleurs le joueur le plus utilisé en moyenne avec l'avantage d'un homme (1:46) chez les Red Wings depuis le début de la saison.

Jokiharju, âgé de 19 ans et repêché au 29e rang au total par les Blackhawks de Chicago en 2017, cumule déjà cinq mentions d'aide en trois rencontres au sein de la meilleure offensive de la LNH jusqu'ici cette saison (15 buts marqués en trois matchs).

Classement des 50 meilleurs défenseurs

1. Erik Karlsson, Sharks de San Jose (-)
2. Brent Burns, Sharks de San Jose (-)
3. Victor Hedman, Lightning de Tampa Bay (-)
4. Dustin Byfuglien, Jets de Winnipeg (-)
5. John Klingberg, Stars de Dallas (-)
6. John Carlson, Capitals de Washington (+2)
7. P.K. Subban, Predators de Nashville (-)
8. Drew Doughty, Kings de Los Angeles (-2)
9. Kris Letang, Penguins de Pittsburgh (+2)
10. Morgan Rielly, Maple Leafs de Toronto (+5)
11. Roman Josi, Predators de Nashville (-2)
12. Shayne Gostisbehere, Flyers de Philadelphie (-2)
13. Seth Jones, Blue Jackets de Columbus (-1, BLÉ.)
14. Dougie Hamilton, Hurricanes de la Caroline (-1)
15. Tyson Barrie, Avalanche du Colorado (-1)
16. Torey Krug, Bruins de Boston (-, BLÉ.)
17. Keith Yandle, Panthers de la Floride (-)
18. Ivan Provorov, Flyers de Philadelphie (-)
19. Zach Werenski, Blue Jackets de Columbus (-)
20. Charlie McAvoy, Bruins de Boston (+3)
21. Mark Giordano, Flames de Calgary (+1)
22. Alex Pietrangelo, Blues de St. Louis (-2)
23. Oliver Ekman-Larsson, Coyotes de l'Arizona (-)
24. Ryan Suter, Wild du Minnesota (-)
25. Matt Dumba, Wild du Minnesota (+1)
26. Jake Gardiner, Maple Leafs de Toronto (+1)
27. Ryan Ellis, Predators de Nashville (+1)
28. Rasmus Ristolainen, Sabres de Buffalo (+1)
29. Rasmus Dahlin, Sabres de Buffalo (-4)
30. Mikhail Sergachev, Lightning de Tampa Bay (-)
31. Aaron Ekblad, Panthers de la Floride (-)
32. Shea Theodore, Golden Knights de Vegas (-)
33. Brandon Montour, Ducks d'Anaheim (-)
34. Will Butcher, Devils du New Jersey (-)
35. Kevin Shattenkirk, Rangers de New York (-)
36. Ryan Pulock, Islanders de New York (-)
37. Thomas Chabot, Sénateurs d'Ottawa (+6)
38. Henri Jokiharju, Blackhawks de Chicago (s.o)
39. Duncan Keith, Blackhawks de Chicago (+1)
40. Jake Muzzin, Kings de Los Angeles (-3)
41. Nick Leddy, Islanders de New York (-3)
42. Colton Parayko, Blues de St. Louis (-3)
43. Justin Faulk, Hurricanes de la Caroline (-2)
44. Jeff Petry, Canadiens de Montréal (-2)
45. Dennis Cholowski, Red Wings de Detroit (s.o)
46. Marc-Édouard Vlasic, Sharks de San Jose (-2)
47. Miro Heiskanen, Stars de Dallas (-2)
48. Sami Vatanen, Devils du New Jersey (-2)
49. Erik Johnson, Avalanche du Colorado (s.o)
50. Cam Fowler, Ducks d'Anaheim (-3)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.