Skip to main content

Poolers : Observations du jour

Rask retrouve le chemin de la victoire, et Kevin Roy se voit offrir une belle occasion

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Voici ce qui a retenu mon attention dans les matchs d'hier :

 

Il n'a peut-être réalisé que 19 arrêts, mais le gardien des Bruins de Boston Tuukka Rask est parvenu à signer sa première victoire en près d'un mois. Anton Khudobin avait amorcé les quatre derniers matchs des siens et il n'a toujours pas subi la défaite en temps réglementaire cette saison. Il était impératif pour Rask de revenir dans la colonne des victoires au plus vite, et ce gain contre la meilleure équipe de la LNH lui permettra de souffler un peu. Les Bruins sont encore minés par les blessures, mais Rask peut maintenant s'attendre à retrouver le filet de manière régulière. Si les poolers ont la chance de protéger leurs arrières avec Khudobin, tant mieux, mais Rask devrait redevenir une option de premier plan devant le filet sous peu.

--------------------------------

L'attaquant des Ducks d'Anaheim Kevin Roy est l'un de ceux qui profitent de l'hécatombe parmi les attaquants à Anaheim, et il a amassé un but et une passe contre les Blues de St. Louis. Son but a été réussi en avantage numérique, lui qui a été employé pendant 6:54 sur le jeu de puissance. L'entraîneur des Ducks Randy Carlyle a indiqué après la rencontre qu'il cherchait à utiliser Roy dans des situations où il pouvait connaître du succès, mais qu'il pouvait difficilement se priver de ses aptitudes sur l'attaque massive. Il s'agit d'une bonne nouvelle pour Roy, qui pourrait continuer à recevoir un temps de glace astronomique avec l'avantage d'un homme jusqu'à ce que les blessés reviennent au jeu.

Video: ANA@STL: Roy profite de la passe de Fowler en A.N.

--------------------------------

En l'absence du capitaine de l'Avalanche du Colorado Gabriel Landeskog, suspendu pour quatre rencontres, Sven Andrighetto a retrouvé sa place aux côtés de Nathan MacKinnon et Mikko Rantanen à forces égales. Andrighetto a toutefois été employé sur la deuxième vague du jeu de puissance et a été blanchi pour un sixième match de suite. S'il ne parvient pas à s'imposer au cours de l'absence de Landeskog, il lui sera presque impossible de le faire par la suite. La lune de miel est terminée pour lui, et son spectaculaire rendement affiché en fin de saison dernière et au cours des premières semaines de la présente campagne appartient résolument au passé, et on commence à revoir le joueur qui ne parvenait pas à faire sa place dans la LNH lorsqu'il évoluait avec les Canadiens.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.