Skip to main content

Poolers : Observations du jour

Saad n'est plus l'ombre du joueur qu'il était en début de saison; une lueur d'espoir du côté de Lucic

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Voici ce qui a retenu mon attention dans les matchs d'hier :

Les attentes étaient très élevées envers Milan Lucic lorsqu'il a accepté un contrat de sept ans avec les Oilers d'Edmonton avant la dernière saison. L'idée de voir un joueur avec ses aptitudes patiner aux côtés de Connor McDavid était très attirante, mais les poolers qui ont massivement investi dans l'ancien des Bruins de Boston ont été déçus jusqu'ici. Cette saison, Lucic a évolué pendant un énorme 6:58 avec McDavid. Il a conservé sa place sur la première vague du jeu de puissance jusqu'ici, mais il n'a toujours pas récolté de point en avantage numérique depuis le début du calendrier. Son apport dans la colonne des minutes de punition a toujours été bien apprécié par plusieurs poolers, mais Lucic n'a visité le cachot qu'une seule fois au cours des 10 derniers matchs. Il a récolté quatre points à ses quatre derniers matchs en évoluant principalement aux côtés de Ryan Nugent-Hopkins, souhaitons pour les poolers qu'il s'agisse du début d'une belle séquence.

Video: EDM@NJD: Lucic bat Schneider et fait 2-2

-----------------------------------

Vous vous souvenez du début de saison exceptionnel de l'attaquant des Blackhawks de Chicago Brandon Saad? Il avait inscrit six buts et deux passes en six matchs, et plusieurs poolers se sont empressés de faire son acquisition puisque la chimie entre lui et Jonathan Toews semblait bien présente. Eh bien, au cours des 10 derniers matchs, Saad a été limité à une seule mention d'aide. Ce n'est pas faute d'avoir essayé, lui qui a tiré au filet huit fois contre les Flyers de Philadelphie hier, et 26 fois au cours des sept derniers matchs, soit une moyenne de près de quatre lancers par rencontre. Dans le plus récent remaniement de trios de l'entraîneur Joel Quenneville, Saad a perdu sa place aux côtés de Toews et a patiné aux côtés de Richard Panik et Artem Anisimov à forces égales. Une telle léthargie ne peut durer éternellement, mais les poolers ont hâte qu'elle se termine, surtout ceux qui ont payé le gros prix pour l'obtenir en début de campagne.

-----------------------------------

Peu importe ses compagnons de trio, l'attaquant des Red Wings de Detroit Anthony Mantha remplit le filet adverse récemment. Après avoir formé un trio intéressant la semaine dernière avec les rapides Dylan Larkin et Andreas Athanasiou, Mantha évolue maintenant avec Gustav Nyquist et Henrik Zetterberg. Mantha a récolté quatre buts, quatre passes, trois points en avantage numérique et 15 tirs à ses six derniers matchs. Le géant de 23 ans flirte avec un rendement d'un point par match cette saison (16 points en 17 parties), et si les Red Wings continuent de l'employer comme ils le font depuis le début du calendrier, une récolte de 60 points est tout à fait plausible dans son cas.

Video: DET@CGY: Mantha resserre l'écart sur le retour

----------------------------------

John Gibson a quitté le match de mardi des Ducks d'Anaheim contre les Kings de Los Angeles. Hier, ce fut au tour de Ryan Miller de prendre le chemin du vestiaire avant la fin de la rencontre face aux Canucks de Vancouver. Reto Berra devient donc le gardien partant des Ducks si les deux autres gardiens ne peuvent revenir au jeu à temps pour le prochain match. Une situation à surveiller, rien ne dit que Berra aura droit à plusieurs départs, mais comme les gardiens sont souvent une denrée rare dans les pools, sa valeur augmente sensiblement.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.