Skip to main content

Poolers : Observations du jour

Enfin une chance pour Pulock, Karlsson évolue dans un autre monde, Sergachev profite de son faible temps de glace

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

Voici ce qui a retenu mon attention au cours des matchs d'hier :

Doug Weight a finalement décidé de donner une chance à Ryan Pulock de se faire valoir… enfin, une petite chance. Il a en effet accordé 8:43 de temps de glace à Pulock, dont 3:18 sur le jeu de puissance, un sommet dans l'équipe. Résultat : Pulock a préparé le premier but de l'équipe en avantage numérique cette saison après seulement 2:40 de jeu en première période. Weight a opté pour la prudence et a utilisé sept défenseurs contre les Rangers, mais l'utilisation de Pulock doit demeurer sur le radar des poolers. Il possède le potentiel nécessaire pour devenir une véritable menace en supériorité numérique.
-----
David Desharnais a poursuivi sur sa lancée des derniers matchs, alors qu'il a de nouveau trouvé le fond du filet. Tant que son trio, complété par Chris Kreider et J.T. Miller, va connaître du succès, Desharnais va demeurer une option intéressante pour les poolers en quête de profondeur au centre, à condition que votre ligue ne compte pas les lancers, les mises en échec et les minutes de punition.
-----
Anders Bjork a trouvé le moyen de se faire pardonner après avoir causé une commotion cérébrale au gardien numéro un des Bruins, Tuukka Rask, à l'entraînement, en amassant deux buts et une passe contre les Canucks. L'attaquant recrue a profité du retour de Patrice Bergeron, en grande forme à son retour au jeu avec un but et trois passes, et Brad Marchand, un but et deux passes. Ce trio avait été réuni en matchs préparatoires et avait montré de belles choses, mais la blessure de Bergeron a retardé leurs débuts en saison régulière. Cela permettra aux Bruins de miser sur deux unités menaçantes, avec David Pastrnak et David Krejci sur le deuxième trio.
-----
La séquence de matchs avec au moins un but de Nikita Kucherov est terminée, mais il a tout de même préparé les deux buts de Mikhail Sergachev contre les Blue Jackets. On ne peut reprocher à Kucherov d'avoir tenté à tout prix de prolonger sa séquence, lui qui a préféré renoncer à une bonne chance de lancer pour alimenter ses coéquipiers à quelques reprises dans la rencontre. Si Steven Stamkos demeure en santé, ce duo pourrait terminer parmi les cinq premiers pointeurs de la ligue sans aucun problème.

En ce qui concerne Sergachev, il ne faut pas croire qu'il a déjà atteint un autre niveau. Il est toujours en apprentissage et est utilisé parcimonieusement par Jon Cooper, qui préfère faire appel à sept défenseurs. Sergachev a été utilisé pendant 12:49 dans la rencontre, dont seulement 49 secondes au cours des 12 dernières minutes de la troisième période alors que Tampa Bay devait protéger une avance de deux buts.
-----
Erik Karlsson a-t-il déjà atteint son rythme de croisière? Trois mentions d'aide, huit tirs, un temps de jeu de 27:08, en plus d'aider le jeu de puissance à afficher un rendement de 2-en-6… imaginez s'il avait pu avoir un camp d'entraînement!

L'avantage de la blessure à Travis Zajac, c'est que cela donne la chance à l'entraîneur John Hynes de multiplier les expériences sur le premier trio. Nico Hischier se retrouve entre ainsi aux côtés de Taylor Hall, et en a profité pour inscrire ses deux premiers buts en carrière dans la LNH. Hall joue avec beaucoup de confiance depuis le début de la saison, et il a récolté quatre passes contre les Sénateurs.
-----
Rien à ajouter à cela… je laisse les images parler. 

Video: EDM@CHI: Maroon complète une sublime passe de McDavid
-----
Alexander Kerfoot s'est illustré hier avec deux buts, une passe et six lancers. Il a amorcé la rencontre aux côtés de Gabriel Landeskog et J.T. Compher, mais Compher a été remplacé par Matt Duchene en troisième période alors que l'Avalanche cherchait à créer l'égalité contre les Blues. Un joueur à surveiller si ses compagnons de trio demeurent les mêmes.

En voir plus