Skip to main content

Pas de satisfaction supplémentaire pour Yeo d'avoir éliminé le Wild

L'entraîneur des Blues, congédié par le Minnesota en 2016, est simplement heureux de passer en deuxième ronde

par Louie Korac / Correspondant LNH.com

ST. PAUL, Minnesota - L'entraîneur des Blues de St. Louis Mike Yeo a insisté avant le début de la série de première ronde de l'Association de l'Ouest contre le Wild du Minnesota que cette série ne tournait pas autour de lui.

Après avoir éliminé son ancienne équipe des séries éliminatoires de la Coupe Stanley avec un gain de 4-3 en prolongation dans le match no 5, Yeo a conservé la même position.

« Ce n'est pas à propos de moi, et c'est ce que j'ai toujours dit », a affirmé Yeo, qui a été congédié par le Wild le 13 février 2016 après quatre saisons et demie passées à la barre de l'équipe. « J'étais sincère lorsque j'ai dit cela. Je ne crois pas que le sentiment que je ressens en ce moment serait différent s'il s'était agi d'une autre équipe. 

« Notre objectif est d'avancer dans les séries, et il y a de toute évidence un peu d'ironie dans le fait que j'affronte mon ancienne équipe. Mais notre objectif demeure de faire un bout de chemin en séries, et notre groupe doit continuer à progresser pour avoir la chance de se battre pour la Coupe Stanley, et c'est ce que nous faisons en ce moment. »

Yeo a reçu des poignées de main de plusieurs joueurs du Wild, a été félicité par le directeur général du Wild Chuck Fletcher dans le bureau de Fletcher et plusieurs employés du Wild ont serré la main de Yeo et lui ont donné l'accolade.

« C'était très bien, a admis Yeo. J'ai passé beaucoup de temps ici et j'ai beaucoup de respect pour tout le monde ici, à tous les niveaux de l'organisation -- joueurs, entraîneurs, dirigeants, tout le monde. Il s'agit d'un groupe de première classe, et je suis persuadé que nos deux équipes vont se revoir dans le futur. »

Yeo a conservé un dossier de 173-132-44 avec trois participations aux séries avec le Minnesota. Depuis qu'il a remplacé Ken Hitchcock, congédié le 1er février, les Blues montrent une fiche de 26-9-2, incluant un dossier de 4-1 en séries.

Tout cela après que Yeo eut affirmé à un certain point que les Blues avaient touché le fond du baril lorsque leur fiche était de 24-21-5 et qu'ils avaient congédié Hitchcock.

« Lorsque vous touchez le fond du baril, vous êtes forcé de vous regarder dans le miroir, et c'est ce que nous avons fait, a souligné Yeo. Nous avions atteint un point où nous devions disputer des matchs tellement importants, soir après soir, peu importe l'identité de notre adversaire. Nous devions jouer le bon type de hockey, le genre de hockey qui, nous le savions, pourrait nous amener en séries et en lequel nous pourrions avoir confiance. 

« Cela n'a assurément pas été toujours beau. Je crois que nous devons nous améliorer en tant que groupe et nous allons devoir corriger quelques facettes de notre jeu. Il s'agit toutefois d'une belle étape de franchie pour nous. »

Et la prochaine étape sera la deuxième ronde de l'Association de l'Ouest contre les Predators de Nashville.

« Il est très facile pour nous de regarder ce qui s'est produit dans la ronde précédente et de ne pas sous-estimer cet adversaire, a mentionné Yeo. Ils forment une excellente équipe et c'est la réalité de la section Centrale, et de l'Association de l'Ouest. Vous avancez après avoir vaincu une excellente équipe, et vous devez en affronter une autre. »

En voir plus