Skip to main content

Pacioretty marque tôt et Montoya ferme la porte

Les Penguins, une proie facile pour le Tricolore

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Capitaine Max Pacioretty a montré la voie à ses coéquipiers et le gardien Al Montoya a fait sa meilleure imitation de Carey Price, guidant les Canadiens de Montréal vers un gain de 4-0 contre les Penguins de Pittsburgh, mardi.

Pacioretty a dirigé l'attaque, avec un but et une passe, tandis que Montoya a repoussé les 36 lancers des champions en titre de la Coupe Stanley.

Le capitaine a lancé les hostilités dès la 23e seconde de jeu, après avoir reçu le flambeau de l'ancien entraîneur Jacques Demers à l'issue de la cérémonie d'avant-match marquant l'ouverture de la saison du Tricolore (2-0-1) au Centre Bell.

Video: Jeu blanc de Montoya, deux buts de Desharnais

« Il est demeuré très proche de l'équipe et ç'a été difficile pour nous d'apprendre la terrible nouvelle (de sa maladie), a mentionné Pacioretty. Il est une partie importante de l'organisation. J'adore le voir dans l'entourage de l'équipe. C'était bon de renouer avec lui sous les gradins avant la cérémonie. Sa participation à la cérémonie était très importante pour lui. Elle l'était davantage pour moi et mes coéquipiers. »

Montoya a signé son premier blanchissage - son sixième dans la LNH - depuis le 31 décembre 2013, à l'époque où il évoluait pour les Jets de Winnipeg.

« Le jeu blanc ne revêt aucun cachet pour moi, a-t-il avancé. La victoire est fantastique. Peut-être est-ce la cerise sur le gâteau. Je savais que les Penguins aiment décocher des tirs. Ils sont très talentueux. J'étais alerte face à toutes les situations. Les défenseurs ont super bien travaillé devant moi. Je faisais le premier arrêt et ils s'occupaient des retours. »

David Desharnais, avec un doublé, et Alexander Radulov, avec son premier dans l'uniforme bleu-blanc-rouge, ont été les autres marqueurs. Le défenseur Jeff Petry a amassé deux passes.

Marc-André Fleury a été confronté à 32 lancers devant le filet des Penguins (2-1-1), qui ont complété la soirée sans les services de l'attaquant Conor Sheary et du défenseur Kristopher Letang, blessés. Sheary a été victime d'une coupure à l'œil gauche en deuxième période tandis que Letang a paru se blesser au haut du corps en troisième période.

L'entraîneur Mike Sullivan n'a fourni aucune mise à jour de l'état de santé des deux joueurs.

But du match

Celui de Pacioretty d'entrée de jeu. Le premier trio a attaqué vite et fort. Fleury et le défenseur Brian Dumoulin ont cafouillé près du filet et Alex Galchenyuk a failli ouvrir le score, avant que Pacioretty ne déjoue le gardien du côté rapproché à l'aide d'un tir des poignets. Le capitaine a inscrit son nom dans le livre des records de l'équipe dans la colonne du but réussi le plus tôt dans un match inaugural à domicile (23 secondes).

Video: Pacioretty marque après 23 secondes de jeu

Arrêt du match

Montoya a sauvé la mise plusieurs fois en première et deuxième périodes. L'arrêt face à Phil Kessel qui a redirigé le disque à courte distance, à la suite de la tentative de passe ratée du défenseur Andrei Markov dans le coin gauche, n'a pas été piqué des vers. Tout juste après, Desharnais a fait 2-0.

Mention honorable à Fleury qui a volé un but assuré à Andrew Shaw au premier vingt. Shaw a dégainé sur réception de la passe du défenseur Alexei Emelin, mais Fleury a effectué l'arrêt du bout de la jambière droite.

Video: PIT@MTL: Arrêt fantastique de Marc-André Fleury

Fait marquant

Les Penguins ont passé une partie de la soirée à se tirer dans le pied. La fois où ils se sont fait le plus mal s'est produite à la suite de la double pénalité mineure qu'a écopée Radulov des Canadiens. Nick Bonino a été pris en défaut sur la mise au jeu initiale du jeu de puissance, annulant le premier deux minutes.

« Nous devons nettement être plus disciplinés, a déploré l'entraîneur Sullivan. Nous ne pouvons pas écoper de pénalités comme nous le faisons dans le moment et nous attendre à obtenir de bons résultats. Nous nous compliquons la tâche. Cela dit, nous avons eu la plupart des jeux de puissance au cours de la première moitié du match et l'exécution n'a pas été au rendez-vous. Notre supériorité numérique aurait pu faire la différence et nous donner l'avance, mais nous avons échoué. »

Jeu du match

Le but de Radulov qui a fait 3-0 à 4:31 du troisième tiers. L'ailier russe a fait preuve de patience en s'amenant près du filet. Il a bifurqué de la droite vers la gauche, au moment où Brendan Gallagher fonçait tout droit devant vers Fleury. Les Penguins ont argué que Gallagher avait embêté Fleury, mais la décision prise sur la glace n'a pas été renversée.

Video: Radulov fait tout et inscrit son premier à Montréal

« Le but était bon. Il n'y a aucun doute dans mon esprit », a lancé en s'esclaffant l'entraîneur Michel Therrien.

C'était pour Radulov un premier but dans la LNH en saison régulière depuis le 31 mars 2012, à l'époque où il portait les couleurs des Predators de Nashville.

Ce qu'ils ont dit

« Je ne suis pas habitué de composer avec un groupe de défenseurs vocal comme celui-là. Je n'ai rien contre ça, même si la moitié d'entre eux ne parlent pas très bien l'anglais. C'est fantastique. Il y a encore des ajustements à faire. Ça fait partie du jeu. J'estime que plus on se parle, que ce soit pour se dire de bonnes ou de mauvaises choses, c'est positif. » - Le gardien des Canadiens Al Montoya.

« Nous avons toujours besoin de notre gardien. Nous sommes une équipe qui se fie beaucoup à son gardien. Al a fait du travail incroyable ce soir, ainsi que dans les deux premiers matchs de la saison. » - L'attaquant des Canadiens David Desharnais.

« Nous voulons prouver que nos déboires de la saison dernière ne sont qu'une erreur de parcours. C'était important de passer le message dès notre premier match à la maison. » - L'attaquant Max Pacioretty.

« Chacun des trios a apporté sa contribution. Nous avons provoqué plusieurs excellentes chances de marquer face à Fleury. Les gars étaient nerveux en première période et c'était normal. Montoya a été phénoménal. À compter de la deuxième période, ça allait mieux. Les gars vont finir par se voir sur la patinoire et créer une bonne cohésion. C'est la raison pour laquelle il faut se montrer patient avec les trios. » - L'entraîneur des Canadiens Michel Therrien.

Ce qu'il faut savoir

Ce qu'on devrait déjà plutôt savoir : que Shea Weber n'a pas le sourire facile avec un chandail de hockey sur le dos. Le vétéran défenseur a été applaudi à tout rompre au cours de la présentation des joueurs, mais il est demeuré de glace.

« C'était formidable, un sentiment très particulier, a commenté Weber. C'est assurément "cool" de faire partie d'un événement semblable. L'atmosphère était incroyable et électrique. »

Quand on lui a souligné qu'il arborait son air sérieux des grands jours, il a répondu qu'il n'est pas trop du genre à esquisser des sourires quand il se retrouve sur une patinoire.

« La plupart des gens devraient maintenant le savoir », a-t-il ajouté… avec le sourire!

La suite

Canadiens : Accueillent les Coyotes de l'Arizona jeudi (19 h 30 (HE); RDS, SN360, FS-A).
Penguins : Retournent à Pittsburgh recevoir la visite des Sharks de San Jose jeudi, dans la reprise de la Finale de la Coupe Stanley (19 h (HE); ROOT, CSN-CA).

 

En voir plus