Skip to main content

Ovechkin à la porte de la marque des 1000 points

Les priorités du talentueux attaquant russe des Capitals ont changé au fil des années

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

ARLINGTON, Virginie - Le plus apparent, ce sont les cheveux. Au début, ils étaient de couleur noire, avant de virer poivre et sel il y a quelques années. Aujourd'hui, à l'âge de 31 ans, la chevelure d'Alex Ovechkin a une teinte plus prononcée de sel que de poivre.

Le capitaine des Capitals de Washington n'est plus le jeune loup qui a pris d'assaut la LNH en 2005-06, à l'âge de 20 ans. Il n'a toutefois rien perdu de sa fougue et de son exubérance, particulièrement quand il marque des buts.

Mais comme le directeur général des Capitals Brian MacLellan le fait remarquer : « Il s'est quelque peu assagi ».

« Il n'est plus autant le gamin qu'il a toujours été, a continué MacLellan. Il n'a rien perdu de sa passion et il apprécie d'avoir du plaisir, mais c'est différent qu'au début de sa carrière. »

La passion qui anime le plus Ovechkin est celle d'aider l'équipe à connaître du succès. Il a accompli plusieurs exploits personnels au cours des 12 dernières saisons dans la LNH, sans être incapable de mettre la main sur la Coupe Stanley.

À l'approche donc du prestigieux plateau des 1000 points en carrière - il n'est plus qu'à quatre points avant le match contre les Canadiens de Montréal au Centre Bell lundi (19h30 HE; NHLN, SNE, RDS, CSN-DC, NHL.TV) -- il affirme que ce sera un bel accomplissement, mais précise du même souffle qu'il ne s'y pas réellement attardé.

Quatre-vingt-trois joueurs ont atteint la marque des 1000 points dans la LNH. Ovechkin sera le quatrième Russe à le faire, après Sergei Fedorov (1179), Alexander Mogilny (1032) et Alex Kovalev (1029).

« Ce sera le 'fun' d'être en agréable compagnie », a réagi Ovechkin.  

Avec 543 buts, Ovechkin se retrouve également en bonne compagnie. Il n'est plus qu'à un but d'égaler le total de Maurice Richard au 29e rang de l'histoire.

Ovechkin a remporté le trophée Maurice Richard (meilleur buteur) six fois, incluant au cours des quatre dernières saisons. Il a été le seul marqueur de 50 buts ou plus dans chacune des trois dernières campagnes.

Sa production a diminué cette saison, avec 18 buts en 39 matchs. À ce rythme, il finira la saison avec 38 buts.

Ce serait son plus bas total depuis qu'il a obtenu 38 buts en 2011-12. Quand on y regarde de près, il n'accuse pas un retard trop important par rapport à sa récolte au même stade, il y a un an. Il avait 23 buts au compteur après 39 matchs.

Il montre cinq points de moins qu'il y a un an, soit 30. Il s'est réchauffé dernièrement, avec 11 points en 13 matchs (six buts, cinq passes), mais il qualifie sa saison de « correcte »

« Il y a eu des hauts et des bas, a-t-il admis. La chose la plus importante, c'est que nous avons du succès. »

Avant la saison, le propriétaire des Capitals Ted Leonsis a confié avoir dit à Ovechkin que ce n'était pas important qu'il domine la ligue au chapitre des buts.

« Tout ce qui compte, c'est le succès de l'équipe et Alex achète ça », a argué Leonsis.

Ça implique qu'Ovechkin joue un peu moins. L'entraîneur Barry Trotz veut le ménager afin qu'il soit plus frais et dispos au début des séries éliminatoires. Résultat : son temps d'utilisation moyen par match est passé de 20 :18 minutes, la saison dernière, à 18 :28 cette saison.

« Il (Trotz) veut mieux répartir le temps d'utilisation entre les joueurs pendant la saison régulière. La situation sera différente en séries, a expliqué Ovechkin. Tout ce qui compte, c'est que nous ayons du succès. J'espère que nous irons plus loin cette saison. »

Les Capitals ont remporté le trophée des Présidents en saison régulière, avec un total record pour la concession de 56 victoires, mais ils ont rendu les armes au deuxième tour des séries dans l'Association de l'Est contre les Penguins de Pittsburgh.

Même si Ovechkin a obtenu cinq buts et qu'il a amassé 12 points en 12 rencontres en séries, incluant sept points en six matchs face aux Penguins, il s'est de nouveau retrouvé sous les projecteurs parce que les Capitals sont incapables de franchir le deuxième tour des séries depuis qu'il est avec eux. Il souhaite se défaire plus que jamais de cette étiquette.

« Il a pas mal accompli tout ce qu'il voulait et il veut maintenant voir l'équipe connaître du succès, a indiqué MacLellan. Avec les années et la maturité qu'il a acquise, ç'a pris de l'importance pour lui. ».

Les priorités à l'extérieur de la patinoire ont également évolué pour le Russe qui a épousé l'été dernier le mannequin russe Nastya Shubskaya. Le couple projette d'avoir des enfants.

« Bien sûr, nous voulons avoir des enfants et devenir les 'Ovechkins' », dit-il fièrement.

S'acquitter de tâches de père représentera un autre ajustement qu'il devra faire. Il mentionne qu'il ne sait pas encore pendant combien de temps il veut continuer de jouer. Il lui reste quatre saisons de contrat avec les Capitals. Après ça, « je verrai ».

Même s'il pourrait chauffer le record de 894 buts de Wayne Gretzky en jouant pendant longtemps et en restant en santé, le principal intéressé ne croit pas la chose possible.

« J'en ai discuté avec Wayne et je ne pense pas que ça jamais puisse se faire, a avancé Ovechkin. Le hockey a changé. Je devrais marquer quelque chose comme 50 buts pendant six autres saisons. Ça ferait 300 buts et ce ne serait pas encore suffisant. »

En voir plus