Skip to main content

Obama accueille les Penguins à la Maison-Blanche

Le président taquine Phil Kessel avant de faire l'éloge des champions de la Coupe Stanley

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

WASHINGTON -- En accueillant les champions de la Coupe Stanley 2016, les Penguins de Pittsburgh, à la Maison-Blanche jeudi, le président Barack Obama a montré que le commandant en chef peut également jouer le rôle de comique en chef.

« Nous sommes ici pour célébrer un accomplissement extraordinaire », a lancé le président pendant sa déclaration initiale pendant une cérémonie dans la salle Est. « Phil Kessel est un champion de la Coupe Stanley. »

La foule a éclaté de rire alors que le président a jeté un coup d' œil à l'attaquant souriant. Kessel, 29 ans, était souvent le sujet des critiques et a été deux fois échangé pendant sa carrière de 10 saisons dans la LNH. Mais Kessel a eu le dernier mot en remportant la Coupe Stanley pour la première fois la saison dernière.

Les Penguins ont également fait une tournée de la Maison-Blanche jeudi. Kessel a posé pour une photo à côté du lutrin présidentiel avec ses compagnons du trio « HBK », Carl Hagelin et Nick Bonino. Obama a plus tard fait les louanges de ce trio dans sa déclaration, le qualifiant de « dominant ».

Tweet from @PKessel81: HBK waiting for the President pic.twitter.com/KbhjVcni3N

Obama a complimenté le directeur général Jim Rutherford pour avoir décidé de promouvoir l'entraîneur Mike Sullivan du club-école des Penguins dans la Ligue américaine de hockey à Wilkes-Barre/Scranton le 12 décembre 2015. Avant de travailler dans l'organisation des Penguins, Sullivan a passé la saison 2014-15 à titre d'entraîneur de développement pour l'équipe préférée d'Obama, les Blackhawks de Chicago.

« [Rutherford] était suffisamment intelligent de voir que Sullivan avait servi en tant qu'entraîneur dans l'organisation des Blackhawks, donc il savait que Sullivan avait beaucoup à offrir », a dit Obama à la blague.

Tweet from @TomGulittiNHL: Penguins jersey, Stanley Cup and POTUS pic.twitter.com/ti2e8KjYKb

Le président est ensuite devenu sérieux pour faire l'éloge du capitaine des Penguins Sidney Crosby pour avoir remis la Coupe Stanley au défenseur blessé Trevor Daley pour entamer la procession à la suite de la victoire des Penguins dans le match no 6 de la Finale face aux Sharks de San Jose au SAP Center.

« Pendant les séries, la mère du défenseur Trevor Daley luttait contre le cancer et elle lui a dit qu'elle allait continuer de lutter afin qu'elle puisse voir son fils soulever la Coupe, a expliqué Obama. Le capitaine choisit toujours le deuxième joueur à recevoir la Coupe. C'est un gros honneur. Sid a surpris tout le monde, Trevor y inclus, en lui remettant le trophée. La mère de Trevor, Trudy, a eu l'occasion de voir son fils patiner sur une cheville fracturée avec la Coupe Stanley avant qu'elle ne rende l'âme quelques jours plus tard.

« C'est une preuve de l'homme que Sid est, mais aussi de l'équipe que les Penguins sont. »

En voir plus