Skip to main content

Nikita Kucherov sur les traces de Mario Lemieux

L'attaquant du Lightning a trouvé le fond du filet à ses sept premiers matchs cette saison

par Marc Tougas / Collaborateur LNH.com

Nikita Kucherov est en voie de prouver qu'il n'est pas du genre à se contenter de peu. Ou même à se satisfaire de beaucoup.

Après avoir marqué un sommet en carrière de 40 buts l'hiver dernier, l'attaquant du Lightning de Tampa Bay a entrepris la présente saison en faisant plus que reprendre où il a laissé : il a accéléré la cadence. Après les matchs de mardi, le Russe de 24 ans avait huit buts en sept matchs, le deuxième meilleur total dans la LNH derrière les neuf filets d'Alex Ovechkin, des Capitals de Washington.

Qui plus est, le doublé qu'il a réussi dans la victoire de 3-2 du Lightning, lundi à Detroit contre les Red Wings, a fait en sorte qu'il a marqué à ses six premiers matchs cette saison. Il est ainsi devenu le quatrième joueur en 30 ans à connaître une telle séquence en début de campagne, après Steve Yzerman des Red Wings (1988), Mario Lemieux des Penguins de Pittsburgh (1992) et Keith Tkachuk des Blues de St. Louis (2008).

Video: TBL@DET: Kucherov déjoue Howard

Et en trouvant encore le fond du filet dans une défaite de 5-4 en tirs de barrage contre les Devils du New Jersey, mardi soir au Prudential Center, il est devenu le premier joueur à faire mouche dans les sept premiers matchs de son équipe depuis que Lemieux a réussi le coup lors des 12 premières rencontres des Penguins en 1992-93.

« En ce moment, nous essayons tout simplement de lui refiler la rondelle le plus souvent possible », a indiqué le capitaine du Lightning Steven Stamkos après le match de lundi à Detroit. « Il a tellement confiance en lui et il peut marquer de tellement de façons. »

Kucherov, lui, a fait peu de cas de sa séquence. À ses yeux, l'objectif le plus important est toujours la victoire.

« Je ne pense pas aux séquences personnelles, a affirmé l'attaquant de 5 pieds 11 pouces et 178 livres. Je veux juste aider l'équipe. Les victoires que nous allons chercher maintenant nous aideront beaucoup en fin de saison.

« Je ne veux pas avoir trop de choses en tête, a ajouté Kucherov. J'essaie de rester détendu et de jouer de la bonne façon, de bien jouer. »

Ce désir de bien jouer et de le faire régulièrement, Kucherov l'a montré cet été, quand il a passé pratiquement tout l'été à s'entraîner dans la région de Tampa. Il a patiné quatre à cinq fois par semaine, alors qu'il a installé une patinoire de glace synthétique et un filet dans le garage de sa résidence.

« Je m'ennuie facilement, a dit Kucherov. J'y allais deux fois par jour, pendant 20 à 40 minutes. Il n'y a pas grand-chose à faire l'été, alors… »

Kucherov fait preuve de modestie, mais les gens de son entourage n'hésitent pas à le vanter. Stamkos, par exemple, attribue le succès de son coéquipier russe à ses formidables habitudes de travail, qu'il compare à celles qu'avait Martin St-Louis, il y a quelques années avec le Lightning.

« (Kucherov) travaille constamment sur son jeu, a souligné Stamkos. Je le compare toujours à Martin St-Louis, en raison des habitudes de travail qu'ils ont tous les deux - avant l'entraînement, après l'entraînement, en cherchant à peaufiner de petites choses... Ça n'a rien de surprenant qu'il connaisse du succès. Il n'arrête jamais de travailler, et ça paraît dans son jeu. »

« Quand tu travailles comme ça, tu vas t'améliorer, a quant à lui fait remarquer l'entraîneur du Lightning Jon Cooper. (Kucherov) a marqué 30 buts. Puis, il en a marqué 40. Il ne reste pas assis là à se dire, "Ouais, j'en ai eu 40". Il se dit, "Je veux me rendre à 50". C'est bien de voir un joueur être affamé de la sorte. Mais ce n'est pas quelque chose qui vient facilement. Ce désir-là, il faut le développer. »

Selon Stamkos, Kucherov est un des cinq meilleurs joueurs dans la LNH quand vient le temps de décocher son tir. Et il est peut-être même le meilleur à ce chapitre quand son niveau de confiance est à son comble et qu'il est convaincu qu'il marquera à tout coup, a avancé le capitaine du Lightning.

Kucherov a d'ailleurs montré sa capacité à dégainer rapidement lors de la séquence qui a mené à son premier but contre les Red Wings, lundi. Il a alors décoché un solide tir des poignets sans bouger les jambes.

Video: TBL@DET: Kucherov décoche un laser dans la lucarne

« Peu de joueurs sont capables de tirer comme ça avec autant de vélocité et de précision. Même moi, je ne pense pas avoir ça dans mon répertoire, a noté Stamkos. C'est comme une catapulte quand il fait ça. Et ça lui permet de prendre l'adversaire par surprise. »

En voir plus