Skip to main content

Monahan et les Flames s'entendent pour sept ans

Le centre avait terminé au deuxième rang des pointeurs des Flames l'an dernier

par LNH.com / LNH.com

CALGARY - L'attente est terminée pour le joueur de centre Sean Monahan des Flames de Calgary.

Monahan, qui possédait le statut de joueur autonome avec compensation, a paraphé un contrat de sept ans avec les Flames, vendredi. Les détails financiers n'ont pas été dévoilés, mais 'Sportsnet' a appris qu'il touchera un salaire annuel moyen de 6,375 millions $.

« Ç'a été de longues négociations, a commenté Monahan. C'est une journée très chargée sur le plan émotif pour moi. Je suis simplement heureux du dénouement du dossier et de la confiance qu'on me témoigne pour les sept prochaines années. Je suis très emballé. C'est ici que je veux être et un engagement de sept ans ce n'est pas rien. Je ne souhaitais pas me retrouver nulle part ailleurs. C'est une journée très particulière.

« J'ai peine à réaliser ce qui m'arrive. C'est la première fois que je suis aussi nerveux d'accorder une entrevue. Je ne sais pas pourquoi. On dirait que ce n'est pas vrai. Tout le monde veut obtenir beaucoup d'argent, mais je ne suis âgé que de 21 ans. Je veux jouer au hockey. Je veux gagner un championnat. C'est mon objectif et c'est ce que je vais tenter d'accomplir ici. »

Monahan amorce sa quatrième saison déjà dans la LNH, après avoir terminé au deuxième rang des marqueurs des Flames avec 27 buts, incluant cinq gagnants et sept en supériorité numérique, et 63 points en 81 matchs, la saison dernière.

Il a réussi au moins 20 buts à chacune de ses trois premières saisons dans la LNH, incluant 31 en 2014-15. Il a franchi le plateau des 60 points dans chacune des deux dernières saisons.

« L'entente conclue ne fait pas qu'illustrer ce que Sean a accompli dans la ligue, mais tout le potentiel qui l'habite et tout ce que nous croyons qu'il peut faire », a commenté le directeur général des Flames Brad Treviling.

« C'est un jeune joueur qui s'est déjà établi comme un des meilleurs et des plus importants de la ligue, mais qui est encore en pleine progression. Il ne peut que s'améliorer.

« Il incarne le sens de l'engagement que notre groupe doit avoir. Sean a été un rouage important à ses trois premières saisons, dès le jeune âge de 18 ans. Nous misons sur lui pour aller de l'avant comme organisation. »

Treliving n'a jamais redouté que les négociations n'aboutissent pas.

« Tous les contrats ont leurs spécificités, a-t-il dit. Chaque joueur a ses particularités. Sean a réalisé des faits d'arme qui l'élèvent à un certain statut. Vous voulez être équitable. C'est un contrat équitable. Il doit faire l'affaire des deux parties. Vous devez tenir compte du joueur et de l'équipe, et ce que vous tentez d'accomplir.

« Je sais qu'il y a des contraintes de temps, mais la réalité est qu'il y a d'autres joueurs dans la même situation que Sean qui demeurent sans contrat, a continué Treviling. Chaque contrat comporte ses propres nuances. Nous avons redoublé d'ardeur. L'important n'était pas quand on conclurait une entente. Nous avions encore du temps. Nous avons finalement obtenu le dénouement souhaité. »

Monahan était un des trois joueurs autonomes avec compensation des Flames. Les attaquants Freddie Hamilton et Johnny Gaudreau demeurent sans contrat. Gaudreau et Monahan ont évolué au sein du même trio au cours des deux dernières saisons, ayant inscrit 112 buts et cumulé 267 points.

« Nous allons continuer de travailler sur le dossier de Johnny, a indiqué Treviling. C'est un autre élément important pour nous. Comme pour Sean, je suis confiant que nous finirons par rallier l'arrivée en trouvant un terrain d'entente satisfaisant pour les deux parties. »

Monahan a été sélectionné par les Flames au sixième échelon de la séance de repêchage 2013. Il totalise 159 points en 237 matchs dans la LNH, n'ayant raté que neuf rencontres en trois saisons.

Les Flames ont pris part aux séries éliminatoires à une reprise, en 2015, avec Monahan. Il est plus motivé que jamais d'y participer de nouveau.

« Je veux aider l'équipe à connaître du succès. J'ai discuté avec plusieurs joueurs qui sont ici depuis longtemps ainsi qu'à d'anciens joueurs qui ont gagné la Coupe Stanley ici. C'est une ville spéciale pour un joueur. C'est chez moi maintenant. Je suis très enthousiaste et on ne peut plus heureux d'être ici. »

 

En voir plus