Skip to main content

Mikko Koivu procure une victoire de 3-2 au Wild en tirs de barrage

LNH.com @NHL

ST. PAUL, Minnesota - Mikko Koivu a marqué en tirs de barrage pour procurer une victoire de 3-2 au Wild du Minnesota, dimanche, face aux Oilers d'Edmonton.

Koivu s'est amené à la droite de Dwayne Roloson, puis a glissé la rondelle entre les jambières du gardien des Oilers. Auparavant, ses coéquipiers Antti Miettinen, Marek Zidlicky et Brent Burns avaient tous raté leur occasion de déjouer Roloson.

Niklas Backstrom a effectué 28 arrêts en temps réglementaire et en prolongation avant de bloquer les quatre tirs auxquels il a fait face en tirs de barrage. Le Wild compte maintenant neuf victoires consécutives à domicile face aux Oilers.

Eric Bélanger, tard au premier vingt, et Miettinen, en désavantage numérique, ont inscrit les buts du Wild en temps réglementaire.

Roloson a réalisé 37 arrêts pour les Oilers, dont un contre Bélanger alors qu'il était en échappée à 51 secondes de la fin de la période supplémentaire.

Sam Gagner, Robert Nilsson, Ales Hemsky et Tom Gilbert ont tous été frustrés en tirs de barrage pour les Oilers avant que Koivu mette fin à la rencontre.

Sheldon Souray et Gagner ont touché la cible en temps réglementaire pour les Oilers.

Ces derniers semblaient beaucoup plus déterminés au début de la rencontre face au Wild, 24 heures après avoir encaissé un revers de 8-3 aux dépens des Red Wings de Detroit.

La formation de l'entraîneur Craig MacTavish a bénéficié de quatre supériorités numériques en première période. MacTavish a utilisé son premier temps d'arrêt lorsque Cal Clutterbuck s'est vu décerner une pénalité pour avoir fait trébucher alors que James Sheppard était déjà au banc des punitions.

La décision a porté ses fruits puisque 18 secondes plus tard, Souray a décoché un puissant tir frappé qui a battu Backstrom dans la partie supérieure du filet, du côté du gant pour porter la marque à 1-0.

Mittinen a déjoué Roloson à 4:20 de la troisième période pour donner une avance de 2-1 au Wild, mais Gagner a créé l'égalité 2-2 à 13:56 en bondissant sur une rondelle libre dans l'enclave. Il s'agissait de son premier filet depuis le 11 janvier.

Les deux équipes ont entrepris le match avec 55 points chacune au classement, à égalité au huitième rang de l'association Ouest. Il y a présentement embouteillage dans l'Ouest, alors que huit formations ont entre 53 et 57 points et sont dans la course pour l'obtention de l'une des trois dernières places disponibles pour les séries éliminatoires.

Même les Blues de St. Louis, qui sont présentement derniers dans l'Ouest, comptaient seulement cinq points de retard sur le huitième rang avant la rencontre entre le Wild et les Oilers.

En voir plus