Skip to main content

Mikael Samuelsson a déjà fait partie de la même transaction qu'Alex Kovalev

LNH.com @NHL

DETROIT - Adolescent, Mikael Samuelsson admirait Hakan Loob, l'ancien joueur des Flames de Calgary qui a été le premier Suédois à marquer 50 buts dans la Ligue nationale. Plus tard, il a apprécié le jeu de Mats Sundin, dont l'avenir à Toronto est aujourd'hui incertain.

Samedi soir, Samuelsson s'est révélé digne de ses deux compatriotes. Il a marqué deux buts, ses troisième et quatrième des séries, enregistré cinq tirs et terminé la soirée à plus-2 malgré un temps d'utilisation inférieur à 14 minutes (13:32).

"J'ai l'habitude de grouper mes buts et mon premier filet m'a donné confiance pour le reste du match", a déclaré Samuelsson au lendemain de l'impressionnante victoire de 4-0 que les Red Wings de Detroit ont remportée face aux Penguins de Pittsburgh dans le premier match de la finale de la Coupe Stanley.

En retour de Kovalev

Detroit est la cinquième équipe de Samuelsson dans la LNH. Il a aussi défendu les couleurs des Sharks de San Jose, des Rangers de New York, des Penguins de Pittsburgh et des Panthers de la Floride.

"Je n'ai joué que quatre matchs à San Jose. Je n'ai jamais eu le sentiment de faire partie de l'équipe, a-t-il rappelé. Mais j'ai bien aimé mon séjour à New York. J'en étais alors à ma première saison complète dans la ligue. J'ai été déçu de partir."

Les Rangers l'ont échangé aux Penguins dans une transaction comptant sept joueurs. Parmi ces joueurs se trouvait un certain Alex Kovalev, qui retournait ainsi à New York. Samuelsson n'est pas resté longtemps à Pittsburgh. Encore une fois, il a fait partie d'une transaction assez importante. Les Penguins l'ont cédé ainsi que leur choix de premier tour (Nathan Horton) et leur choix compensatoire de deuxième tour (Stefan Meyer) aux Panthers en retour des choix des premier (Marc-André Fleury) et troisième tours (Daniel Carcillo) de la Floride au repêchage de 2003.

"Ca n'a pas marché à Pittsburgh et j'ai été blessé en Floride", a-t-il expliqué.

Samuelsson a raté la majorité de la saison 2003-2004 en raison de blessures à la mâchoire et à une main. Il a passé l'année du lock-out en Suisse (Genève) et en Suède (Sodertalje) avant de conclure une entente avec les Red Wings à titre de joueur autonome.

Neuf Suédois

Agé de 31 ans, Samuelsson complète sa troisième saison à Detroit, où il a la chance de côtoyer ses compatriotes Nicklas Lidstrom, Henrik Zetterberg, Tomas Holmstrom, Johan Franzen, Niklas Kronwall, Andreas Lilja, Mattias Ritola et Jonathan Ericsson.

"Je me plais ici. Je suis dans une bonne équipe qui mise sur plusieurs très bons joueurs. J'aimerais bien terminer ma carrière dans l'uniforme des Red Wings," fait valoir l'attaquant natif de Mariefred, qui a encore une année (1,2 million $ US) à écouler à son contrat.

En voir plus