Skip to main content

M?me en l'absence de comp?tition ? l'interne, les joueurs du CH sont motiv?s

LNH.com @NHL

BROSSARD, Qc - Les entra?neurs le disent souvent: la comp?tition ? l'interne demeure un outil de motivation important au sein d'une ?quipe de sport professionnel. Rien de mieux que la menace d'?tre remplac? par un co?quipier et d'?tre rel?gu? aux gradins pour inciter un joueur ? donner son maximum, match apr?s match.

M?me s'il n'y a pas de bless?s pr?sentement chez le Canadien, on ne peut dire que cette comp?tition ? l'interne soit ? son paroxysme dans l'entourage du Tricolore. M?me si des joueurs comme Ryan O'Byrne et Alexandre Picard ont certains atouts, ils ne repr?sentent pas vraiment une menace pour les autres d?fenseurs en place.

La preuve, c'est qu'ils continuent d'?tre maintenus ? l'?cart malgr? le jeu in?gal d'un Jaroslav Spacek et, plus r?cemment, d'un Hal Gill. Jeudi ? Brossard, O'Byrne et Picard se sont entra?n?s ensemble, laissant deviner qu'ils n'affronteront pas les Sabres ? Buffalo, vendredi soir.

Et ? l'attaque, la pr?sence d'un Dustin Boyd donnera peut-??tre du souci aux autres joueurs de soutien, mais pas aux joueurs qui ont un v??ritable potentiel offensif, aussi longue leur l??thargie soit-elle.

Michael Cammalleri a reconnu cet ??tat de fait, jeudi apr??s l'entra??nement, tout en soulignant qu'il n'y avait pas de danger que l'??quipe verse dans la paresse puisque les joueurs se sont donn?? d'autres outils de motivation. Des outils qui fonctionnent parce que les joueurs qui sont pr??sentement en place ont la maturit?? n??cessaire pour respecter les conventions qui ont ??t?? ??tablies, croit-il.

??La motivation vient de diff??rentes sources et je ne crois pas que nous manquions de motivation, a-t-il indiqu??, jeudi. Je me suis d??j?? trouv?? dans des situations o?? il y avait davantage de comp??tition ?? l'interne, pour diff??rentes raisons et dans des contextes o?? la dynamique ??tait diff??rente, mais je crois quand m??me qu'il y a beaucoup de saine comp??tition au sein de notre ??quipe, qui n'est pas n??cessairement ??vidente en surface.??

Et cette saine comp??tition, c'est une dynamique de groupe o?? les joueurs se rendent redevables les uns envers les autres. C'est l?? une dynamique qui s'est instaur??e le printemps dernier et qui a aid?? le Tricolore ?? conna??tre un parcours ??tonnant dans les s??ries.

??C'est l?? quelque chose que nous devons poursuivre cette saison, a affirm?? Josh Gorges. Chaque joueur sait quelles sont les attentes ?? son endroit. Et sait que si tu ne joues pas bien, non seulement l'entra??neur va se mettre sur ton cas, mais le reste de l'??quipe aussi. Il faut continuer de maintenir ce niveau ??lev?? d'exigence.??

??La pression de performer demeure plus forte que jamais, a ajout?? Cammalleri. Nous sommes tous conscients que nous avons l'obligation d'??tre productifs, et nous voulons tous l'??tre.

??Tout le monde comprend ce que chacun est capable de faire et les attentes sont ?? la mesure de cela.??

Dans ce contexte, pas besoin d'avoir une pl??iade de r??servistes de luxe pour que les joueurs r??guliers donnent leur pleine mesure, estiment Gorges et Mathieu Darche. Il s'agit que tout le monde, au sein de l'??quipe, accepte le principe de base selon lequel un athl??te se doit de donner le meilleur de soi par conscience professionnelle.

??Peu importe que tu sois le premier compteur de l'??quipe ou le 23e gars, chacun a son r??le et doit le respecter, a fait remarquer Darche. Aussi, il ne faut pas avoir peur de la critique. Surtout, il ne faut pas avoir peur d'en recevoir.

??Si, pendant une s??ance vid??o, l'entra??neur te dit devant les autres joueurs que tu as commis une erreur ?? tel moment, il ne faut pas se sentir attaqu??. Il faut comprendre que lorsqu'on fait ??a, ce n'est pas pour s'en prendre ?? l'individu, c'est pour essayer d'am??liorer l'??quipe.??

Darche souligne par ailleurs que si un entra??neur joue trop ?? la chaise musicale, et se met ?? confiner des joueurs r??guliers aux gradins pour un oui et pour un non, cela peut entra??ner des effets pervers.

??S'il y en a trop (des changements), parfois ??a peut avoir l'effet inverse. Les joueurs peuvent jouer trop nerveusement parce qu'ils craignent de commettre des erreurs, des erreurs qui les am??neront ?? ??tre exclus de la formation. Tu finis par jouer de fa??on trop craintive et ??a, ??a ne fonctionne pas??, a not?? le v??t??ran qui a d'ailleurs connu _ et fort bien _ ce jeu de la chaise musicale la saison derni??????re chez le Canadien.

En voir plus