Skip to main content

Maxim Lapierre présente un visage de séries éliminatoires

LNH.com @NHL

BOSTON - Maxim Lapierre a fait face à la musique après le match. Il a été un des rares à se présenter devant les médias avec Christopher Higgins, Mike Komisarek et Mathieu Schneider. Lapierre était passablement marqué. Il était coupé au nez et arborait des rougeurs au visage, résultat d'un double-échec de Milan Lucic. Un geste qui a valu une pénalité de match au joueur des Bruins. Lucic est suspendu jusqu'à nouvel ordre.

"Ca fait partie des séries, a rappelé Lapierre. Des soirs, c'est moi qui donne les coups. D'autres soirs, c'est moi qui en reçois."

Lapierre a voulu protéger Schneider à qui Lucic voulait faire un mauvais partie.

"Il faut montrer qu'on se tient, a déclaré le centre du Canadien. Le visage que j'ai, c'est un visage de séries."

Lapierre accordait peu d'importance à ses blessures, comme il disait vouloir oublier le match le plus rapidement possible.

"Il faut oublier, on n'a pas le choix, a-t-il dit. On a perdu les deux premiers matchs et on doit se relever. On n'a jamais pensé éliminer les Bruins en quatre matchs. Mais les choses peuvent tourner rapidement en séries", a-t-il ajouté comme pour s'encourager.

Carey Price a été relevé après 40 minutes de jeu. Le jeune gardien a concédé cinq buts en 26 lancers seulement. Ses coéquipiers n'ont pas tardé à prendre sa défense.

"On ne peut imputer cette défaite à un seul joueur, a prévenu Komisarek. Carey n'est pas responsable de cette défaite."

"Price est un guerrier, a renchéri Lapierre. Il va revenir plus fort."

Les deux prochains matchs seront disputés au Centre Bell. Komisarek croit que les partisans du Canadien sauront transmettre leur énergie aux joueurs.

"On s'en retourne à la maison, a-t-il dit. Il y aura de l'électricité dans l'air."

En voir plus