Skip to main content

Max Domi offre ses excuses à Aaron Ekblad

L'attaquant des Canadiens a fracturé le nez du défenseur des Panthers avec un coup de poing vicieux, mercredi

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BROSSARD - Si Max Domi pouvait revenir en arrière et laisser une meilleure première impression à ses nouveaux partisans, il le ferait sans hésiter. Or, la machine à voyager dans le temps n'a pas encore été inventée et il doit vivre avec les conséquences du geste qu'il a posé à l'endroit d'Aaron Ekblad des Panthers, mercredi.

La nouvelle acquisition des Canadiens a été suspendue pour le reste du calendrier préparatoire, jeudi, pour avoir asséné un coup de poing au visage d'Ekblad alors que ce dernier regardait vers l'officiel.

« Vous savez quoi, je n'y peux rien maintenant, a-t-il lancé vendredi. Je dois vivre avec les conséquences et je n'ai pas à devenir une distraction pour mes coéquipiers. Tu ne veux pas manquer de matchs, même si ce ne sont que des rencontres préparatoires. Je ne voulais pas laisser cette première impression. »

À LIRE : Les Canadiens procèdent à leurs premières coupuresDomi suspendu pour le reste des matchs préparatoires | Joël Teasdale a convaincu le Tricolore

Ekblad a subi une fracture du nez et n'est pas revenu au jeu par la suite. Il est apparu devant les médias floridiens avec un visage bien amoché, vendredi, et a qualifié Domi de joueur stupide tout en ajoutant que les comptes allaient éventuellement être réglés.

Tweet from @GeorgeRichards: .@FlaPanthers Aaron Ekblad broke nose off Max Domi suckerpunch...calls Domi���s preseason suspension ���a gift. It���s wrong and that���s life��� ... ���I think he���s stupid for doing it. Scores will be settled at a later date��� pic.twitter.com/dMqHzOJxCC

« Ça fait partie du jeu, a rétorqué Domi lorsqu'il a été mis au courant des commentaires du défenseur des Panthers. Tout le monde a droit à son opinion, c'est le hockey. Nous traverserons le pont une fois rendu à la rivière.

« Je suis désolé, je ne voulais pas le blesser. Les émotions ont pris le dessus. [...] C'était un match émotif et je suis un joueur émotif. C'était une erreur de ma part. Je n'ai pas bien réagi. »

Le prochain match entre les deux équipes aura lieu le 28 décembre lors du traditionnel voyage du Tricolore en contrées floridiennes.

« Nous ne sommes pas rendus là, a dit Claude Julien. S'ils veulent lui faire un cadeau de Noël, tant mieux, mais nous avons démontré que nous sommes une équipe et que nous nous soutenons. »

Des « amis »

Le pire dans tout ça, c'est que les deux hommes se connaissent bien puisqu'ils ont grandi en s'affrontant en Ontario - notamment lors de la finale de la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL) entre les Knights de London et les Colts de Barrie en 2013 - et que Domi a répété à plusieurs reprises qu'Ekblad était son ami.

Certains diront qu'avec des amis comme ceux-là, on n'a pas besoin d'ennemis, mais Domi assure que tout s'est passé très vite et qu'il n'a pas eu le temps de réfléchir à son geste.

« Ce n'est pas élégant au ralenti, mais le hockey ne se joue pas au ralenti, a-t-il plaidé. Les choses se passent très rapidement. Je suis un joueur émotif et je joue dur, mais j'essaie de jouer avec le plus de respect possible sur la patinoire. Je respecte Aaron comme joueur, mais aussi comme personne.

« Je ne voulais pas réagir de cette manière, mais parfois tu précipites les choses. Ça n'a pas d'importance, mais je pensais que nous étions dans une bagarre et j'ai réagi de cette manière. C'est dommage et j'espère qu'il est correct. Tu ne veux pas voir ces choses-là se produire. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.