Skip to main content

Matt Murray sera devant le filet lors du match no 2

Le gardien des Penguins rate l'entraînement optionnel mardi, mais il se déclare prêt à jouer après un match no 1 difficile

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

CRANBERRY, Penn. -- Le gardien des Penguins de Pittsburgh Matt Murray sera le partant lors du match no 2 de la Finale de la Coupe Stanley face aux Predators de Nashville au PPG Paints Arena mercredi (20h H.E.; TVA Sports, CBC, SN, NBCSN).

Murray a déclaré de ne pas participer à la séance optionnelle d'entraînement des Penguins au UPMC Lemieux Sports Complex mardi, mais il va jouer après avoir pris beaucoup de contact pendant une victoire de 5-3 lors du match no 1 lundi.

« Je préfère patiner le matin (du jour du match), a dit Murray. Je peux patiner l'un jour ou l'autre. Je préfère donc patiner dans le matin. »

Murray a dit que, selon lui, il n'y a eu aucune surprise lors du match no 1, incluant le fait que les Predators allaient remplir la zone du gardien.

« Au bout du compte, nous faisons beaucoup de travail hors glace afin de nous préparer pour tout ce qui nous arrivera sur la glace, a expliqué Murray. Je suis préparé pour tout contact. »

Murray a indiqué que ce ne sont pas que les attaquants de Nashville qui s'approchent du filet.

« La majorité de leur attaque vient de leurs défenseurs, a noté Murray. Ils foncent au filet comme les attaquants. Je suis absolument prêt pour cela. »

Murray, 23 ans, n'a pas participé aux 14 premiers matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Il s'est blessé pendant la période d'échauffement avant le match no 1 de la série de première ronde dans l'Association de l'Est face aux Blue Jackets de Columbus le 12 avril.

Il a joué le rôle d'auxiliaire à Marc-André Fleury lors du match no 7 de la série de deuxième ronde contre les Capitals de Washington et n'a pas joué jusqu'au match no 3 de la finale de l'Association de l'Est contre les Sénateurs d'Ottawa quand il a remplacé Fleury.

Depuis, Murray a entamé cinq rencontres de suite, compilant une fiche de 4-1 avec une moyenne de buts alloués de 1,62 et un pourcentage d'arrêts de ,936.

Il a déclaré lundi qu'il ne croyait pas que le temps raté l'ait aidé.

« Je ne sais pas, quand tu es blessé, tu continues de travailler fort quand même, a dit Murray. Tu travailles aussi fort que possible afin de revenir. Tu ne patines pas chaque jour, ça pourrait t'aider d'une certaine manière. »

Murray a cédé trois buts sur 26 lancers et a dû gérer quelques bousculades devant le filet lors du match no 1.

« Je crois qu'il a bien fait, a déclaré le défenseur des Penguins Ron Hainsey. Je pense que le pire moment était celui où je suis tombé sur lui. Tu veux toujours dégager la zone afin de rendre la vie facile pour lui. Ma chute était probablement le pire moment, je l'ai entendu grogner quand je suis tombé sur lui. »

Cet incident s'est produit lundi en première période quand les attaquants des Predators Vernon Fiddler et Cody McLeod se sont rendus au filet pour tenter de trouver une rondelle libre.

Car Murray s'est déclaré en bonne santé, la principale préoccupation des Penguisn est de déterminer ce qui s'est passé lors du match no 1, quand ils ont dirigé 12 tirs au but et quand ils ont eu des difficultés à contenir les défenseurs actifs de Nashville.

Les solutions, selon Murray, viennent de leur attention aux détails, comme limiter le temps et l'espace aux défenseurs des Predators.

« Je crois que nous devons tenter de demeurer devant eux autant que possible et ne pas leur permettre de trouver le rythme, a-t-il dit. Ce serait la chose la plus importante. Ils vont obtenir leurs chances, mais il faut jouer avec acharnement à la défensive et les limiter. Je crois que nous devons être tenaces devant notre propre filet, aussi. »

En voir plus