Skip to main content

Blackhawks : Marc Crawford de retour après sa suspension

L'entraîneur adjoint avait été sanctionné pour mauvaise conduite envers d'anciens joueurs alors qu'il occupait des fonctions antérieures

par Kevin Woodley / Correspondant indépendant NHL.com

VANCOUVER - Marc Crawford est de retour comme entraîneur adjoint des Blackhawks de Chicago et il espère que du positif ressortira de sa suspension d'un mois par l'équipe.

Crawford était de retour sur la glace pour l'entraînement matinal des Blackhawks, jeudi, pour la première fois depuis qu'il a été suspendu et placé à l'écart des activités de l'équipe le 2 décembre, dans la foulée d'une enquête à la suite d'allégations de mauvaise conduite dans ses anciennes fonctions. Les Blackhawks ont conclu leur enquête le 16 décembre et annoncé que Crawford demeurerait suspendu jusqu'au 2 janvier.

La suspension de Crawford est entrée en vigueur deux jours après des commentaires publiés par Sean Avery et Patrick O'Sullivan, qui décrivaient des gestes d'abus par l'entraîneur, alors que les anciens attaquants évoluaient pour les Kings de Los Angeles.

« Je respecte le fait que ç'a été très émotif pour ces joueurs de parler, et je me sens mal qu'ils aient dû revivre ces choses-là, a déclaré Crawford. J'espère que tout le monde comprendra que le meilleur que l'on puisse faire pour tout le monde est de continuer à écouter, à tenter de comprendre ceux qui en parlent et en le faisant, quelque chose de bon en ressortira. J'espère que je ferai partie de la solution à partir de maintenant. J'espère que des épisodes comme ceux dans lesquels j'ai été impliqué ne se reproduiront pas, car je ne pense pas que ce soit nécessaire. Au cours des derniers mois, plusieurs choses ont été dites et il y a eu beaucoup de bonnes discussions. Peut-être que c'est le côté positif qui peut en ressortir. »

Crawford a été engagé avant la présente saison pour être entraîneur adjoint avec les Blackhawks. Il a auparavant été entraîneur de l'Avalanche du Colorado, des Canucks de Vancouver, des Kings, des Sénateurs d'Ottawa et des Stars de Dallas. Le 16 décembre, Crawford a publié une déclaration pour présenter ses excuses pour son comportement passé et il a mentionné les noms d'Avery, d'O'Sullivan, de Brent Sopel et de Harold Druken, qui ont joué sous ses ordres quand il a dirigé les Canucks.

Crawford n'a pas voulu entrer dans les détails quand on lui a demandé à quels joueurs il avait parlé de vive voix, mais il a révélé avoir demandé du soutien en 2010, ce que les Blackhawks ont dévoilé dans leur déclaration du 16 décembre, et il a indiqué qu'il continuerait à le faire.

« J'évoluais comme personne, tout comme les joueurs, et si tu veux demeurer dans le hockey, tu te dois de t'ajuster et de changer ta méthodologie au fil du temps, a-t-il expliqué. D'un point de vue personnel, je sentais que m'excusais trop souvent et je n'aimais pas ce sentiment. Je ne l'aime toujours pas aujourd'hui d'ailleurs. Je me sens mal à l'aise de me sentir de cette façon. Comprendre pourquoi je suis comme ça requiert beaucoup d'introspection, et je me sens bien quand je pense à ce que j'ai fait pour m'améliorer. »

Crawford a dit avoir été marqué par le commissaire de la LNH Gary Bettman lorsque ce dernier a annoncé la création de programmes pour sensibiliser le personnel des équipes et les joueurs aux comportements abusifs lors de la rencontre du Bureau des gouverneurs le 9 décembre.

« Il y a toujours eu une ligne entre ce qui est bien et mal, et il y a des moments où je me suis approché beaucoup trop de cette ligne et des moments où je l'ai dépassée, et le point du commissaire était de demander à quoi bon s'en approcher », a dit Crawford. J'espère que c'est l'une des leçons que nous tirerons de tout ça. C'est certainement l'une des leçons que j'ai apprises. Plusieurs personnes disent que les entraîneurs doivent analyser une situation, puis réagir. J'ai souvent eu tendance à réagir, puis à analyser, mais je pense que M. Bettman a raison. À quoi bon s'approcher de la ligne? »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.