Skip to main content

Marc-André Fleury, architecte à temps partiel

À défaut de pouvoir arrêter les rondelles, le gardien des Golden Knights a érigé un muret devant son filet face aux Jets

par LNH.com @LNH_FR

Au fil de sa carrière, Marc-André Fleury a effectué des arrêts de toutes les façons possibles, mais mardi, il a tenté une stratégie comme on ne l'avait jamais vu faire dans le passé. À défaut de se transformer en mur pour arrêter les rondelles, il a décidé d'en ériger un.

Les Golden Knights tiraient de l'arrière 2-1 avec 2 :23 à faire à la troisième période quand l'entraîneur-chef Gerard Gallant a décidé de retirer son gardien à la faveur d'un sixième attaquant. Fleury s'est dirigé vers le banc… avant de revenir sur ses pas et d'utiliser son bâton pour construire une petite muraille avec la neige qui se retrouvait près de son demi-cercle. 

Video: VGK@WPG: Fleury construit un mur devant son filet

Après consultation, les officiels ont décidé de détruire le petit muret.

Le retour en enfance de Fleury et ce désir de jouer dans la neige n'aura peut-être pas été un succès, mais la scène a provoqué de multiples rires au banc des Golden Knights. Même Gallant n'y a pas échappé.

C'est la deuxième fois cette semaine que le gardien québécois fait rigoler la galerie. Lundi, lors de l'entraînement de l'équipe, il s'était amusé à dévisser le bouchon des bouteilles d'eau de ses coéquipiers. L'attaquant Max Pacioretty est finalement celui qui s'était fait prendre.

Video: Fleury joue un tour à son coéquipier avec une gourde
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.