Skip to main content

Mais où était donc Sergei Kostitsyn dimanche matin?

LNH.com @NHL

QUEBEC - On ne sait d'où il arrivait, mais Sergei Kostitsyn s'est présenté au Colisée Pepsi en toute hâte, dimanche matin, quelques minutes seulement avant que le Canadien ne saute sur la glace, vers 11h25. Le cadet des frangins a revêtu l'uniforme dans un temps record.

On a appris de deux sources dignes de foi au sein de l'équipe que Kostitsyn, qui avait joué la veille à Ottawa, ne se trouvait pas à bord de l'autocar qui a transporté le groupe à Québec, tôt dimanche matin. A-t-il manqué le rendez-vous à Brossard? Ou a-t-il passé la nuit à Québec? Impossible de le savoir.

L'autocar du CH avait fait sa rentrée dans le garage du Colisée vers 10h45.

Le jeune Kostitsyn, qui avait les cheveux en bataille en se pointant dans les coulisses de l'amphithéâtre, a certes eu droit à un coup de semonce de l'entraîneur Jacques Martin.

Kostitsyn est loin d'être assuré d'un poste. Martin a reconnu, après la séance d'entraînement, qu'il est un de ceux qui doivent adopter de meilleures habitudes de travail.

(...)

Patrice Bergeron était fébrile peu de temps avant de livrer un premier match dans les rangs professionnels chez lui, au Colisée.

"J'ai très hâte, a confié l'athlète de L'Ancienne-Lorette, qui pouvait miser sur le soutien de près d'une cinquantaine de membres de la famille et amis.

(...)

Le jeune Maxime Sauvé tire bien son épingle du jeu à sa deuxième présence au camp des Bruins. Ce choix de deuxième tour des Bruins en 2008 est le fils de l'ancien hockeyeur Jean-François Sauvé.

"??a se passe bien pour moi, mais je ne m'impose pas de pression indue", a affirmé Sauvé, avant la rencontre.

Avant dimanche, le joueur de centre âgé de 19 ans avait réussi un but en plus d'amasser une passe en deux matchs.

"Je suis moins nerveux que l'an dernier parce que je sais davantage à quoi m'attendre."

Sauvé, porte-couleurs des Foreurs de Val-d'Or dans la LHJMQ, est un joueur de centre à caractère offensif. La vitesse est son principal atout. Contre le Canadien, il a composé un trio en compagnie de Michael Ryder et de Blake Wheeler.

(...)

Un autre Québécois tente de percer la formation des Bruins. Guillaume Lefebvre, un ailier gauche âgé de 28 ans, bourlingue dans les rangs mineurs depuis plusieurs saisons.

"Je tente d'obtenir un contrat, a mentionné le dur à cuire. Je vise un poste dans le club-école ou, au mieux, au sein du quatrième trio."

Lefebvre a porté les couleurs des Falcons de Springfield, la saison dernière, cumulant 13 points en 70 matchs, ainsi que 206 minutes de pénalités.

(...)

Le Canadien n'a pas gâté les amateurs de Québec, en opposant aux Bruins une formation peu aguerrie. Tomas Plekanec, Brian Gionta et Guillaume Latendresse ont formé le gros trio à l'attaque. En défense, il y avait Hal Gill. Jaroslav Halak a amorcé la soirée devant le filet.

Les Bruins ont misé sur plus de vétérans: Patrice Bergeron, Chuck Kobasew, Mark Recchi, Michael Ryder, Blake Wheeler, Zdeno Chara et Dennis Wideman.

(...)

Le camp de Kyle Chipchura est foutu. Opéré à une épaule à la conclusion de la saison, Chipchura ne doit rencontrer le médecin de l'équipe que dans deux semaines.

(...)

C'était la deuxième fois seulement que le Canadien disputait un match hors-concours à Québec, depuis le départ des Nordiques en 1995. La première fois, le Tricolore avait vaincu l'Avalanche du Colorado 4-1. L'affrontement marquait le retour à Québec de Joe Sakic, Peter Forsberg et Adam Foote, qui avaient revêtu le chandail fleurdelisé pendant la période de réchauffement.

(...)

Guillaume Latendresse souhaitait être de la partie à Québec.

"J'étais nerveux ce matin avant de sauter sur la patinoire. J'apprécie ces rencontres présentées en région."

(...)

David Desharnais ne savait pas trop quel accueil les amateurs lui réserveraient, à titre d'ancien membre des Saguenéens de Chicoutimi - les ennemis jurés des Remparts de Québec au hockey junior.

"Je ne serais pas surpris d'être hué", a-t-il affirmé.

En voir plus