Skip to main content

Les vétérans des Rangers ont fait leur travail face aux Sabres

LNH.com @NHL

NEW YORK (AP) - L'affaire est loin d'être dans le sac pour les détenteurs du premier rang de l'Association Est.

Les vétérans Jaromir Jagr et Brendan Shanahan ont marqué en avantage numérique, et Henrik Lundqvist a effectué 29 arrêts, pour procurer une victoire de 2-1 aux Rangers de New York sur les Sabres de Buffalo, de sorte que la série est maintenant égale 2-2, chaque équipe ayant triomphé à domicile.

Ales Kotalik a réussi le but des Sabres moins d'une minute après celui de Shanahan à la 10e minute de la troisième période. Daniel Brière a semblé avoir créé l'égalité dans la dernière minute de jeu, lorsque les Rangers ont multiplié les bévues, mais le but a été refusé après les reprises vidéo.

"J'imagine que c'était très serré, a dit Brière. Je pense que les officiels s'étaient trompés lors du dernier match. Le but des Rangers aurait dû leur être accordé. Mais j'espère qu'ils ont pris la bonne décision. Ce ne serait pas trop bon pour la ligue s'ils s'étaient trompés deux fois de suite."

C'était la première fois en cinq occasions que les reprises ne donnaient pas raison aux Sabres depuis le début de cette série chaudement disputée, l'issue des trois derniers matchs ayant été décidée par la marge d'un but.

Les cinquième et sixième matchs seront disputés à Buffalo vendredi et à New York dimanche.

Les Rangers ont dominé le match sauf pour ce qui est des dernières minutes.

"Nous avons bien joué pendant 50 minutes, mais les derniers instants nous ont causé des maux de tête, a dit Jagr. C'était très laid. Nous sommes chanceux d'avoir gagné."

On parlait avant la série que les Rangers allaient avoir de la difficulté à stopper la puissante attaque des Sabres. Mais il ne leur a fallu que deux buts pour remporter les deux derniers matches.

"Dans les séries, on a moins de chances de marquer et Lundqvist a été très bon, a dit Brière. Nous devons attaquer le but et continuer de jouer comme nous l'avons fait en troisième."

Quant à Lundqvist, il était étendu de tout son long quand Brière a tenté de pousser le disque dans la cage.

"J'avais l'impression que j'étais en retard sur le jeu, a-t-il confié. J'ai vu la rondelle, mais elle était bondissante."

Quant à l'entraîneur des Sabres, Lindy Ruff, il n'était pas très heureux.

"Je crois que j'ai vu une reprise où la rondelle avait pénétré, a-t-il dit. Je pense que nous avions de meilleures reprises."

En voir plus